SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 INTEGRATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: INTEGRATION   Ven 11 Mai 2007, 09:13

Appel aux parents:

Les directeurs d'école que j'ai contactés ne sont pas favorables au fait de recevoir des enfants ou adolescent Asperger qui feraient partie d'un projet intégration c'est à dire inscription dans le spécial et fréquentation dans l'ordinaire (avec une personne venant du spécial pour aider).

Les écoles ordinaires n'ont rien à y gagner. Je rappelle que ce n'est pas nouveau et que ça existe depuis longtemps.

Battez vous pour que les enfants soient porteurs de leur capital période quel que soit leur handicap s'ils ont l'intelligence pour suivre les cours. Restez solidaires.

Moi j'en ai marre de me battre pour les autres, j'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Lun 14 Mai 2007, 12:40

Chère Irène,

Je comprends votre lassitude face aux fausses solutions que l'on nous proposent. Je suis entièrement d'accord avec votre analyse et vos conclusions, malheureusement....
Nous en sommes réduits à démarcher au cas par cas, en quémandant un peu de compréhension, quand on n'est pas tout simplement éconduit ou regardé comme des mères trop protectrices, responsables des problèmes de nos enfants.

C'est, hélas, la triste réalité mais il faut bien continuer à y croire, se battre, c'est la seule solution!

Agnès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Lun 14 Mai 2007, 12:50

Tant que nous ne serons pas solidaires et démontrerons qu'il y a un NOMBRE certain de personnes concernées , il faudra faire du cas par cas et ce n'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathy



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Ven 18 Mai 2007, 13:42

pale
Antoine est inscrit dans 2 écoles pour l'année prochaine. Nous avons introduit une demande d'aide auprès du SAI L (service d'aide à l'intégration de Liège, je suppose qu'il y en a un à Bruxelles et ailleurs) ce qui implique l'inscription de l'nefant auprès de l' AWIP (agence wallone d'aide à l'intégration pour les personnes handicapées!).
Donc pour les parents celà sous entend l'acceptation du statut d'handicapé pour leur enfant, pas toujours évident pour tout le monde et l'intervention du SAI n'est semble t'il pas toujours bien vécue des profs.
Mais il me semble que ces derniers ont en général une tournure d'esprit particulière qui les fait confondre l'évaluation de leur travail et celle de leur personne! Chers amis enseignants vous n'ETES pas votre travail vous FAITES votre travail et comme bcp, du mieux possible!
Enfin le centre de référence de l'autisme à Liège ne m'est d'aucune aide puisqu'ils ne font QUE du diagnostique et il n'en est plus question pour Antoine.
Bon courage à tous cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathy



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Dim 27 Mai 2007, 16:22

pale
nous venons d'apprendre que Antoine ne passera pas son ceb cette année et peut être jamais. Adieu veaux vache cochons...
Après m'avoir soutenu dans un projet de scolarisation dans l'enseignement ordinaire dans une classe d'accueil (1ere B) voilà qu'on me conseille (le psychologue et la directrice de l'école) de chercher une école dans le spécial type 3 forme 4 (il y a 1 école dans la province et fort loin) ou si je ne trouve pas dans la forme 3.
Mais zut Antoine a une intelligence normale à supérieure il n'est pas du tout tout manuel et ces écoles ne proposent que ce genre d'orientation (horticulture ou horeca ou maçon). On me dit qu'il ne supportera pas la pression des autres et la nécéssité de rendement de l'ordinaire!
je vois l'avenir d'Antoine s'assombrir.
Il a encore tant de chose à apprendre et j'ai l'impression que les profs du spécial ne cherche pas à pousser les enfants comme Antoine. On cherche à le protéger de peur qu'il ne se "bloque" mais on ne le projette pas dans l'avenir. Or Antoine lui a des projets d'avenir!
y en a marre. dans 2 mois Antoine quitte l'hosto et je dois mettre en place tout un suivi à domicile ( psychologue, kiné etc...) Je ne sais plus par où commencer. J'ai parfois envie de faire comme si tout ça n'existait pas. vivement le prochain café ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Dim 27 Mai 2007, 19:46

Hello Nathalie,

J'imagine combien ces nouvelles pas réjouissantes doivent être déprimantes pour vous!
Comme tu le dis, il y a quelque chose de dommage de limiter maintenant l'avenir d'Antoine, en plus avec des solutions qui n'en sont pas car le type 3 n'est pas franchement adapté à nos enfants, surtout si Antoine est dans une période où il est assez fragilisé...
Ceci étant, l'inscription d'Antoine en classe d'accueil, 1ère B, peut se faire sans le CEB. Avais-tu déjà trouvé un établissement acceptant d'accuellir Antoine?
Tiens-nous au courant!
Amicalement

Agnès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathy



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Mar 29 Mai 2007, 19:00

pale
Merci à vous toutes de me lire.
Antoine a la possibilité en effet de faire une 1ere B dans une école où j'ai eu l'occasion de rencontrer les 2 titulaires de cette classe. Deux profs très volontaires et plein d'initiatives mais qui visiblement ne voient pas à quoi s'attendre (qui connaît asperger?) et qui en plus sont plutôt méfiants par rapport à l'intervention du SAI. qui pour moi est indispensable.
et les derniers propos de son prof, de la directrice de l'école et du psy m'ont fait peur. Ils semblent penser qu'Antoine ne suportera pas un autre échec et que trop de pression vont le faire régresser voire le bloquer définitivement dans ses angoisses!
De fait Antoine est revenu à la maison ce we et je l'ai trouvé bcp plus inquiet reposant sans arrêt les mêmes questions. Or il avait eu une série de controles à l'école cette semaine. Alors que faire? Je reconnais facilement que je suis encore loin dans l'acceptation de l'handicap de mon fils et que celà peut fausser mon jugement...
J' ai bcp de réticence par rapport à l'enseigenment spécial je crois que celà hypothèquera l'avenir professionnel d'Antoine; Peut être est-ce une erreur? peut être Antoine n'a t'il pas d'avenir professionnel? peut être ne serra t'il jamais dépendant?
je nage dans le brouillard au point d'en tomber malade...
merci d'être là cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: courage Nath   Mer 30 Mai 2007, 09:07

Courage courage Nathalie!
tu t'es bien démenée ces derniers temps pour Antoine?

est ce que ces profs ne pourraient pas le rencontrer et lui faire visiter les lieux et le prendre a l'essai quelques jours? est ce qu'il a envie d'y aller dans cette nouvelle école? est ce que les profs sont prêts à se renseigner et a expliquer aux camarades de classe ce qu'il a ? est ce qu'il ne peux pas y aller que mi temps au début,pour lui enlever un max de pression et adapter un programme allégé pour lui?
Il a besoin d'être rassuré et dorloté ce petit grand boutchou... (comme sa maman d' ailleurs ,non?) lol!

Moi je suis aussi dans la compote cette fin d'année scolaire, je redoute le gros stress des examens, et je ne peux causer à aucun prof sans le diagnostic dans les mains... donc mon fils est totalement voué a lui même , et y a des jours c'est comme l'envoyer au casse-pipe...
Pour leur avenir , ça nous fait toute peur. Espérons en une ouverture sociale d'intégration et une reconnaissance des asperger un jour....

Bises
a bientôt

Sandral flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Jeu 31 Mai 2007, 11:27

Pour répondre à tes interrogations, Nathalie, il est certain que trop de pression peut être contre-productif pour Antoine. Ceci étant, on est tous, parents, confrontés à des degrés divers au même problème: celui de savoir jusqu'où on peut pousser nos enfants (et à quel prix pour eux). Et, d'une autre côté, on n'a pas envie de choisir la solution la plus facile, cela peut être à court terme plus confortable mais à long terme, cela réduit les perspectives d'avenir qui sont offertes.

Peut-être pourrais-tu demander plus de précisions aux profs d'Antoine pour voir ce qui, selon eux, est à même de le stresser le plus? Ca te permettrait d'analyser peut-être un peu mieux la situation.
Il y a aussi ce que toi, tu attends comme résultats. Je me suis rendue compte moi-même que l'on est parfois si angoissé que l'on fait porter inconsciemment sur notre enfant une injonction de réussir qu'il le stresse énormément. Or, comme ces enfants ont une hypersensibilité, je pense qu'il captent tout, même ce qui est profondément inconscient.

Enfin, je suis passée par là aussi et je me dis maintenant qu'il ne faut pas diaboliser le professionnel. Une des mamans du café-Asperger a son fils en 3ème professionnelle artistique et elle dit qu'il s'y plaît beaucoup (après 3 années très chaotiques et difficiles dans le secondaire général).
On vit malheureusement dans un monde hyper normalisé où il y a un parcours balisé et obligatoire mais il me semble que nos enfants peuvent aussi avoir un percours plus "en zig-zag", ce n'est pas forcément dramatique; car ils ont pour la plupart de réels atouts, malheureusement pas souvent mis en valeur par le système scolaire (mais qui peuvent l'être plus tard dans la sphère professionnelle!).

J'ai bien conscience que tout cela ne t'aidera pas beaucoup malheureusement...

Amitiés

Agnès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florence



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Lun 04 Juin 2007, 09:37

Bon après quelques 15 ou 20 tentatives, j'ai fini par comprendre que je devais demander un nouveau mot de passe...je suis donc autorisée à répondre..!

Quand je lis tous les messages sur l'avenir scolaire d'Antoine j'ai envie de dire ceci : avant tout avenir professionnel il faut d'abord qu'il soit dans un environnement scolaire qui lui convient même si il ne correspond pas à celui qu'on avait projeté pour lui : il est clair qu'aucun parent ne rêve de mettre son enfant en professionnel ...et pourtant, maintenant que mon fils y est, je pense qu'il est 10000 fois plus detendu que si j'avais cherché à tout prix à lui faire continuer ds le général ; il a rendu un travail en dessin-volume vendredi dernier et il a eu la meilleure évaluation de sa classe, sans aucune critique ; il me l'a raconté le soir il en était encore tout retourné !

Je ne sais pas ce qu'il fera plus tard, il est clair qu'il ne fera pas Solvay ou Harvard mais je pense que si il continue à reprendre de l'assurance petit à petit , et à voir que oui ,il est capable de faire aussi bien que les autres dans son domaine, il arrivera à trouver sa place.

Nos enfants ont besoin de plus de temps que les autres et moi je crois que la chose la plus importante c'est d'arriver à diminuer la pression autour d'eux, quitte à ce qu'ils prennent qq années de plus pour trouver la direction dans laquelle ils seront bon, et bien dans leurs baskets.
Le professionnel n'est pas le paradis et il faut surtout selectionner l'école pour la "qualité" des élèves. (Qu'ils ne soient pas au milieu d'une meute de loups...).

Aujourd'hui Vianney a 3 examens... il n'est pourtant pas parti la peur au ventre comme l'année dernière où il savait que de toute façon il allait se planter ! (bon, moi j'ai quand même une petite boule dans le ventre...)
Bon courage, et ne le perdons pas ce courage ; j'ai été à la conférence de Tony Attwood à Paris et il est très encourageant, il a dit à plusieurs reprises que nos enfants pouvaient faire tous les métiers!!

Florence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathy



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Mer 06 Juin 2007, 19:35

elephant
JE N AI RIEN CONTRE UNE ECOLE PROFESSIONNELLE Evil or Very Mad
mais Antoine n'est [b]PAS DU TOUT DU TOUT MANUEL!
Il est même plutôt gauche, avec des tremblements. Il déteste le bricolage et la cuisine et est franchement mauvais en dessin!...
Alors que faire avec un enfant hyper intelligent qui intelectualise tout et qu'une psy a un jour décrit comme ayant un très très grosse tête et un tout petit corps?
Un enfant qui ne se contente que de la perfection comment vivra t'il ses échecs en dessin en technique bois ou autre?
De toute façon je n'ai pas le choix il doit aller en 1ère B et celà signifie dans le professionnel.
Reste à trouver la perle rare... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florence



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Mer 06 Juin 2007, 20:09

Il n'y a pas que du manuel en professionnel il y a un département "techniques de gestion de bureau où on fait de l'informatique, de l'anglais de la compta de l'économie etc plus les matières classiques.
C'est sur qu'avec 17h de desin si on n'aime moyen on devient fou!!!
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Sam 09 Juin 2007, 09:32

Tout enfant a droit à l'éducation qui lui convient le mieux... et personne ne dit en combien de temps les choses doivent être faites... On a le temps de faire les choses. On a le temps de prendre le temps.

Plusieurs des jeunes que je suis ou ai suivis, ont mis le temps pour faire leurs secondaires et il a fallu parfois inventer des stratégies bizarres. Mais la première choses à se dire " oublier la notion de réussir une année suivant la norme bulletin". Une année réussie peut être simplement une année où on a su s'intégrer et vivre avec les autres, où on a appris à comprendre les autres... où on s'est amusé, où on a appris à apprendre progressivement.

Une année d'école, est une année de jeunesse gagnée et pas une année de pénalité.

Quand j'inscris un des jeunes dans une école, je définis le challenge avec les professeurs et surtout avec le "jeune" : "un année pour s'intégrer et une année pour réellement avancer dans le programme". On peut ainsi répartir la matière et faire des "examens de répétition" etc... Mais il ne faut pas , si on inscrit l'enfant dans l'ordinaire, devenir ordinaire pour autant, et mettre la pression sur les enseignants parce qu'alors ils n'accepteront pas le challenge.
Chaque année 'de plus' que l'on passe dans l'ordinaire même si c'est en répétant est une année où on apprend la logique des autres donc on gagne en autonomie réelle et on se donne des chances pour l'avenir. Mais si les parents mettent la barrière trop haut , le jeune se sentira en échec... et n'avancera pas.
Avec nos enfants il n'y a pas de barrière à mettre avant l'effort; elle se met après la réussite quand on regarde en arrière et que l'on dit "tu as vu de quoi tu as été capable, tu es un champion dans ta catégorie"

Même les enfants ordinaires ont droit à découvrir le monde ... les 4 ordinaires , chez nous, ont "profité de 9 années de rabiot en tout" et ce sont des adultes extrêmement bien adaptés qui ont travaillé immédiatement etc etc... Claudin par contre a quitté l'enseignement à 14 ans et est devenu un champion brouette, déménagement, transport de bois, épandage de gravier etc... Il est heureux et personne n'aurait pu imaginer qu'il évoluerait autant. Ca c'était sensé vous remonter le morale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathy



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Ven 15 Juin 2007, 20:54

Very Happy
MERCI!
Voici les derniers rebondissements, et je crois que ces infos pourront servir à d'autres;
Il ne FAUT pas avoir ABSOLUMENT son CEB pour aller en première année commune ou première A (dans le secondaire) si l'école l'accepte le décret du 6 mars 2006 alinéa 12 permet l'inscription d'un enfant sans CEB!
Merci au SAI d'avoir trouvé cette info.
Grace à une série assez incroyable de hazards. J'ai trouvé une toute petite école à Jemeppe où les directrices sont enchantées de pouvoir accueillir Antoine! (une des directrices est l'épouse d'un de mes collègues et l'autre à babysité mon MARI qd il était petit!!!)mais surtout elles veulent s'investir et ce n'est pas la première fois qu'elles intègrent un enfant différent. Enfin on verra à l'usage. Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Mar 19 Juin 2007, 23:02

cheers
Super nouvelle Nath !

à jeudi au café

Sandral
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brigitte



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Mar 11 Sep 2007, 09:21

Génial, super d'avoir été persévérante et bonne route à ton fils. Je pense aussi que ces personnes étant vraiment motivées , elles vont découvrir le monde avec d'autres yeux car nos enfants sont particuliers mais très intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndemul



Nombre de messages : 22
Localisation : Liège
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: et après?   Mar 31 Mar 2009, 21:37

Deux ans ont passés. ceux qui me lisent ailleurs savent les derniers évènements...
L'année en première B a été une bonne année pour Antoine. Comme le dit Irène plus haut, une année d'intégration.
Malheureusement la première année dans le général a tourné plutôt mal et à l'aube de ce dernier trimestre les chances de réussir cette année sont plutôt mince... alors on me propose de chercher du coté de l'enseignement en alternance en entreprise accessible à partir de 15 ans dans certains cas. Quelqu'un a t'il une expérience dans ce sens?
Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Mer 01 Avr 2009, 07:29

Il y a un nouveau décret qui permet l'inscription dans le spécial et intégration dans l'ordinaire avec une aide importante pour les deux "côtés".
S'adresser au cabinet du Ministre de l'enseignement (tant qu'il est là) et Patrick Beaufort.
Et ton gamin que dit-il, que veut-il ? Qu'aime-t-il ? Quelles sont ses occupations principales ? A-t-il des rituels utilisables ?
La première est toujours réussie... ça fait gagner du temps.
Est-il aidé par un service d'accompagnement (genre autisme liège)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndemul



Nombre de messages : 22
Localisation : Liège
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: INTEGRATION   Mer 01 Avr 2009, 21:15

Antoine est aidé par le sai de liège mais ils n'y connaissent vraiment rien et j'ai surtout servi de maître de stage pour leurs stagiaires! J 'avais contacté il y a deux ans le centre autisme à Liège mais ils n'ont pas voulu m'aidé sans repasser par la case diagnostique... çà a peut être changé depuis?
Antoine n'a pas vraiment de rituel.
Il s'intéresse au sport (surtout le basket, mais aussi la boxe et le catch (sic!)).
Il se réfugie souvent sur l'ordinateur ou il écoute de la musique, lit des mangas en ligne, et parfois fait un peu de recherche sur son sujet favori (le basket pour le moment!) Il joue un peu aux jeux vidéo mais sans exces.
Dans l'avenir il souhaiterait creer des jeux vidéo ou des univers virtuels. il a un imaginaire très riche mais un peu figé.
Je suis interressée par le nouveau décret. Donc je vais suivre cette info.
Même si aujourd'hui j'ai appris qu'il est question qu'Antoine soit hospitalisé pour une plus longue durée à Chastre ce qui va me permettre de réfléchir plus calmement ... car sinon on est dans l'urgence au mois d'avril pour ce qui est du scolaire! A l'école ils sont paniqués à l'idée du retour d'Antoine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTEGRATION   Aujourd'hui à 07:57

Revenir en haut Aller en bas
 
INTEGRATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je ne pensais pas que c'était aussi pire...
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?
» Programme : PRIIME
» besoin d aide svp...parent avec nous toute la journée
» Lilian Thuram

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Scolarité-
Sauter vers: