SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ras-le-bol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pascale



Nombre de messages : 29
Age : 43
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: ras-le-bol   Sam 29 Mai 2010, 15:15

En ce moment, cela ne va pas fort. J'en ai marre! Ras-le-bol d'avoir mal tout le temps, ras-le-bol d'être angoissée depuis que je me lève jusqu'au coucher, ras-le-bol d'avoir l'impression de devoir me justifier pour tout, de ne pas me sentir comprise par certains de mes proches,...

Cela commence quand je me réveille (j'ai déjà du mal à me lever) ou je suis fatiguée et que j'ai peur. Peur de ne pas savoir comment tenir le coup, comment surmonter cette journée. De plus, déjà des douleurs au réveil. L'envie de réaliser certaines choses est pourtant là (comme écrire, préparer des activités futures, aller me promener,...). Lorsque je suis seule avec mon père à la maison, je suis stressée, car je dois préparer à manger. Lorsque ce n'est que pour moi, moins grave. Mais j'ai peur qu'il critique, qu'il n'aime pas, qu'il n'a pas envie de manger ce que j'ai fait. Déjà que cela me demande beaucoup d'énergie de faire les courses, de cuisiner et ensuite de ranger la cuisine.

J'en peux plus d'être épuisée pour la moindre chose que je fais. Ce midi, j'ai passé l'aspirateur à la cuisine, et puis dans ma chambre. J'étais crevée après cela, j'avais la tête qui tournait. Donc, ce que j'avais prévu de faire après (des courses), j'ai du l'annuler.

Je dois toujours bien planifier mes activités, afin que je puisse me reposer entre deux activités. Même lorsque je n'ai rien de prévu, et que je fais un peu de ménage, je ne peux pas en faire trop.

J'en ai marre d'avoir peur de certains de mes proches. Peur de ce qu'ils pourraient dire, peur de leur regard. Et puis que je peux pas parler de tout avec eux, qu'il y a certains sujets "tabous".

De toute façon, lorsque je parle ou que je dis quelque chose, on m'écoute souvent pas, ou ils font quand même ce qu'ils veulent. Petit exemple: mon père voulait appeler ma mère hier soir (elle aide chez ma soeur avec les enfants). Je dit à mon père que ce n'est pas le bon moment d'appeler (il était 20h15, et je sais qu'alors c'est le coup de feu, car ils doivent mettre les enfants au lit). Mon père ne m'écoute pas et il appele quand même.
Je me sens donc pas prise au sérieux.

Quand je dis comment je me sens, que je suis triste ou inquiète, ils sont trop occupés à autre chose, ou ils tirent la tête (comme si j'avais fait quelque chose de mal).

Je me sens tellement coupable lorsque je dois annuler mon bénévolat, car je suis malade. J'ai l'impression de les abandonner.

Le soir, quand je vais me coucher, je n'arrive pas à m'endormir (même avec le médicament), car ma tête est trop pleine.

Et tous les jours c'est ainsi: des douleurs, des angoisses, épuisée,...
Mais je ne peux pas me plaindre, car je n'ai pas de raison. Vu que je ne travaille pas, que je ne fais que du bénévolat. Et puis, cela ne serait pas une vie pour mes proches si je me plaignais à longueur de journée. Alors, je souffre en silence et je garde tout en moi.

Désolée de ce message si négatif, et de m'être plainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: ras-le-bol   Lun 31 Mai 2010, 18:07

Chère Pascale
Je voulais te dire" vas-y, lâche- toi, plains-toi, tu en as le droit..."
et bien j'avais pas encore lu ton message... :-)

ça m'attriste que tu ne trouves pas de personne pour t'écouter. Avec ta maman est-ce pareil? elle est très occupée par ses petits enfants?
je me permets de te poser quelques questions:

Est- ce que tu écris une sorte de journal intime? là tu peux te plaindre à souhait et vider tout ton sac à la fois de souffrance et à la fois de colère.

Est ce que tu te mets parfois en colère?
Plus tes angoisses resteront enfermées plus ce sera dur de les garder cadenassées, c'est comme une marmite, la pression monte. Ce serait bien de trouver quelque chose qui ferait baisser la tension.

J'ai pas mal l'impression que tu donnes énormément de pouvoir à l'autre et très peu à toi!

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascale



Nombre de messages : 29
Age : 43
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: ras-le-bol   Jeu 03 Juin 2010, 20:13

Je peux me plaindre auprès de ma maman, mais je n'ai pas envie de le faire tout le temps (car ma soeur et mes frères se plaignent aussi). Elle me dit pourtant que c'est son rôle de maman. Je sais qu'elle sera toujours là pour moi en cas de problèmes ou de soucis.
Tout comme ma soeur et mes frères.

Je n'écris pas de journal intime. Je l'ai fait des fois dans le passé. Ensuite on m'a déconseillé de le faire. Car je relisais souvent ce que j'avais écrit, et cela ne me faisait pas du bien. Je resassais encore plus.

Je ne me mets quasi pas en colère. Dans le passé cela m'arrivait des fois, mais uniquement lorsque j'étais seule à la maison. Je jettais alors des bouquins par terre, je criais, disais des injures. Ensuite, je m'automutilais (me couper, me griffer, me taper) car je ne trouvais pas d'autres moyens de gérer toutes mes émotions. Mais je me sentais mal après l'automutilation.
Ma soeur et mon beau-frère m'ont offert il y a quelques années de cela un punching ball (grand sac de boxe). Mais il n'est pas encore attaché à un endroit. Et puis avec ma fybromyalgie, c'est trop douloureux.
(quand déjà après m'être promené une demi heure, je suis à bout du aux douleurs).
Par contre ce que je remarque c'est que je deviens agressive au volant. Cela m'est déjà arrivé de taper avec mon poing sur le plafond de ma voiture, et d'injurer toute seule. Je dois avoir l'air d'une folle ainsi. Cela me rend triste et me met en colère que je suis ainsi. Je n'ai pas envie d'être agressive au volant, car cele peut être dangereux.
Je vais essayer d'y faire attention, et de trouver un autre moyen pour me défouler de cette colère et autres émotions.
Si vous avez des conseils, n'hésitez pas (le sport pas possible).

Tu as raison, je pense d'abord aux autres et puis qu'à moi. Et c'est dans beaucoup de choses ainsi. Je ne me permets pas beaucoup de choses. Maintenant aussi, je suis qu'à moitié un film, car je me dis que je dois d'abord répondre sur le forum et puis encore à des mails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ras-le-bol   Aujourd'hui à 02:07

Revenir en haut Aller en bas
 
ras-le-bol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Coin de bienvenue et de conversations pour personnes Asperger-
Sauter vers: