SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'ocytocine et les Aspies...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
véro



Nombre de messages : 192
Localisation : Burdinne
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: L'ocytocine et les Aspies...   Mer 17 Fév 2010, 17:09

Ben, voilà, il ne leur fallait pas que de l'amour pour les sauver, il leur fallait l'hormone de l'amour....

Moi qui croyait lui en avoir refilé plein pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement....


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/20100216.OBS7121/locytocine_faciliterait_la_communication_chez_les_autis.html

Non, blague à part, vous en pensez quoi, vous....

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Mer 17 Fév 2010, 17:37

Purée ! ça m'en bouche un coin! Mais qu'est ce qu'on va encore nous sortir?
De l'hormone d'amour en spray nasal, je trouve cela drôle mais aussi assez tragique
Les Nts eux aussi en auraient bien besoin
Et ces tests avec de l'argent? avec des personnes avec une intelligence normale, mais c'est quoi ce bazar? Qu'est ce qui se passe dans les labos de recherches? ça fait un peu flipper


Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papillane1



Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Mer 17 Fév 2010, 18:41

Bon, je résume pour aujourd'hui:

Dans mon sac de super maman d'un enfant autiste, il me faut:

1. Des tonnes de pognon queen
2. 22 heures de disponibilité sur 24
3.Un manuel pour devenir complètement maboul en imitant mon fils toute la journée et le rendre maboul par la même occasion. geek
3. Des hormones en spray ( je vais aller voir dans ma pharmacie s'il ne me reste plus des phéromones pour les chats (ce qui ne les a jamais empêché de pisser partout). cat

Y aurait il encore des trouvailles pour ce jour? study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
véro



Nombre de messages : 192
Localisation : Burdinne
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Mer 17 Fév 2010, 19:33

Papillane, tu m'as bien fait rire aujourd'hui.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Jeu 18 Fév 2010, 11:44

Papillane,

Tu as zoublié le cheval privé pour l'hippothérapie ! et les voyages pour aller dialoguer avec les dauphins et les baleines
et une cuisinière pour le régime sans caséine et sans gluten,
des séances de yoga pour rester zen
et des séances de kung- fu pour casser la g... à tous les pontes qui prétendent qu'on est des mauvaises mères !!!

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papillane1



Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Jeu 18 Fév 2010, 11:48

Arrête, je fais pipi... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Jeu 18 Fév 2010, 12:30

n'oubliez pas les cures de vitamines... les bandages dans l'eau froide... etcetcetc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Ven 19 Fév 2010, 11:47

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Dim 21 Fév 2010, 02:00

Fiou! Comme on dit au Québec; "vous êtes pêtées-flyées" hihihihi Vous m'avez bien fait rire avec vos trucs zen! Smile

Sérieusement, moi ça me fait peur les trucs d'hormones. Je me demande aussi...Est-ce que je voudrais que mon enfant ne soit plus celui que je connais. qu'il soit tellement différent à cause d'une hormone!? Qu'il n'ait plus la même personnalité???

Ça me fait peur ces trucs-là. Quand il était jeune, notre pédopsy voulait lui prescrire du ritalin le jour car elle le trouvait trop actif. Je lui ai dit non merci, car je ai explique qu'à la maison, il était plutôt calme vers l'âge de 6 ans et que les rencontres avec elle le perturbait et c'est ce qui expliquait qu'il était plus turbulent. La pédo n'était pas contente, ne nous croyait pas!

Mon fils ne dormait pas beaucoup non plus de 4 à 12 ans. On le laissait faire car malgré son peu de sommeil, il était en pleine forme. Mais la pédo voulait lui prescrire un truc dodo. On a pas voulu. Notre fils savait qu'il pouvait dormir le temps qu'il voulait mais qu'il devait demeurer dans son lit jusqu'à ce que nous soyons debout. Donc, il avait TOUJOURS à sa disposition, un bac avec des blocs Lego au pied du lit pour s'occuper l'esprit quand le sommeil ne venait pas. La pédo n'était pas contente du tout du fait que nous faisions fi de ses recommandations!

Lorsqu'il eu atteint l'âge de 9 ans, nous avons délaissé la pédo...

Maintenant âgé de 17 ans, il n'a jamais prit de trucs pharmaceutiques et se porte à merveille. En tout cas, pour lui, c'était la bonne marche à suivre.

Vous, est-ce que ça vous faire peur le truc d'hormone?

Lynda
Revenir en haut Aller en bas
sandral



Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Dim 21 Fév 2010, 10:04

salut Lynda
Oui moi aussi ça me fait peur, que ce soit pour moi ou pour mon fils j'ai jamais voulu toucher à cela. Au fil du temps mon fils est plus calme qu'avant, moins tendu. Il est aussi plus sûr de lui et moins harcelé à l'école qu'en primaire...Tout cela influe sur les comportements négatifs ...L'environnement extérieur a tellement d'impact sur eux!
Comme tu le dis, la psy le voit agité mais c'est elle qui l'agite...et elle tire des conclusions...
ça me fait sourire et ça me rappelle les jours des tests de QI pour le diagnostic où Yann était très anxieux parce que derrière la psy assise à son bureau, il y avait une affiche avec un dessin d'un bébé tout nu , et les yeux de mon fils n'arrêtaient pas de le fixer...( époque où il avait pas facile avec la nudité). Elle, elle n'a pas du tout capté, faut être un proche pour connaître notre enfant dans son langage non verbal! Et bien je suis sûre que son stress a influencé en mal ses tests...

Jusqu'ici il a 16 ans et n'a jamais avalé quoi que ce soit comme médicament "psy" Le seul truc donné fût des vitamines B6/Mg et C.

A plus Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathdelbra



Nombre de messages : 30
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Dim 21 Fév 2010, 10:31

Vous me faites mourir de rire les filles !!!
Tout à fait d'accord avec vous...

Un truc tout en douceur qui fonctionne bien pour mon fils de 12 ans : le lithium en dose homéopathique, prescrit par notre médecin homéopathe.
Cela l'apaise en cas de crise de découragement ou d'humeur maussade.

Bon sang, avec toute notre expérience de parents, on pourrait ouvrir un cabinet de consultation hautement plus efficace que certains conseils des "professionnels" !!

Tenons le cap dans le bon sens et le libre arbitre !
BAV
Nathalie D I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathalie.delbrassinne@skynet.be
papillane1



Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Dim 21 Fév 2010, 17:33

Moi, si on veut me prescrire un médoc pour Ben je m'enfuis.
geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Dim 21 Fév 2010, 17:43

Nathalie je croyais que le lithium avait un effet style bulldozer et que c'était réservé aux maniaco-dépressifs graves et de surcroît adulte..?? scratch
Un antidépresseur homéopathique pour enfant???


Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathdelbra



Nombre de messages : 30
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Lun 22 Fév 2010, 20:00

Hello Sandra,
c'est un dosage ultra dilué, bien sûr. Je soigne mes trois enfants par homéopathie (mais pas exclusivement) depuis qu'ils sont tout petits. Les oligo-éléments ont toujours donné d'excellents résultats !

Bisous
Nathalie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathalie.delbrassinne@skynet.be
muriel



Nombre de messages : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Lun 22 Fév 2010, 20:31

Au risque de "faire tâche",je vous avoue que nous n'aurions jamais pu nous en sortir avec Thomas sans le médicament...

Vous allez peut-être penser que nous avons choisi la solution de facilité...
Sans ce médicament,la famille aurait explosé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aspergerbruxelles.be
sandral



Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Lun 22 Fév 2010, 21:52

Pas de jugement ici, certains enfants ont besoin de médication , nous n'avons pas dit le contraire!

biz

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Mar 23 Fév 2010, 10:30

Je suis d'accord, il faut se garder des conclusions hâtives.

Personne (et certainement pas moi) est à priori "pour" les médicaments mais il y a des situations vraiment insupportables au quotidien.

J'ai assisté à des crises du fils de Muriel, c'était effectivement très éprouvant pour la famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Mer 24 Fév 2010, 10:33

Pas de jugement effectivement... mardi passé, pour une raison inconnue, Claudin a "cassé le câble de la raison"... et on s'est retrouvé à ramasser des coups de poings , de pieds, de tête (le full option)... en plus il avait choisi un endroit où nous n'avions pas d'échappatoire. Nous étions coincés entre deux portes , en bas d'un escalier. On a neau à ce moment se souvenir qu'il ne 'faut pas le laisser dans un endroit confiné", ce n'est pas facile de passer de la théorie à la pratique quand les portes s'ouvrent dans le mauvais sens et que l'escalier ne se replie pas... un autre fils myope comme une taupe avait les lunettes par terre mais on ne savait pas où, il fallait absolument ne pas les casser... IL aurait fallu voir le spectacle. Claudin comme une furie tapant dans tous les sens... Oli qui essayait en vain de lui attraper un bras en sautant comme un lapin pour ne pas casser ses lunettes ... moi qui essayais de me dégager en sautillant...sans casser les mystérieuses lunettes... Ben mes amis si j'avais eu une seringue de n'importe quoi, j'aurais piqué... et avec ma chance, j'aurais piqué Oli... On a réussi à le mettre dans sa chambre, puis miracle il est calme. On a beau essayer de comprendre et se donner des explications, je vous jure que quand on est face à l'agressivité , le médicament est tentant. Si je ne lui en donne pas ce n'est que parce que les crises sont très rares et que je garde "la solution" pour le cas où...
Nous on a la chance d'avoir énormément d'espace à la campagne, mais s'il fallait vivre en ville pour une raison ou une autre... il faudrait des médicaments.
Aujourd'hui il est contrarié, son horaire a changé... je l'évite soigneusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
véro



Nombre de messages : 192
Localisation : Burdinne
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Mer 24 Fév 2010, 19:53

Eh bien dis donc, Irène...il en faut une couche, comme dirait ma maman Wink

Je suis sûre, effectivement que la campagne est une bonne chose pour nos enfants.

L'environnement doit faire beaucoup et autant je trouve qu'on donne trop vite des médicaments à certains enfants diagnostiqués à raison ou à tort TDA et autres troubles, autant pour certains d'entre eux, c'est indispensable. Et il ne me viendrait pas à l'idée de jeter la pierre aux parents qui craquent....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icegirl



Nombre de messages : 163
Age : 36
Localisation : la louvière
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Lun 23 Jan 2012, 08:11

bonjour tout l'monde...
je ne sais pas depuis quand date ce poste car on y voie pas l'année ou c'est moi qui ne le voie pas lol
je n'ai jamais été effectivemen pour tout ces neuroleptiques qui pour moi je trouve ne vont que ralentir davantage les neurones de mon enfant Exclamation
mon fils A est comme ça aussi il dort tres peut et est tres vite en forme,il est inépuisable et pourtant vous allez pensé que ce n'est pas bon pour lui et surtout pour l'école,mon fils s'endort tout les soirs entre 22h30 et 23h30 pour ce lever a 7h sa c'est quand tout va bien,sinon quand il a eu une dur journée remplie d'émotions il va faire des terreurs nocturne jusqua 2h enfin ceci dit...

le neuropédiatre nous avait proposé égalemen le ritalin que nous avons catégoriquemen refusé car je pense que nous avons finalemen tous et toutes un peut peur de voir nos enfants terminer une vie d'adulte comme un légume voir dépressif et dépendant de toute ces drogues...enfin c'est mon ressentis et croyez moi que je n'en fait égalemen aucun jugemen parce que voila...

ma soeur plus agée que moi qui va avoir 38 ans le 27 février est tdah mais jamais diagnostiquée évidamen dans le temp on entendais pas parler de tout ça,et aujourd'hui elle a un fils de 15 ans diagnostiqué du syndrome de kanner et je ne sais pas si sandral ou irène a une petite idée du syndrome en question mais la vous pouvais me croire qu'un traitemen médicamenteux s'impose et pourtant je n'aime pas le traitemen qu'on donne a mon neveux sa le met dans un état comateux qui ralentis tout ces faits et gestes dailleur ce médiment le fait bavé je trouve cela horrible c'est du risperdal qu'on lui donne,mais voila ma soeur a fait toute une période sans lui donner et il était tres agressif voir violent,il mangeais de la terre,du plastique,du bois il fuguait ma soeur avait été obligée de retirée toute les poignées des fenètres car il fuguait par les fenètres...

un soir il avait encore fuguer,et il a ramasser un baton et a griffer 4 voitures,les déguats s'estimais a beaucoup d'argent,et malheureusemen ma soeur n'avait pas fait d'assurance familialle,il ont du remboursé pour les déguats a tout ces gens une somme importante,allor croyez moi que dans certain cas il faut bel et bien un traitement pour certain enfants ou certains syndrome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: beaucoup de médocs dans mon cas   Jeu 26 Jan 2012, 18:37

Salut je suis Asperger de 34 ans et je m'en porte vraiment pas bien :S Je dois prendre beaucoup de médicaments assez sérieux anti-dépresseurs, neuroleptique et depakine tellement je suis tendu anxieux et enfermés dans des pensées ruminantes vraiment désagréables... ça aide et ça m'apaise et même je suis fatigué je me repose pour de vrai et je suis soulagé... le cauchemar s'est atténué, l'anxiété a baissé et je suis plus serein même si le problème persiste et quelque part les effets secondaires de fatigue sont assez bénéfiques car j'ai besoin de beaucoup de repos et même si j'ai toujours les mêmes problèmes de sommeil je ne me réveille plus un sursaut régulièrement pendant le sommeil à cause ds douleurs et de l'anxiété... j'ai toujours un problème de rythme de sommeil assez courant chez les aspergers mais au moins (surtout que je vis seul maintenant) je peux dormir autant que nécessaire pour pas me sentir malade, ça frise la narcolepsie parfois!
Bon évidemment c'est des médicaments lourds mais les anti-dépresseurs et les neuroleptiques ont été crées pour soigner des problèmes majeurs, ce qui est mon cas et personnelment quand l'asperger est la cause de problèmes vraiment grave (genre suicidaire) je crains qu'il faille bien passer par là, car pendant plus de dix le fait que je n'arrivais jamais à m'endormir à temps et me réveiller quand je voulais et je me sentais très mal au réveil et avais besoin de me rendormir et a me posait PLEINS de problèmes vraiment très handicapant (à tel point que j'ai dégringolade). Donc comme je dis en cas de force majeur il faut apparemment combattre le feu avec le feu, et les neuroleptiques sont arrivés à remplir leur rôle...
Revenir en haut Aller en bas
canelle77



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   Ven 27 Jan 2012, 16:53

perso j'étais contre la médication jusqu'a ce qu'on m'explique ce que l'on allait prescrire. En augmentant petit a petit. Quels serait les effets sur lui. Que il ne serait pas dépendant. Et surtout que ca l'aiderait a ce concentré a l'école et a améliorer le social aussi. Mon petit n'a que 6 ans et on l'a catalogué "méchant" alors qu'il est juste différent. Il ne frappe pas, ne fait de mal a personnes mais ne sais rester en place, il ne comprend pas les expressions des autres, il rit alors que d'autre pleur par ex. Enfin voila, j'ai du changer mon opinion pour le bien de mon petit, mais pas entièrement. Je ne lui donne le médicaments que pour les jours scolaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: bien pensé   Sam 28 Jan 2012, 08:20

Oui tu as bien fait et c'est comme a qu'il faut penser... si il faut utiliser des médicaments c'est par rapport à son problème... attention je signalement qu'en psychiatrie les anti-dépresseurs et neuroleptiques sont prisés justement par leur absence d'accoutumance et de dépendance (contrairement au benzo style calmant anxiolitique qui à la longue peuvent en entrainer)... mais c'est la meilleure manière de faire je pense, car en général, c'est cruel mais c'est comme ça, il faut attendre d'être confronté au problème pour prendre une décision.;. une prise de médicament n'aurait aucun sens sans un suivit régulier et une prise en charge, il faut une raison pour le prendre et souvent c'est après avoir remarqué une souffrance et un problème ... je le sais de mon parcours mais bon en général on voit par un psychiatre par choix c'est en général la dernière chose qu'on a envie de faire....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ocytocine et les Aspies...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ocytocine et les Aspies...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ocytocine
» L'expulsion du placenta par ocytocine
» La césarienne double le risque de mortalité
» Cholestase gravidique
» Un 2eme accouchement par voie basse après une césarienne ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Médicaments ,compléments alimentaires,régimes alimentaires particuliers-
Sauter vers: