SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Situation face à la mort d'un proche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Situation face à la mort d'un proche   Mer 21 Oct 2009, 15:05

J'ai envie ici de raconter cet évènement peu commun de la réaction d'un ado asperger face à la mort d'un proche (sa grand-mère) , il y a quelques jours. Mon fils (15 ans) exprime assez peu de réaction.
Il a dit au sujet de sa grand -mère "C'est un choc, c'est triste pour elle." Puis il me regardait silencieusement semblant dire, il faut exprimer quoi dans ces cas-là, je sais pas moi?
Plus tard, il a dit " La vie continue, nous on est du côté des vivants! " J'ai trouvé cette phrase touchante et si vraie!
Il m'a aussi demandé pourquoi je n'étais pas écroulée en pleurs, et que mon visage ne montrait pas ma peine, je lui ai répondu que ma tristesse, voire mon désespoir de la perte de ma mère était intérieures, je n'avais pas besoin de l'exprimer en public pour la ressentir.
Hier matin, il a dit "ça m"épuise, sous- entendu ça me déprime ou ça m'épuise nerveusement, puis aujourd'hui à travers une autre phrase , il semblait me dire " faut-il que je viennes à l'enterrement?... ". "J'ai répondu Oui! très surprise, car il semblait aimer sa grand-mère et sa réaction me laisse pantoise ... Malgré tout son potentiel et certains moments où ce qu'il exprime ressemblent parfois à de l'empathie, le monde des émotions semblent toujours aussi confus ou absent chez lui!

De plus face à un drame comme celui-ci dans la famille, je ne sais pas déceler si c'est un manque total d'empathie, ou une maladresse face à un événement qu'il n'a jamais vécu, ou que ce soit embarrassant pour lui qu'il ne sache pas comment et par quelle émotion exprimer ce qu'il ressent .

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Situation face à la mort d'un proche   Mer 21 Oct 2009, 17:12



Pour moi, le décès d'un proche (ou moins proche) est une délivrance.
Bien-sûr, il y a des joies, mais combien de contraintes, de frustrations, de souffrances ordinaires ou extraordinaires .
Après, je crois qu'il n'y a rien. C'est simplement la fin.

C'est la fin des joies qui restaient, la fin des souvenirs (bons ou mauvais) et celle des souffrances.

Alors, si on pleure, c'est surtout sur nous -même. Car à nous, il reste le souvenir : nous sommes vivants.


Accepte mes plus sincères condoléances pour le décès de ta maman, Sandral, mais garde la forme. Toi et ton fils en avez besoin.
Tu ne peux rien changer au passé, il reste votre avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cend



Nombre de messages : 12
Age : 45
Localisation : Gap
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Situation face à la mort d'un proche   Mer 21 Oct 2009, 19:59

·louis· a écrit:
Nous en avons discuté…

Pour moi, le décès d'un proche (ou moins proche) est une délivrance.
Bien-sûr, il y a des joies, mais combien de contraintes, de frustrations, de souffrances ordinaires ou extraordinaires (et c'était le cas de ta maman).
Après, je crois qu'il n'y a rien. C'est simplement la fin.
C'est la fin des joies qui restaient, la fin des souvenirs (bons ou mauvais) et celle des souffrances.

Alors, si on pleure, c'est surtout sur nous même. Car à nous, il reste le souvenir : nous sommes vivants.

Mais il est difficile de pleurer le décès d'une personne dont la fin de la vie a été si difficile. Moi, j'aime plutôt à m'en réjouir.

Accepte mes plus sincères condoléances pour le décès de ta maman, Sandral, mais garde la forme. Toi et ton fils en avez besoin.
Tu ne peux rien changer au passé, il reste votre avenir.

je rejoins ton post, car je l'approuve, j'aurais pu écrire la même chose

Apres ce n'est que mon avis, mais demander à ton fils d'aller à l'enterrement si il ne le souhaite pas, je sais pas si c'est bien
Ce sont des rituels les enterrements on est pas tous censés les vivres de la même façons, comme par exemple ta peine, tu ne pleure pas et n'est pas démonstrative, lui peux très bien ne pas avoir envie d'assister a des débordements d'émotions que l'on peux rencontrer dans ses situations, tu comprends?
c'est plus quelque part le mettre dans des difficultés social et lui "imposer" un mode de fonctionnement dit normal
Je pense que c'est compliquer pour lui.......Y a rien de concret pour lui, le décé est passé, lui à du passer à autre chose depuis

je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre ,? j'espère ne pas avoir était maladroite, ce n'est pas le but
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://handicapted.forumactif.org/forum.htm
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Situation face à la mort d'un proche   Jeu 22 Oct 2009, 15:21

Le chagrin est nourri par l'imaginaire. S'il était encore là nous ferions... Il ne verra pas ... Je n'ai pas eu le temps de lui dire... etc etc...
La plupart des porteurs d'autisme n'ont pas cette possibilité de puiser dans l'imaginaire et de changer la réalité et surtout de projeter des changements du futur que l'on aurait pu vivre avec le défunt.
Ils sont protégés de pas mal de souffrance par leur réalisme mais ne sont pas insensibles à la situation ... mais que les mots pour traduire ce sentiment confus sont difficiles à trouver. Ils ne comprennent pas non plus la peine qu'ils trouvent souvent illogique puisque le postulat est "celui qui part ne souffre plus".
Si c'est important pour toi qu'il t'accompagne, dis-lui et laisse-lui le choix sans lui en vouloir pour ce qu'il n'est pas capable ni d'exprimer , ni de supporter.
Je pense à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Situation face à la mort d'un proche   Lun 26 Oct 2009, 18:33

Merci à vous ,
Yann a décidé de venir, je le sens inquiet face à l'inconnu et flippé face à la mort. Je vais le rassurer ce soir (car c'est demain) qu'il n'est pas obligé de ressentir les mêmes sentiments que les autres, qu'il ne doit pas culpabiliser de sa froideur apparente,
et qu'autour de lui il va y avoir à l'inverse de lui des effluves d'émotions,

et que s'il se sent mal, il peut sortir faire un tour et nous attendre au café du coin...En plus les embrassades et accolades c'est pas du tout son truc...
Il va s'en prendre une bonne ration...

Je pense aussi que cette réunion sera l'occasion pour lui de voir ce que représente une famille et tous les liens d'amitié et d'affection qui gravitent autour. De très vieilles connaissances qu'il ignore peuvent lui signifier ce que peuvent être de lointaines amitiés...qui restent allumées au delà du temps comme des petites braises dans les cendres froides du quotidien...

bises à toutes et tous

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Situation face à la mort d'un proche   Aujourd'hui à 02:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Situation face à la mort d'un proche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» parler de la mort d'un proche aux petits
» GRIPPE AVIAIRE: Que faire face à un oiseau mort
» La mort de Mabele Elisi
» Poussette double face à face?
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: La vie au quotidien-
Sauter vers: