SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bonjour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je suis Asperger   Sam 14 Nov 2009, 20:18

Bonjour,

Je suis une fille de 18 ans et dernièrement, j'ai été diagnostiquée Asperger.

Je vais me décrire un peu à l'aide des caractéristiques du syndrôme!

J'ai lu que les Asperger résistaient au changement. C'est tout à fait vrai... Je suis comme ça. Les changements me font peur, mais j'ai la capacité d'assez vite m'adapter. Si j'arrive par hasard dans un lieu qui m'est inconnu, je vais avoir peur, je vais me sentir perdue et étourdie et je vais avoir une impression de vertige. Mais j'ai trouvé des trucs pour avoir moins peur, c'est de bien prendre ma respiration et de me dire que c'est un lieu sécuritaire qu'il n'y a aucun danger et qu'il ne m'arrivera rien (ce n'est pas l'un de mestrucs, mais celui de mon psy. Je tiens à souligner l'importance de se faire aider par un psy lorsqu'on est Asperger, c'est vraiment utile).

J'ai de la difficulté à comprendre les règles sociales... Au début je ne le croyais pas, je trouvais que j'étais socialement normal, mais à force de raisonnements, j'ai fini par me rendre compte que c'était vrai. Car disons que quand tu te fais dire un million de fois que tu es hors sujet à la conversation que ce que tu dis n'a aucun sens ou que tu n'es pas trop attentive à ce que les autres te disent, c'est peut-être que quelque part, dans le fond, je n'y comprenais rien. Et ça m'a pris environ quinze scéances chez mon psy (environ quinze heures) pour comprendre tous les rudiments de base d'une conversation normale, alors maintenant, je me fais rarement dire que je suis hors sujet!

J'ai des intérêts restreints qui ne se résument qu'à l'aquariophilie (élevage de poisson) je connais presque toutes les sortes de poisson d'aquarium, les conditions d'élevages et de reproduction, le théâtre j'aime autant jouer dans une pièce que la regarder ou la lire, les animaux en général et la lecture! Mais j'ai appris à faire semblant de trouver des choses passionnantes et à faire semblant d'aimer ça comme ça j'agrandis mon cercle d'amis.

Ma vie est une sorte de calendrier dont je dois suivre parfaitement l'horaire afin de ne pas m'y perdre sinon je ne m'y retrouverai pas. Plutôt mourir que de ne pas suivre ma routine continuelle et m'en faire sortir.

J'ai un énorme problème dans ce qui est d'entrer dans le marché du travail, car ça me fait peur, je suis sûre que je ne serai jamais capable de le faire que les gens ne me trouveront pas normales et que pour ça je me ferai renvoyer. Mais ça me fait de la peine, je veux tellement avoir un travail pour avoir de l'argent et me payer des choses pour me faire plaisir (surtout pour mes aquariums) mais ça bloque, je ne suis pas capable, ça m'effraie.

On m'a toujours dit que j'étais très intelligente et que je devrais devenir enseignante, car j'ai un vocabulaire diversifié et même souvent, mes ami(e)s ne connaissent pas certains mots que j'emploie. Donc dans ces cas-là, je vais vérifier dans le dictionnaire pour voir si ça l'existe vraiment comme mot et une fois que je l'ai trouvé, je vérifie si je l'ai bien employé (pour la circonstance) et souvent je l'ai bien employé.

J'ai des phobies tellement étrange aussi, j'ai peur des aliments colorés artificiellement comme le fromage orange et le pain blanc... N'allez surtout pas chercher pourquoi, moi-même je n'y comprends rien. Mais la dernière fois qu'on m'a forcé a manger du fromage orange, c'était une vraie agonie, j'aurais mieux aimé mourir plutôt que d'en manger.

J'ai de la difficulté de concentration à cause de sens hypersensible... C'est tellement vrai! Les bruits fort, la sensation de tissus sur mes mains, les odeurs de poubelles me déconcentrent tellement et m'effraie à la fois.

C'est à peu près tout ce que j'ai à dire sur moi, peut-être que je conterai plus de chose en consultant le forum!
Revenir en haut Aller en bas
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: bonjour   Dim 15 Nov 2009, 11:03

Bonjour
je suis très contente que tu sois venue te présenter parmi nous.
Je te souhaite la bienvenue!
je te répondrai plus longuement ce soir

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 15 Nov 2009, 18:05

bienvenue à toi!
contente d'avoir lu ton témoignage en temps que maman d'un ado asperger!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 15 Nov 2009, 19:34

salut Lalaue
je t'ai envoyé un message privé dans ta messagerie

Bonne soirée

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Bonjour   Mar 17 Nov 2009, 10:03

Bonjour,
Merci de dire tout cela.
A propos du fromage , la couleur est donnée par le vieillissement , ce n'est pas artificiel au contraire c'est vraiment la nature que l'on laisse faire... Moi j'adore le fromage alors je voulais corriger.
A plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Sam 21 Nov 2009, 18:13

salut Lalaue
comment vas-tu?
y a pas de poisson dans les petits dessins émoticones ici!
flute
alors je te mets un petit chat cat
Oups, moi j'aime les chats, mais c'est vrai ils ne sont pas très potes avec les poissons !


Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour   Sam 21 Nov 2009, 18:46

Ce n'est pas grave, j'aime les chats!!! cat
Revenir en haut Aller en bas
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Sam 21 Nov 2009, 19:10

tu es là?
est ce que je peux me permettre quelques questions Lalaue?

je voudrais savoir quand est ce que tu as été diagnostiquée? et comment tu as pris la nouvelle?

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour   Sam 21 Nov 2009, 19:38

Citation :
je voudrais savoir quand est ce que tu as été diagnostiquée?

J'ai été diagnostiquée cette hiver, c'est mes parents m'en parlaient, car je n'avais presque aucun ami et, aussi, je ne suis pas une personne très réactive et qui a toujours eu de la difficulté à s'intégrer à des groupes ou à des situations. Mais une fille dans ma classe qui était Asperger, m'avait dit que je devais allé voir un psy, car elle disait qu'elle avait vu en m'observant que j'avais le syndrôme. J'ai le syndrôme d'Asperger, mais un niveau faible quand même, mais ça parait.


Citation :
comment tu as pris la nouvelle?

Je l'ai prise vraiment mal, je disais: "non, je ne suis pas Asperger"
Et j'ai fait plein de recherches sur le net pour prouver que je ne l'étais pas, mais tout prouvait le contraire et quand je lisais ça, j'avais les larmes aux yeux, je pleurais et j'en voulais à tout le monde. Je me suis renfermée sur moi-même pendant plusieurs mois. Aussi, je ne voulais plus voir mon psy, car dans ma tête, il voulait me convaincre que j'étais Asperger.
Revenir en haut Aller en bas
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Sam 21 Nov 2009, 20:49

Ça a été dur pour toi, Laulaue , tu as trouvé du soutien autour de toi j'espère?
Tu as passé tous les tests de diagnostic dans un centre spécialisé et ils ont été catégorique?
Tes parents avaient -ils des doutes depuis ta petite enfance?

Aujourd'hui est ce que ça va mieux? est ce que tu as trouvé des groupes d'entraide, et des autres personnes aspi à qui parler?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour   Sam 21 Nov 2009, 21:19

Citation :
Ça a été dur pour toi, Laulaue , tu as trouvé du soutien autour de toi j'espère?


J'ai ma famille qui me soutient, mon psy... Je n'ai jamais dit à mes amies (sauf à mon amie d'enfance) que j'avais un Asperger, car j'ai peur que dans leur tête elles m'imaginent comme étant pas normale déjà qu'elles me trouvent un peu bizarre et spéciale. Je ne sais pas si ça changerait quelque chose sur leur opinion de moi.


Citation :
Tu as passé tous les tests de diagnostic dans un centre spécialisé et ils ont été catégorique?

Oui, tous les test. Au début quand j'étais petite à 7 ans, j'avais été catégorisée SDNV (Syndrôme de dysfonction non-verbal), j'avais suivi tous les tests de la neuropsychologue, ce n'est que beaucoup plus tard quand j'ai refait les tests, qu'il s'est avéré qu'en fait j'avais un syndrôme d'Asperger.


Citation :
Tes parents avaient -ils des doutes depuis ta petite enfance?

Non, juste depuis mon intégration au niveau scolaire. Mais ils trouvaient étranges que j'aivais une grande affection pour les insectes, surtout les fourmis, j'étais allée jusqu'à me construire un mini-insectarium et à me faire un mini-élevage de fourmis à l'extérieur. Il ne fallait pas toucher à mes fourmis sinon je fondais en larme. Laughing Je m'éloigne un peu de la question!


Citation :
Aujourd'hui est ce que ça va mieux? est ce que tu as trouvé des groupes d'entraide, et des autres personnes aspi à qui parler?

Oui, ça va mieux, il faut juste que j'apprenne à vivre avec ce syndrôme et à comprendre tous les niveaux sociaux. Non, je n'ai aucun groupe d'entraide... À vrai dire, je n'ai jamais trop aimé me faire aider par les autres, je préfère m'adapter moi-même. Et non je n'ai pas rencontré d'autres personnes Aspie, mais j'aimerais ça, peut-être, un moment donné.
Revenir en haut Aller en bas
olivéro



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Bonjour   Sam 21 Nov 2009, 21:26

Laulaue a écrit:
Je n'ai jamais dit à mes amies (sauf à mon amie d'enfance) que j'avais un Asperger, car j'ai peur que dans leur tête elles m'imaginent comme étant pas normale déjà qu'elles me trouvent un peu bizarre et spéciale. Je ne sais pas si ça changerait quelque chose sur leur opinion de moi.
Apparemment, il y a plusieurs façons de réagir au diagnostic, et chacun est différent, évidemment. Mais il arrive souvent que le diagnostic soit vécu au contraire comme une bénédiction, comme une déculpabilisation: "ouf, ce n'est pas que je suis bizarre ou que j'ai foiré quelque chose, j'ai juste un syndrome, je n'y peux rien".

De même, peut-être que si tu en parlais aux amies qui te sont proches, elle ne te verraient plus comme quelqu'un de bizarre, mais comme quelqu'un qui a une difficulté d'adaptation sociale indépendante de sa volonté, et elles chercheraient peut-être à t'aider un peu.

Evidemment, je ne veux pas te mettre la pression, comme je disais: chacun est différent. Mais ça pourrait peut-être t'aider d'essayer de considérer les choses sous cet angle-là Wink

En tout cas, bon courage et bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour   Sam 21 Nov 2009, 21:38

Mais dans ma tête, je me dis pourquoi a-t-on créé un syndrôme pour les gens comme moi? Et pourquoi l'Asperger est-il classé dans l'autisme?

Je me sens pas du tout autiste, j'ai juste une difficulté avec tout ce qui est non-verbal, intégration et tout ça. Et j'ai lu sur Wikipedia, je crois, que les gens Asperger seraient des personnes non-reconaissable si elles n'avaient jamais eu ce syndrôme. Que si un jour je me réveillais et que par hasard je ne serais plus Asperger (ce qui est impossible) mes amies ne me reconnaîtraient pas dans ma façon d'agir et tout ça. Alors là, depuis quelques temps je me pose la question: "Comment j'aurais été si je n'avais jamais été Asperger".
Revenir en haut Aller en bas
olivéro



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 22 Nov 2009, 20:27

Laulaue a écrit:
Mais dans ma tête, je me dis pourquoi a-t-on créé un syndrôme pour les gens comme moi? Et pourquoi l'Asperger est-il classé dans l'autisme?
Je pense que plein de gens sont comme toi dans une certaine mesure, nous sommes d'ailleurs nombreux parmi les parents à nous découvrir certains traits d'Asperger à l'occasion du diagnostic de nos enfants. Simplement, il y a divers degrés, et je pense qu'on ne 'pathologise' la situation en lui mettant un nom que pour les personnes à qui ces traits posent un problème réellement identifiable et envahissant (problème de confiance en soi, relationnel, scolaire, etc.). C'est aussi pour ça que certains ne sont diagnostiqués qu'à l'âge adulte après être passés jusque là pour "juste un peu bizarres", mais en s'en étant globalement bien tirés.

En tant que parents, nous aussi nous sommes parfois demandé pourquoi le syndrome d'Asperger fait partie du spectre de l'autisme. La réponse est dans la question: l'autisme est un spectre. Dire d'un enfant qu'il est autiste n'apprend pas grand-chose sur son comportement général. Un autiste peut être non-verbal et ne pas communiquer du tout en apparence. Certains le considéreront comme un légume. D'autres, Asperger ou de haut niveau, peuvent parfois faire preuve d'un intellect impressionnant. Rien de commun en apparence avec l'autre légume.

Et pourtant, à l'usage, en voyant des autistes de l'entièreté du spectre, on est forcé de reconnaître qu'il y a indéniablement des traits communs à tout le spectre, quelle que soit l'impression que donne la personne: les intérêts restreints et obsessionnels (dont certains, comme les trains, sont communs à tout le spectre), l'absence de décodage des émotions et du non-verbal, une mémoire souvent impressionnante (décelable même chez les non-verbaux), etc.

Bref, c'est un peu comme la famille humaine dans son ensemble: deux personnes peuvent sembler présenter toutes les différences imaginables, elles ont néanmoins toute une série de points communs déterminants qui font d'elles des humains. Pour les autistes (y compris Asperger), c'est la même chose à un plus petit niveau. Ils ont beau paraître très différents dans leur comportement, ils ont une série de points communs qui font dire qu'ils présentent de l'autisme.

Seulement, l'autisme est une caractéristique, et ne doit pas nécessairement devenir une identité. Donc ce n'est pas une mauvaise chose que tu ne te sentes pas autiste, même si ce serait sans doute plus facile pour toi d'accepter que tu as le syndrome d'Asperger. Entre "avoir un syndrome" et "se sentir autiste", il y a une marge que tu n'es pas du tout obligée de franchir.

Enfin, c'est sûr que ce n'est pas rose tous les jours d'avoir à se poser tant de questions. Mais pense à ceux qui ne s'en posent jamais... comme leur vie doit être terne! Et le pire, c'est qu'ils ne s'en rendent même pas compte Very Happy Alors essaie de voir le bon côté des choses, même si ce n'est pas toujours facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Lun 23 Nov 2009, 16:57

moi je n'ai pas parlé à tout mon entourage du probleme de Baptiste ( d'abord à sa demande , il ne voulait pas en parler et j'ai respecté son choix )


moi je ne dis jamais qu'il est autiste
pour moi il est asperger ,
pour moi c'est différent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Lun 23 Nov 2009, 19:40

hello ,
je pense que c'est un grand débat ,comme dit Olivero c'est dans le principe du spectre de balayer toute une large palette de personnes et de comportements.
Même si je n'aime pas parler d'autisme pour mon fils , il n 'y a qu'en me renseignant sur l'autisme en général que j'ai commencé à y voir plus clair.

De part mon métier je suis rentrée en contact avec des autistes plus profonds et ce fut évident qu'il y a des signes de ressemblances flagrantes!

Le mot autisme fait encore peur à beaucoup de monde, il véhicule dans notre inconscient collectif des tas de représentations négatives poussiéreuses... A nous de leurs donner un grand coup de bottes ou de balais!
Le mot handicap aussi que l'on colle de nos jours sur celui d'autisme, fait pas mal de tort aux personnes concernées et aux parents.

C'est un autre débat, mais je n'ai pas envie que mon fils soit fiché comme "handicapé" dans les registres nationaux. Je penserais peut-être autrement un jour mais pour l'instant nous aussi on n'en a causé à personne pour pas le stigmatiser.

Laulaue , au Canada il me semble que le syndrome d'Asperger est beaucoup plus connu, accepté et positivé qu'ici en Europe. Mais dans la vie de tous les jours c'est sûr que ce n'est pas facile avec les filles de ton âge.Et comme ton diagnostic est tout nouveau , ça te donne encore pas mal de doutes et de vertige, il demande à être digéré une assez longue période...Courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
véro



Nombre de messages : 192
Localisation : Burdinne
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Bonjour   Lun 23 Nov 2009, 19:48

Moi aussi, j'ai eu du mal au début à me dire et à dire "mon fils est autiste", mais à force de rencontrer des enfants autistes, je me rends compte qu'Achille a beaucoup de points communs avec eux.

Je n'ai pas trop de difficultés à le considérer "handicapé". Je pense qu'il l'est réellement. Il a un handicap social, il ne fonctionne pas comme les autres, il est donc handicapé.

Je ne vois pas ça comme une infériorité, mais comme une différence. S'il était simplement à haut potentiel, comme on l'a cru un moment, je ne verrais pas ça comme une supériorité, mais comme une différence.

Mais j'imagine bien que recevoir un diagnostic comme celui-là à l'adolescence ne doit pas être évident.

Je dirais quand même qu'en parler peut amener plus de réactions positives que ce qu'on imagine...ça vaut la peine d'essayer, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Bonjour   Mar 24 Nov 2009, 12:26

Toujours la peur des mots.
Si je vous dis que les problèmes de vision sont un handicap , vous l'acceptez car un myope sans ses lunettes est en souffrance irréversible.
Dans les problèmes de vision il ya la personne légèrement hypermétrope mais il y a aussi la personne aveugle et pourtant elles font partie de la même famille "handicap de la vision".

Je me suis battue depuis plus d'un quart de siècle pour faire reconnaître l'autisme comme handicap, c'est à dire que ce n'est pas une maladie mentale qui peut se guérir mais un handicap pour lequel on trouve de nombreuses béquilles qui vont rendre la vie possible. L'époque que nous parents plus âgés avons vécue a été abominable. Nous étions les "parents mauvais qui n'arrivions pas à guérir nos enfants, à rendre leur naissance psychologique compatible avec leur naissance physique... nous étions des mères frigos etc etcetc..." . L'autisme vu comme un handicap a été une victoire extraordinaire. On ne reprochait plus ni à l'enfant ni à ses parents de ne pas "faire d'efforts pour guérir". On reconnaissait à l'enfant une pathologie dont il était victime et qu'il avait le droit d'être pris en charge notamment à l'école.

Mon fils est autiste et ce serait triste que des aspergers le snobent.

La pathologie chez lui est plus importante parce qu'elle est associée à un retard mental et c'est là la grande différence. Ce que vous avez comme image négative de l'autisme c'est l'image de la dépendance due à une arriération mentale plus ou moins importante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laulaue



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: La même Laulaue   Jeu 20 Sep 2012, 18:48

Bonjour,

Désolée si je supprime mes messages, j'assume mes propos, mais c'est qu'au final je me sens plus ou moins à l'aise de conter des détails personnels sur le forum. Mais merci d'avoir été attentif. Je vais continuer à échanger, mais en restant plus objective.


Dernière édition par laulaue le Ven 28 Déc 2012, 17:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Jeu 20 Sep 2012, 19:49

Salut Lalaue
contente de te revoir par ici. tu es de Montréal au fait?
que fais -tu de beau actuellement?

c'est bien pour ton futur diagnostic, rester dans le doute n'est pas très agréable sur le long terme

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laulaue



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: !   Jeu 20 Sep 2012, 20:07

x


Dernière édition par laulaue le Ven 28 Déc 2012, 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 23 Sep 2012, 09:06

salut
le monde du travail est un monde assez sans pitié qui ne pense qu'au rendement effectif avant de tenir compte de l’aspect humain de ses employers.

La lenteur oui c'est aussi un problème du syndrome...il est adaptable si la tache est facile et répétitive on s'habitue a accélérer la cadence cyclops

Oui je trouve que tu devrais peut-être chercher du coté de ta passion d’aquariophilie. Travailler dans un musée ou zoo où y a des animaux marins... Ici il y a des formations pour occuper des animaux , tu peux te renseigner chez toi.

la biologie ce sont des études assez dures je pense.

bonne chance à toi flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laulaue



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 23 Sep 2012, 22:23

x


Dernière édition par laulaue le Ven 28 Déc 2012, 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bonjour   Lun 24 Sep 2012, 07:36

Bonjour ,
on m'a déjà parlé de ce phénomène des aspis québéquois qui parlent avec un accent français
as-tu une explication à cela?

Les défis oui c'est très importants , il faut s'en donner, mais il y a le problème de ce sentir dépassé si la barre du défi est mise trop haute, alors au lieu d'être valorisé on est dévalorisé face à un échec insurmontable

bonne journée

Sandral

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laulaue



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: Bonjour   Lun 24 Sep 2012, 16:00

x


Dernière édition par laulaue le Ven 28 Déc 2012, 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour   Aujourd'hui à 14:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» bonjour fans de BB !
» bonjour a tous les gars du DUFOUR M903
» bonjour
» Hello, bonjour !
» Bonjour je suis nouvelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Coin de bienvenue et de conversations pour personnes Asperger-
Sauter vers: