SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Parcours familiale et scolaire de mon fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Mar 18 Mai 2010, 15:45

Bonjour,

Je vais vous relater le parcours de mon fils Loïc. Il est né en novembre 1998 avec 6 semaines d’avance, taille 45 cm et poids 2,740 kg. A 3 semaines de vie, il a été hospitalisé, car il avait un virus respiratoire. Lorsque nous l’avons amené aux urgences pédiatriques, il avait déjà le contour de la bouche bleu ainsi que le bout des doigts. Il a eu une importante détresse respiratoire. Au bout de trois semaines d’hospitalisation, il a pu retrouver le cocon familial. Dupuis lors, jusqu’à l’âge de 6 ans, il a souffert de bronchite asthmatique durant tous les hivers, voir même parfois durant le printemps. A l’âge de 18 mois, il a également attrapé la mononucléose. Durant sa petite enfance, Loïc attrapait facilement tous les virus qui traînaient. Voilà pour le parcours santé de mon Lolo. Mis à part ses problèmes de santé, Loïc était un bébé parfait à mes yeux, car au retour de la maternité, il passait déjà ses nuits.

Loïc a parlé comme un adulte à l’âge de 15 mois et a marché à 16 mois et depuis lors, je n’ai plus eu un instant de repos. Il était très agité, mais pas comme un enfant hyperactif, il avait des moments où il pouvait rester des heures tranquilles en faisant une activité qui l’intéressait fortement sur le moment : que ce soit des constructions compliquées avec ses légos , de regarder des livres d’image de dinosaures, d’avion ou d’insectes. Il aimait aussi regarder la télé : certains dessins animés en boucle ou des émissions scientifiques pour enfant.

A 3 ans, je l’ai inscrit dans une garderie 3 après-midi par semaine pour pouvoir souffler un peu. C’était un peu la cata car à chaque fois que je l’amenais, c’était un vrai drame pour le séparer de moi et il entrait dans de grandes crises de pleurs. Par la suite, c’est mon mari qui l’amenait car avec lui tout ce passait bien. Le personnel de la garderie m’ont très vite interpellée qu’il rencontrait des difficultés avec mon fils, car il ne se mêlait pas aux autres enfants, il restait seul dans son coin à faire ses activités et par moment, il sautait comme un petit cabri en tournant sur lui-même. Lorsque les éducatrices le poussaient à jouer avec les autres enfants, ça tournait en « eau de boudin », bagarre avec les autres enfants car mon bonhomme aiment diriger les jeux et s’appropriait les jouets des autres camarades.

Je savais bien que quelque chose ne tournait par rond avec Loïc, mais je ne pouvais pas prendre en mains son problème, car parallèlement, nous rencontrions également des soucis avec notre fils aîné qui ne parlait toujours pas à l’âge de 4 ans, malgré le suivit orthophonique depuis l’âge de ses deux ans ½. Le diagnostique de dysphasique a été posé à l’âge de 5 ans.

Lors de son entrée à l’école enfantine, Loïc à quasiment 5 ans. En classe c’est un enfant agité qui n’arrive pas à ce faire des amis et qui n’arrive pas à se concentrer dans ses travaux. On commence à lui mettre l’étiquette de menteur, car il fait des bêtises et il ne se dénonce pas malgré l’évidence que ce soit lui (genre j’efface le tableau avec les mains, je casse les craies et mes mains sont toute blanche). Lorsque Loïc commence sa deuxième enfantine, j’ai décidé d’empoigner à pleines mains les problèmes de Loïc, car les soucis pour la scolarité de son frère aîné se sont résolus (nous avons dû nous battre pour pouvoir placer notre fils dans l’enseignement spécialisé), il a pu intégrer une école spécialisée qui lui offrait un enseignement adapté ainsi que deux séance de logopédie et de psychomotricité sur place par semaine. Donc j’ai pris contact avec le centre pour le développement et la thérapie de l’enfant de ma région et j’ai demandé un rendez-vous avec la psychomotricienne qui avait suivi notre fils aîné. La psychomotricienne a décidé de mettre en place un bilan avec test de QI et visite chez le pédopsy du service. Résultat, le test de QI a été un vrai catastrophe, la psychologue qui l’a fait passer nous a dit qu’il ne fallait pas du tout en tenir compte, car Loïc n’état pas suffisamment attentif et à son affaire pour le réussir, d’ailleurs elle ne nous l’a même pas montré. Le pédopsy (c’est celui qui suit actuellement Loïc) l’avait déjà bien cerné à l’époque, il m’avait dit que mon fils se déconnectait de la réalité et qu’il se réfugiait dans sa bulle lorsque la pression était trop importante, qu’il prenait facilement tout aux pieds de la lettre et que lorsqu’il visionnait des films ou dessins animés, Loïc ne faisait pas la part en la réalité et la fiction. Malheureusement, il ne pouvait pas prendre en charge notre fils, car il quittait le centre pour aller travailler en hôpital. Il m’a donné les coordonnées d’une collègue pour la suite de la prise en charge de Loïc. J’ai donc pris contact avec cette pédopsy et après 5 séances voilà qu’elle nous dit à mon mari et à moi-même que notre fils était psychotique et que l’état dans lequel il se trouvait était en grande partie de notre faute. Mon marie et moi-même lui avons répondu que notre fils n’était pas psychotique et qu’une chose était clair dans l’état actuel c’était que notre fils avait un déficit d’attention avec une agitation et des états d’anxiété. Nous sommes partis de cette pédopsy très en colère. Lorsque nous avons raconté cela à notre psychomotricienne, elle a levé les yeux au ciel et nous a dit que la psychose enfantine n’existait pas. Elle a pris donc en charge durant 4 ans notre fils l’a bien fait évoluer et prendre conscience de son corps. Elle l’a également aidé à mettre en place des trucs pour entrer en contact avec ses camarades d’école. De notre côté, mon mari et moi-même avons pris contact avec un pédiatre spécialisé dans le TDAH. Il lui a fait passer les tests et pour lui notre fils avait un TDA avec un tout léger H.

Lors de son entrée en 1ère primaire, l’instit nous a convoqués pour nous parler de Loïc. Elle a traité notre fils de touriste, car il n’avait pas du tout envie de travailler et qu’il était trop souvent dans la lune. Nous lui avons répondu qu’il avait un TDA et que parfois, il pouvait s’échapper dans son monde quand l’école étai trop stressante pour lui. Elle n’a pas était très coopérative, car cette rengaine de touriste, nous l’avons entendue toute l’année. Mais malgré qu’il fût un vrai touriste à l’école ses résultats scolaires étaient bons.

Lors de la 2ème primaire, nouvelle maitresse, très gentille et très à l’écoute de notre fils. Elle a vraiment constaté que Loïc avait de grandes difficultés pour se consacrer et qu’il fallait souvent le rappeler pour qu’il fasse son travail. Il était également très lent pour rendre ses fiches de français ou de math. Durant cette année scolaire, Loïc a été en butte à de grandes difficultés relationnelles avec ses camarades de classe, toujours seul, isolé dans son coin, les récrés se passent très mal : insultes et coups donnés par d’autres enfants. Cela a été jusqu’à l’agression physique par dix élèves sur le chemin de retour de l’école. L’école a réagi en convoquant les parents de ces élèves (une partie de la classe de mon fils et une autre partie des degrés supérieurs). Mon fils a eu un grand traumatisme, il ne voulait plus aller à l’école, il a commencé de l’énurésie et il revivait des journées durant la nuit avec des cris et des coups donnés dans le mur (cela arrive encore fréquemment qu’il revive en rêve les journées pénibles qu’il vit). Je l’ai emmené faire de la PNL et au bout de deux séances, l’énurésie a disparu et la thérapeute a pu l’aidé un peu à surmonter ce traumatisme.

En 3ème primaire, la classe a été séparée en deux groupes, il était à nouveau avec la même institutrice que la 2ème. C’était une année de rêve pour mon fils, mais on a dû se résoudre à lui donner de la Ritalin, car il peinait vraiment pour la concentration. Cette médication l’a énormément aidé et l’aide encore actuellement.

En 4ème primaire, ils ont à nouveau réuni les deux classes en une seule et on s’est retrouvé avec une classe de 26 enfants. Cette année a été rude entre les humiliations, les brimades et à la maison nous avons dû assumer plusieurs fortes crises d’angoisse et de colère. D’ailleurs en novembre 2008, en parlant des difficultés que l’on rencontrait avec Loïc au pédiatre, celui-ci m’a appris que le pédopsy qui avait vu mon fils au CDTA était médecin chef du centre pédopsychiatrique et que ce centre avait ouvert les consultations hors hospitalisation. Le pédiatre a pris directement contact avec le pédopsy et a obtenu un rendez-vous pour janvier 2009. De Janvier à Juin 2009, Loïc a été suivi une fois par mois par le pédopsy (il m’a également beaucoup écoutée et surtout a entendu les soucis que je me faisais pour mon fils). Malgré tous les problèmes rencontrés durant cette année scolaire, Loïc a très bien réussi ses examens et à brillamment réussi son année. D’ailleurs, je ne sais pas comment il a fait. Je me pose encore actuellement la question.

Pour cette 5ème primaire, c’est l’année où tout nous a explosé à la figure. Les brimades, les coups et les humiliations envers Loïc se sont intensifiées. Les enseignantes sont complètement dépourvues et n’ont pas réalisées jusqu’à très récemment à quel point Loïc allaient mal. Elles attendaient un fait avéré pour pouvoir réagir et appliquer des sanctions dignes de se nom envers les 3 bourreaux de mon fils. Jusqu’à janvier de cette année les notes de mon fils se sont maintenues à un bon niveau, l’aide octroyée depuis la 1ère primaire, c’est-dire une heure d’appui, par semaine, avec une enseignante spécialisée, lui a été retirée car ses notes étaient trop élevées. A la maison c’est devenu de plus en plus difficile à le gérer, ses crises se sont intensifiées et elles sont devenues de plus en plus violentes, son attitude est devenue exécrable, c’est devenu de plus en plus galère à lui faire faire ses devoirs et leçons (c’était déjà pas la joie avant). Nous étions dans un cercle infernal et toujours en conflits, mon mari et moi-même ne comprenions plus rien. Loïc ne nous disaient pas pourquoi il allait si mal. J’apprenais par des amies les violences qu’ils subissaient à l’école et souvent bien après qu’elles se sont déroulées. Je dois dire que nous avons été complètement dépassés. Notre vie familiale est devenue un enfer, le grand et petit frère de Loïc ne le supporte plus. Juste avant Pâques, lors de notre entrevue avec le pédopsy, je ne sais pas pourquoi, mais à ce moment là, il a dû voir que j’étais prête à entendre TED = spectre autistique. Depuis je comprends beaucoup de choses concernant mon fils Loïc et en même temps, je suis toute chamboulée parce que j’ai l’impression d’avoir perdu trop d’années. La dernière crise de Loïc a été très forte, en rentrant de l’école, il y a deux semaine, il allait très mal et il m’a dit « Maman, je veux mourir », je lui ai demandé ce qui n’allait pas et il m’a répondu « Ils m’ont giflé, deux m’ont maintenu pour pas que je puisse partir et le troisième m'a giflé deux fois ». Je lui ai demandé si cela s’était passé dans le cadre de l’école. Il m’a répondu que oui. J’ai essayé de le calmer comme j’ai pu, mais à un moment donné, il est sorti de la maison en criant et pleurant : « Je veux mourir ». Le temps que je réagisse, il avait pris son vélo et avait disparu. Il nous a fait une fugue de plus de 3 heures, mon mari a averti rapidement le pédopsy pour le mettre au courent de la situation et il nous a conseillé d’avertir la police pour le rechercher. Par nous-mêmes, nous ne sommes pas arrivés à le retrouver. C’est la police qui l’a retrouvé et nous l’a ramené sain et sauf. Mon mari, moi-même est ses frères sommes passés par tous les états d’émotion et d’inquiétude.

Le pédopsy nous a proposé de médicaliser Loïc pour faire baisser ses angoisses, mon mari et moi-même, au vue de la situation, avons dû nous résoudre à accepter pour éviter une hospitalisation.

Voilà la situation, à l’heure actuelle : l’école est enfin entrain d’agir, on verra les résultats. Nous de notre côté, nous avons demandé une réunion en réseau avec les enseignantes, le pédopsy, l’enseignante d’appuis et la personne qui s’occupe de l’enseignement spécialisé au niveau cantonal pour mettre en place les aides nécessaires pour notre fils pour sa 6ème primaire.

J’espère sincèrement qu’à la maison nous trouverons un peu plus de calme et d’harmonie. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Mar 18 Mai 2010, 21:26

Merci MonLoic
Je te répondrais plus tard
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Jeu 20 Mai 2010, 18:00

et bien pauvre loîc
dur dur de devoir être confronté à la méchanceté des autres
mon fils a vécu cela mais pas au même point!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Jeu 20 Mai 2010, 19:44

Merci Valérie,

Oui, c'est vrai qu'une pareille violence est terrible. Le pire dans tout ça, c'est que nous parents on se sent impuissant face à cela. Nous avons beau à prendre contact avec les parents concernés, mais impossible de discuter avec. Pour eux, je pense que c'est inimaginable que leurs fils peuvent être violent à ce point. Pour eux, c'est plus facile de mettre tous les tords sur mon fils. Mais lui n'a jamais été violent et n'a jamais chercher à se défendre sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Jeu 20 Mai 2010, 20:52

C'est très poignant son histoire.
Est ce que il est obligé de rester dans cette école?
Je ne comprends jamais pourquoi un petit gars pacifiste et un peu différent , à part, peut inspirer autant d'agressivité?!
Avez-vous penser à une séance d'information sur ses troubles dans sa classe qui pourrait faciliter une meilleure tolérance peut-être?

Mon fils, s'était les insultes tout azimut, et il me l'a enfin avoué des années plus tard! Il résume ses primaires à des années d'enfer!
En secondaire on a eu la chance de le mettre dans une bonne école de renommée et là il a senti pour la première fois du respect.
Les moqueries de plus grands apparaissent parfois mais les gars de sa classe prennent sa défense, ils l'ont vraiment à la bonne.

En tous cas j'ai envie de dire Pauvre petit Lou No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 21 Mai 2010, 06:38

Bien entendu, nous avons voulu mettre sur pieds un cours pour présenter dans sa classe ce qu'est le TED et le Syndrome d'Asperger avec projection du fil BenX et ensuite un petit débat. Les enseignantes nous ont découragés, car cela avait été fait pour un autre enfant de la classe qui a un diabète. Depuis, il se fait également harceler tout comme mon fils. C'est vraiment déplorable. C'est à se demander comment les parents de ces enfants les éduques.

Bien entendu, nous songeons aussi de le changer de centre scolaire, mais nous devons aussi prendre en compte que mon fils a réussi depuis l'année dernière à ce faire trois amis. Malheureusement, ils n'arrivent pas à l'aider lorsque mon fils se fait embêter. Ils ont autant peur que lui de ces trois voyous.

Maintenant, c'est dans les mains de l'autorité scolaire pour prendre des décisions concernant cette classe. On m'a laissé sous entendre que l'année prochaine cette classe allait se séparer pour faire ainsi éclater le groupe.

Nous songeons aussi à l'inscrire dans le privé, mais l'école acceptera-t-elle de mettre à disposition l'aide nécessaire pour mon fils, je ne le pense pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 21 Mai 2010, 11:22

Est-ce que je peux utiliser votre témoignage lors de conférence car je parle souvent de ce type de comportement et chaque fois je ne peux pas citer mes sources... là je pourrais citer le forum. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 21 Mai 2010, 11:36

Bien entendu Irène, vous pouvez utilisez mon témoignage si celui-ci peut aider à faire comprendre le TED ou le syndrome d'Asperger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 21 Mai 2010, 19:27

pas evident pour nous parents ! on est impuissant
on a juste une envie d' attraper ces petits " cons " et leur dire de laisser notre fils en paix!

pour mon fils il y a eu une séance d'information
certains ont compris
mais les cons resteront toujours des cons!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 21 Mai 2010, 20:14

Tout à fait, les cons reste cons, mais là les parents sont tout autant cons que leurs enfants. Twisted Evil

Parfois j'ai eu aussi envie de botter les fesses de ces enfants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papillane1



Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Sam 22 Mai 2010, 06:49

Mon fils a un TED ns et j'espère qu'il ne vivra jamais un pareil enfer.
Je suis prof et ces situations, je les rencontre au quotidien.
Pas besoin d'être autiste pour en subir les frais.J'ai des élèves qui sont plus timides que d'autres, qui ne sont pas à la mode, etc qui se font littéralement harceler par les autres.

C'est qq chose que je ne tolère pas et je rentre tjs dans le lard.Dans notre école, tout est fait pour que cela ne dégénère pas et les sanctions sont immédiates et fortes (renvoi de deux jours, par exemple plus travail écrit sur le harcèlement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Sam 22 Mai 2010, 09:35

Oui Papillane, c'est clair que du coté des profs dans le cas de Loic y a un problème, les sanctions si les parents sont "out", c'est aux profs ou au directeur a les poser et user à juste escient de leurs autorités pour ne pas permettre du tout ce dégénèrement dû à quelques caïds Twisted Evil

Pourquoi toute une classe doit-elle morfler à cause de quelques c... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Sam 22 Mai 2010, 12:35

Je suis tout à fait d'accord avec vous deux Sandral et Papillane1, mais durant toutes ces années, les parents ont été convoqués à plusieurs reprises, mais ceux-ci sont dans le déni. Je reste persuadée que si cela c'était passé dans un centre scolaire d'une ville la situation se serait certainement débloquée. Malheureusement pour nous, nous sommes dans un village, quasiment tout le monde est propriétaire de sa maison ou appartement (si vous regardez Desesperate Housewife, l'ambiance ressemble fort à W..., nous devons toutes être des Desesperates en puissance), et surtout beaucoup se croient au-dessus des autres. D'ailleurs, nous avons qu'un élève étranger dans cette classe. Vous voyez peut-être un peu mieux la situation.

Bien entendu, ces trois élèves mériteraient des sanctions à la hauteur de leurs méfaits.

Mon fils a eu un arrêt maladie de quelques jours après sa fugue et depuis son retour à l'école, il ne se fait presque pas embêté. Il faut dire que je fais tous les trajets avec lui et j'attends que l'instit vienne cherchez les enfants pour entrer en classe, donc ils se sentent surveillés. Par contre, mon fils m'a dit que maintenant, il s'en prenait à un autre élève de la classe.

Le meneur de ces caïds est un vrai vicieux, il planifie ces méfaits de manière à ne pas se faire prendre. Il est capable de vous regarder droit dans les yeux lorsque vous lui faite une remontrance. Et dire qu'il n'a que 11 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Sam 22 Mai 2010, 21:18

Oui en effet , triste constat! Y a quand même des inconvénients à vivre dans un petit coin retiré entouré de nature ...y a pas que des petits oiseaux , y a aussi des rapaces...
Il y a combien d'élèves dans son école?
en quel terme es-tu avec la prof et le directeur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Dim 23 Mai 2010, 19:01

Alors le centre scolaire compte environ 120 élèves, et dans la classe de 5ème primaire de mon fils, il y a 22 enfants dont 18 garçons et 4 filles.

Je m'entends bien avec les deux enseignantes de mon fils et elles comprennent la situation, mais à leur échelle, elles ne peuvent pas faire grand chose. Mon village, ne se trouve pas très loin de la ville, donc le centre scolaire n'a pas de directeur et c'est donc le directeur de la ville qui a sous sa direction tous les centres scolaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Dim 23 Mai 2010, 19:41

elles peuvent quand même punir les 3 " cons" les instit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Dim 23 Mai 2010, 19:59

Bien sûr, c'est ce qu'elles font, mais ça ne les empêche pas de recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Lun 24 Mai 2010, 16:54

Salut Monloic
Avec un peu de chance ton fils passe en 6 ème et les 3 c restent en 5ème!?? What a Face
T'as déjà une date pour la réunion générale avec tous les intervenants?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Lun 24 Mai 2010, 17:20

Non malheureusement, je n'ai pas cette chance, ils passeront aussi en 6ème. Enfin, une semi-chance, l'un des trois déménage, donc il ne sera pas là l'année prochaine Very Happy . Mais ce n'est pas le meneur. Lui sera toujours fidèle au poste. Evil or Very Mad

Je n'ai pas encore de date et de réponse au courriel que j'ai envoyé au représentant de l'enseignement spécialisé. Demain, je vais essayé de l'atteindre par téléphone. La fin de l'année scolaire approche à grands pas et c'est le dernier moment pour mettre en place les aides nécessaires. Le pédopsy et les profs se tiennent à disposition, il me reste que cette personne pour avoir une date et sans lui pas possible de faire une réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 28 Mai 2010, 16:29

Alors MamanLoic le retour de ton fils a l'école depuis sa fugue? ça va toujours?

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 28 Mai 2010, 16:39

Ca va gentiment. Il est passablement tendu le matin. Je fais tous les trajets avec lui et j'attends dans la cour jusqu'à ce que l'instit vient chercher les enfants pour entrer en classe.

Pour le rendez-vous en réseau, j'ai eu un contact avec la personne qui n'avait pas répondu au courriel que j'avais envoyé. Il ne l'avait pas reçu. Donc je l'ai renvoyé et maintenant, il prend contact avec les intervenants et il reste plus qu'à me communiquer une date pour cette séance.

De toute manière, vivement le 25 juin, ce sera la fin de l'année scolaire et vive les vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 28 Mai 2010, 20:28

bounce Oui c'est clair qu'on attend tous et toutes ce moment magique de la fin de l'année !!

a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Ven 11 Juin 2010, 15:57

Je suis assez pessimiste d'avoir une date pour ce réseau, nous sommes à deux semaines de la fin des classes et toujours rien. Mon mari et moi-même avons envoyé un courriel à ce Monsieur afin de savoir où s'en est.

J'estime que c'est important de mettre en place maintenant les aides dont mon fils aura besoin pour sa 6ème primaire. De plus se sera une année importante qui définira dans quel degré il ira pour son entrée en secondaire.

Hier soir, je me suis rendue au Café-Asperger, il y était présenté le mémoire d'une enseignante spécialisée qui s'occupe de deux enfants Asperger. Elle a mis en place une méthode efficace pour aider au mieux ces enfants. J'espère sincèrement que mon fils pourra bénéficier ce genre d'intervention l'année prochaine. Ce qui est sûr, c'est que nous allons faire de pieds et des mains pour l'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monloic



Nombre de messages : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Jeu 17 Juin 2010, 19:17

Alors bonne nouvelle, nous avons enfin pu avoir notre séance en réseau.
C'est pour le mardi 22 juin à 7h30.

Il faudra se lever plus tôt que d'habitude pour préparer tout le monde.

J'espère que ça se passera bien et que l'on pourra obtenir ce que nous désirons pour notre fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Jeu 17 Juin 2010, 19:24

je l'espère pour vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parcours familiale et scolaire de mon fils   Aujourd'hui à 19:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Parcours familiale et scolaire de mon fils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre parcours scolaire
» Sortie scolaire en PS de maternelle
» Fils de politique méritocratie
» recherche modèle de contrat (avec dérogation scolaire)
» Pétition pour le maintien des Auxiliaires de Vie Scolaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Scolarité-
Sauter vers: