SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment gérer la violence des ados?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Comment gérer la violence des ados?   Dim 08 Mar 2009, 13:59

Nous avons lancé la discussion au sujet de la violence avec N. sur le poste Question à Irène, et je m'aperçois que tout comme le sujet de la sexualité, nous sommes tout à fait démunis en tant que parents devant la violence de nos enfants.
Nous ne trouvons aucune information pratique sur ces 2 sujets, nous sommes perdus et égarés dans les terrains vagues du tabou et de la peur.
Les livres sur l'autisme sont souvent trop théoriques et les témoignages à ce sujet très rares, même au sujet de l'adolescence et l'autisme, franchement c'est le vide.

L'adolescence; périodes de troubles pour nos jeunes gaillards aux élans impulsifs, période que chaque parent redoute grandement. Période de doutes, de remises des limites, pas facile à gérér tous les jours et de surcroit en public, c'est aussi celle où nous avons besoin, nous parents, de plus de soutien et de conseils pratiques.

Si quelques- unes (uns) d'entre nous pouvaient un peu témoigner, ce serait gentil.

Moi personnellement mon fils n'a quasi jamais fait de crises de violence, mais j'en ai entendu parler assez souvent et ça me donne froid dans le dos. Je me demande vraiment comment je réagirais avec mon 1m65 et en l'absence de présence et d'autorité paternelles.

Mon fils a fait de grosses colères étant plus jeunes, ça oui, mais je suis restée le plus zen possible , et respectueuse de ses coups d'éclats . J'ai cherché à les comprendre plus qu'à les sanctionner net. Je l'isolais dans sa chambre ou le jardin, je lui parlais calmement ou je me taisais mais restais dans ses parages...si celà se passait en public, je l'isolais sur le champs et j'oubliais le monde extérieur et lui parlais jusqu'à ce que cela passe. Réagir de façon stressée avec quelqu'un qui bouillonne, m'a toujours parut inadéquat, personnellement, c'est comme jeter de l'huile sur du feu. Mais chacun sa méthode, suivant son caractère et ses valeurs propres.
Ces colères dont je parle n'ont bien -sûr rien à voir avec de la violence dont nous parle certains parents..., dans notre cas, il n'y avait aucun danger pour lui- même et pour son entourage, donc c'est un niveau beaucoup plus simple à gérer que celui dont nous parle N.

L'hostilité de notre propre enfant, le passage à l'acte, la souffrance rongeante de chacun, l'ambiance de méfiance, de peur, l'escalade de violence parents-enfants , la terreur qui règne dans la maison,... Tout ceci doit être terrible et j'aimerais encourager les parents à s'exprimer librement à ce sujet.

Si ce n'est pas sur ce forum qui ne ploie pas sous les posts, peut-être simplement par pudeur de s'exprimer sur le Net ou manque de temps ou d'intérêt. Nous pourrions fixer ce sujet de la Violence comme thème d'une prochaine réunion "Café"?? et également rechercher des conférences qui en parlent.

Bien à vous

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Lun 09 Mar 2009, 11:55

C'est évidemment une discussion très importante.

Pour moi et Flo en ce moment, ça va assez bien. Il a bien toujours tendance à me frapper dès qu'il a l'impression que je me moque mais c'est léger en ce moment.
Il n'apprécie pas qu'on rie autour de lui alors qu'il peut être cruel avec les autres. Seulement il n'est pas évident pour les proches de se retenir de rire, de blaguer, de chasser son naturel.

Un jour, je lui ai proposé de sortir à deux avec chacun un nez de clown. Les gens nous souriaient, blaguaient. Ce fût quasi la seule fois où il a accepté qu'on rie de lui. J'ai argumenté en disant que c'était du rôle qu'il jouait, son rôle de clown, du nez rouge que les gens riaient. Je disais qu'après sa représentation, un clown c'est quelqu'un comme n'importe qui, et plus personne n'en rit. À certains moments, chacun peut se mettre dans le rôle de faire rire puis en sortir.
Seulement Flo a trop tendance à ne pas être un clown mais le Joker de Batman : un sadique qui est le seul à rire de ses blagues.
Je discute très souvent avec lui de cette différence importante.

Je lui ai demandé pourquoi il me frappait tout le temps, pourquoi il ne frappe pas sa maman, alors que je suis moins exigeant, je suis beaucoup plus permissif , qu'il me dit souvent que je suis son meilleur ami, et surtout qu'il est très souvent en conflit ouvert avec elle, qu'il en parle parfois de manière très agressive car elle le gifle parfois lorsqu'elle est excédée par l'inattention et la "désobéissance" (qui reste en fait de l'inattention et un handicap).
Il m'a répondu qu'elle n'aurait pas la force de recevoir ses coups, tandis qu'avec moi, ce n'est pas un problème, car je suis fort.
C'est déjà très rassurant pour sa mère. Et c'est vrai qu'avec moi, même s'il m'a quelquefois fait mal, qu'il m'a déjà cassé les lunettes à plusieurs reprises, c'est parfois un jeu (comme le matin quand il débarque dans mon lit pour une "bonne bagarre").

Mais ce n'est pas toujours par jeu qu'il frappe. Les éducatrices de son ancienne clinique se souviennent sans doute des chaises qu'il leur a lancé car il ne voulait pas rentrer du jardin où il s'isole pour tourner en rond.
Un jour il m'a lancé des coups de pieds dans le ventre car je voulais le faire se lever d'un fauteuil. Comme je me suis défendu, il avait reçu un coup à la poitrine et s'en était plaint en clinique, car il avait été surpris je lui ai fait vraiment mal.

Bref, ces violences sont toujours l'occasion de faire évoluer les choses, d'avoir de nouvelles réflexions, des remises en question, aussi bien pour les parents que pour les enfants, donc je suis particulièrement intéressé par une large discussion sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Lun 09 Mar 2009, 18:18

je n'ai jamais été confrontée avec des crises de violence venant de mon fils. Et j'espère ne jamais en avoir
je ne peux donc pas vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndemul



Nombre de messages : 22
Localisation : Liège
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Lun 09 Mar 2009, 19:30

Valérie je suis vraiment très contente que vous ne sachiez nous aider!!! Very Happy
je pense par contre que aucuns de coups reçus ou donnés ne s'oublient jamais... et à part sur un ring de boxe je ne suis pas sure d'une utilité quelconque?
Mais m^me les adultes ont le droit de pêter un cable... de frapper, de gifler, à condition de savoir se remettre en question après, de comprendre l'enchênement des faits, et de s'excuser aussi!
Dans le cas de mon fiston,on pourrait dire qu'il se tromble de cible... il ne frappe jamais la cause de sa frustration. (par ex. tel cours à l'école, ou un déplacement qui l'inquiète). Il n'arrive pas à décripter ces messages. J'espère que son hospi le lui permettra? En tous cas nous allons pouvoir passer quelques jours sans se faire frapper! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie et Géry



Nombre de messages : 16
Age : 51
Localisation : Enines - Cmne Orp-Jauche (BW)
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Mar 10 Mar 2009, 10:15

Bonjour à tous !

Nous sommes, si on peut dire, un peu rassurés de lire que nous ne sommes pas les seuls à avoir notre Alexandre violent. Non, pas avec nous... Avec ses éducateurs, ses institutrices, ses compagnons de classe, son voisin de chambre à l'internat ! Les insultes, les coups, les chaises, les bancs... tout vole dans tous les sens. Sandra, cela nous plarait bien d'en faire le thème d'un prochain "café"

Pour l'aider, nous envisageons en accord avec sa psychologue et sa pédopsychiatre, un séjour thérapeutique (c'est-à-dire une hospitalisation dans un hôpital psychiatrique). Nous prenons actuellement les informations utiles, aucune décision concrète n'a encore été prise. Si quelqu'un parmi vous a une bonne adresse, nous sommes toujours intéressés. Merci.

A bientôt,

Valérie et Géry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tetraedre.be
ndemul



Nombre de messages : 22
Localisation : Liège
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Mar 10 Mar 2009, 21:48

Ben, la petite maison à Chastre mais c archi complet et c pour des longs séjours (6 mois à 1 an).
Mais c'est dans votre province (BW)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie et Géry



Nombre de messages : 16
Age : 51
Localisation : Enines - Cmne Orp-Jauche (BW)
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Mar 10 Mar 2009, 22:03

Bonsoir !

La Petite Maison à Chastre est en effet un des "centres" que m'ont conseillé les psychologue et pédopsychiatre d'Alexandre. Alexandre devrait y séjourner de 3 à 10 mois. Apparemment, il y aurait de la disponibilité à partir de septembre.

L'école et l'internat actuels, éducatifs et non thérapeutiques, ne peuvent plus venir en aide à Alexandre. Ils nous demandent d'avoir pris nos dispositions pour la rentrée scolaire 2009.

Dans ces conditions, nous avons déjà rendez-vous avec les responsables ce mercredi 18. Eux aussi doivent juger de l'état d'Alexandre et attester de la nécessité d'un séjour dans leur centre.

Merci.

Valérie sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tetraedre.be
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Mar 10 Mar 2009, 22:10

Le maximum d'internement pour un enfant, c'est 3 ans. Après il faut changer d'institution. C'est ce qui a failli arriver à Flo après 3 ans à Feux-Follets et c'était clairement la raison pour laquelle il ne pouvait pas y rester. Ce qui a fait du bien à tout le monde : lui, sa maman et moi.
Vivre son enfance en clinique, ce n'est pas drôle.

L'équipe de La petite maison n'a pas estimé devoir accueillir Flo, son cas ne nécessitant plus d'internement. Car il avait bien évolué les 3 dernières années.

Simplement, nous avions été prévenus qu'il ne serait pas facile de gérer les colères de Flo. Mais elles sont finalement moins graves que lors de son internement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Mer 13 Mai 2009, 19:42

Suite…

Je revenais à peine du dentiste, je posais mes fesses sur une chaise quand le téléphone a sonné : Florimond était exclu de l'école pour deux jours pour avoir frappé un professeur de religion (il est à la morale laïque) au cours d'une leçon sur la tolérance et omis de le signaler à sa mère en lui faisant signer son journal de classe.
J'ai eu à aller le chercher séance tenante pour passer l'après-midi avec lui à le sermoner au travers d'une lettre de demande d'excuse à ce professeur. Malheureusement, il ne comprenait pas bien la portée de son acte, il a fallu que j'intervienne pour le rappeler le rôle de chacun à l'école :
    Les élèves sont là pour apprendre, entre autres la discipline.
    Les éducateurs sont là pour gérer, maintenir, enseigner la discipline.
    Les professeurs sont là pour enseigner les matières.
    Aucuns ne sont là pour recevoir des coups.

Il a fallu que je lui explique l'exemple désastreux qu'il a donné dans une école de Type 3 (caractériels) et le tort que cela fait pour qu'à l'avenir soit maintenu la sérénité.

Bien-sûr, l'école n'est pas adaptée à son cas de personne à comportement autistique et il suit probablement l'exemple qui lui est quotidiennement donné par les éducateurs mêmes d'un grand manque de souplesse.

Finalement, je crois que nous sommes arrivés à une lettre exemplaire où il demande qu'elle soit affichée afin qu'il puisse se souvenir de notre argumentation et qu'elle serve de leçon à ses camarades.

Heureusement, sa grand-mère est disponible demain matin pour la lui faire mettre au net, autant qu'il soigne sa calligraphie et l'orthographe.

Sa maman, quant à elle le fera réfléchir l'après-midi aux termes de cette lettre.

Vendredi, en rentrant à l'école, il aura à la présenter à son institutrice afin de la faire afficher.

En fin d'après-midi, il semblait rassuré quant au semblant de solution que constitue cette lettre et affirmait dans son brouillon qu'il voudrait que ce professeur soit son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndemul



Nombre de messages : 22
Localisation : Liège
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Jeu 14 Mai 2009, 19:49

et bien je suis curieuse de savoir la suite!
Malgré tout je m'étonne de l'imbécilité de la mesure d'exclusion!! qui punit-on? les parents qui doivent s'organiser dans l'urgence?
Antoine serait ravi d'etre exclu! Bon c arrivé une fois, et l'école l'a gardé! en retenue avec un éducateur qui a lui aussi fait faire une démarche de réflexion. Pourquoi mobiliser les parents, les proches, toute une famille car on a "puni" le gamin? Que font les parents isolés? qui n'ont pas un emploi très stable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Ven 15 Mai 2009, 13:23

Oh, il n'y a pas eu de gêne, finalement ça tombait assez bien selon nos disponibilités. Et je crois aussi que les faits sont tellement graves qu'il fallait absolument une sanction ferme et un travail aigu. J'imagine que les parents peuvent argumenter en cas de problème.

Mais là, le professeur a pris un coup de poing au visage qui lui a laissé une marque. Il fallait un message fort, aussi bien à Flo qu'à nous ses parents, que sa violence allait trop loin.

Justement, ce n'est pas facile a gérer pour sa maman seule, isolée, et il est bon qu'au delà de notre séparation, nous donnions tout de même une image unie et consensuelle quand il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment gérer la violence des ados?   Aujourd'hui à 10:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment gérer la violence des ados?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Comment insérer une image d'après Servimg.com ?
» comment faire boire de l'eau ?
» Comment dépotter les quads Spring Forecast: tuto photo
» Comment créer une image en mosaïque ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: La vie au quotidien-
Sauter vers: