SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 nouvelle ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: nouvelle ici   Mer 16 Fév 2011, 17:04

Bonjour

Je suis nouvelle sur le forum et passe donc par la case "présentation"!! j'ai 29 ans, enfin bientôt 30, je suis une fille et j'habite Lyon.

Petite, j'étais douée. Toujours en tête de ma classe. Travailleuse, motivée. Mais je m'ennuyais déjà beaucoup, dans la cour de récréation par exemple, où je ne jouais pas avec les autres. Cache-cache, chat perché...ces jeux ne m'ont jamais intéressée, mais plus que tout c'est le rapport avec les autres qui ne m'intéressait pas. Alors le jour où la maîtresse m'a grondée parce que je ne jouais pas, ça a été difficile, parce que je ne voyais pas l'intérêt d'aller vers les autres. Ils ne m'intéressaient pas du tout, ils n'avaient pas les mêmes centres d'intérêt que moi. Ce qui me plaisait, c'était écrire des articles dans un cahier, ou écrire des pièces de théâtre...Bizarre à 8 ans...??

Les années ont passé, mais pas mon mal-être qui n'a fait qu'augmenter au fur et à mesure du temps. Le pire à l'école c'était les oraux...un enfer! je paniquais systématiquement et c'était l'horreur. Je ne participais jamais en classe, et on me le reprochait souvent.

Après le bac, obtenu avec des notes bien inférieures à mes moyennes de l'année, à cause de l'angoisse de l'examen, je me suis lancée sans savoir pourquoi dans les mathématiques. Ca me plaisait, mais à la fac j'ai vite déchanté. Trop théorique, ca m'a vite déplu et j'ai abandonné avant les examens du 1er semestre. Je me suis retrouvée en décembre sans cours, sans occupation, à faire semblant d'aller à la fac pour ne pas dire à mes parents que j'avais laissé tomber. Je passais mes journées à la bibliothèque, à bouquiner. A un moment j'ai dû quand même chercher une autre orientation, pour l'année suivante. J'ai alors été voir des cours à la fac, de l'histoire, du droit, de la géographie, et cette dernière, enseignée par un prof merveilleux, m'a vite passionnée. Je me suis donc lancée dans les études de Géographie, plutôt avec succès puisque j'ai un Master II de Géographie.

Evidemment, les oraux étaient inévitables...et j'ai été très marquée par un oral filmé par un prof en Licence. Une terrible épreuve, ponctuée par un 7/20, tellement j'ai été nulle! impossible pour moi de faire un exposé devant la classe, alors avec la caméra... Ca a été le début de ma perte de motivation et baisse de moral. Même en changeant de fac, de ville, je n'ai plus jamais été pareille. Je pense que mon mal-être remonte à cette époque. Et toujours une question cruciale qui se posait, que faire comme métier? je n'ai jamais su...

J'ai continué les études jusqu'au bout, ça me plaisait bien. Ca m'occupait. J'ai réussi à soutenir mon mémoire de Master II tant bien que mal, avec l'aide de ma psychologue qui m'a fait répéter mon exposé de nombreuses fois. Les entretiens d'embauche s'annonçaient, mais j'avais peur. Mission impossible de me "vendre" pour un travail dans le domaine de l'environnement. Il aurait fallu que je sois capable d'animer des réunions, de rencontrer des élus...beaucoup trop difficile pour moi!

Alors j'ai choisi la facilité, me faire embaucher en CDI à la Poste où je travaillais déjà pendant les vacances scolaires. Idéal pour mon anxiété sociale, c'était très bien pendant 3 ans. A la longue, je me suis ennuyée, l'anxiété est montée, jusqu'à arriver à un point où je n'ai plus réussi à aller travailler, il y a quelques temps. Les rdv chez les psys se sont succédés, avec toujours cet ennui qui m'appartient, ce manque de conversation, cette peur des autres permanente.

Je ne sais toujours pas quel est mon problème. Phobie sociale, timidité maladive, anxiété sociale? puis ma psy, demandant conseil à une collègue sur mon "cas" a eu l'idée du syndrôme d'Asperger. Je me suis renseignée, et là : miracle, ça correspond! et si mon mal-être était physiologique? et si ce n'était pas de ma faute? et si j'avais un truc qui m'empêchait d'entrer en contact avec les autres?

De nombreux paramètres entrent dans le diagnostic, mais le critère "enfant doué" correspond, l'ennui permanent, mon enfance difficile avec mes pleurs permanents, mon anxiété sociale, mon manque d'interaction sociale dans les conversations, mon incapacité à entretenir une conversation téléphonique, la hantise d'être touchée, la gêne du bruit, de la lumière...Ca correspond...
Le diagnostic est en cours, mais que c'est long! ça m'aiderait tant d'avoir une explication!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 16 Fév 2011, 17:30

Ah je n'ai peut-être pas mis ma présentation au bon endroit!! Wink oups!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 16 Fév 2011, 17:40

Bienvenue parmi nous Belzebuth 23,
le diagnostic est un moment très éprouvant. As-tu lu les messages de Damien? Nous parlions justement des problèmes d'études et de trouver sa voie. Il y en a qui par passion la trouve directement puis d'autres sont plus entravés par plus de difficultés a gérer la vie sociale.
Es tu sure que tu as besoin d'un diagnostic? Est ce un besoin de mettre un nom? La subjectivité est quelque chose de si complexe.
Moi aussi j'ai eu beaucoup de problèmes sociaux étant jeune et prendre la parole en public est toujours une horreur qui a entravé ma vie professionnelle.Je n'ai pas fait de diag, disons que j'ai des tendances aspi mais mon fils lui est diagnostiqué. Il a d'abord été étiquetté surdoué comme beaucoup de SA! puis ses particularités ont fait qu'il a été passer des tests à ses 12 ans et là le verdict est tombé.

Je me permets de te poser quelques questions, tu n'es pas obligée d'y répondre:
Où en es-tu a ce jour? as-tu trouver une place sociale qui te satisfait? vis-tu seule? as- tu du soutien de quelqu'un , de ta famille?

cordialement

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 16 Fév 2011, 17:51

Alors, je vais tenter de répondre!
Pour le diagnostic, c'est mon psy qui m'envoie au CRA de ma région pour avoir confirmation de l'hypothèse "asperger".
De plus j'ai fait une demande de reconnaissance de travailleur handicapé, car au travail ce n'est plus possible, les angoisses sont insupportables... Du coup le diagnostic est nécessaire.

Je vis seule, je m'en sors, même si les tâches de la vie quotidienne sont dures à affronter! les contacts téléphoniques avec l'administration ou autre sont un calvaire...mais ça pourrait être de la "simple" phobie sociale. Pourtant, suivant une TCC depuis 4 ans, je ne progresse pas du tout, je ne m'habitue pas aux situations anxiogènes, et c'est ce qui a fait penser au psy qu'il y a peut-être autre chose...

Ma famille est au courant depuis très peu de temps de mon problème, mes parents tentent de m'aider, me soutiennent, et surtout ne me jugent pas!! c'est la chose la plus importante à mes yeux.

Là je suis en arrêt maladie depuis plus de 3 mois, professionnellement c'est la catastrophe, pourtant j'ai un cdi ce qui est plutôt une "bonne place" malgré le manque d'intérêt que je trouve à ma profession (factrice...). Je n'ai jamais su quoi faire comme métier, j'ai fait des études qui m'intéressaient mais qui ne me servent à rien...Ca a toujours été un grand souci : que faire de ma vie? la question est toujours d'actualité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 16 Fév 2011, 18:06

Merci pour ta réponse
Oui c'est aussi ma question depuis toujours.Personnellement je n'ai pas cessé de faire des études, je collectionne les diplômes mais je suis au chômage depuis longtemps. Maintenant j'ai repris des études d'éducatrice spécialisée pour me rendre utiles aux autistes... là je crois avoir trouvé ma place enfin! Je suis une assoiffée de savoir mais aller au turbin, ça m'a tjrs fait flipper...

C'est bien que tu vives seule et que ta famille ne te juges pas. J'espère que tu as au moins quelques connaissances pour soulager ta solitude. A moins qu'elle ne te déranges pas.

As-tu encore beaucoup de rendez-vous à passer? Es-tu contente des modalités de tests et des psy que tu as rencontré jusqu'ici ?j'ai déjà entendu parler de phobie sociale mais finalement je ne sais pas dans quoi c'est catégorisé; Il a des dépressions où les personnes se coupent aussi du monde, ou des cas de grave timidité et manque de confiance de soi...
Par contre les troubles de sensibilité sont plus proches de l'autisme

flower j'aime bien maya l'abeille Idea Wink
Sandral le papillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 16 Fév 2011, 18:52

Une maitrise de géographie ce n'est pas rien.je comprends que tu aies gardé un sentiment d'échec mais si ça te passionnait ne peux=tu pas y revenir d'une façon ou une autre. Comme on le disait avec Damien, les passions sont de si bons moteurs!!
Il n'y a pas de débouché à la Géographie? Géomètre c'est une spécialisation? J'en ai rencontré deux, ça c'est un métier qui fait voyager et qui ne force pas au contact et au dialogue, non?

sinon bosser avec des enfants aident a passer au dessus de ses peurs de parler, je trouve, ou enseigner le français à des étrangers, ou un boulot de secrétariat...il y a tant de possibilités où il y a moyen d'éviter tes peurs, mais évidemment je ne te connais pas.
Es-tu médicalisée pour tes angoisses?

Arrêt maladie, depuis 3 mois! courage ça ne doit pas être drôle tous les jours.
Je pense qu'à 29 ans il te reste beaucoup de choses à vivre et à découvrir, tu peux encore changer d'orientation, non? je comprends que la poste ne soit pas passionnante bien que y en a à qui ça convient sûrement.

Courage à toi

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 16 Fév 2011, 21:35

Et oui la géographie à la Poste c'est moyen! j'aurais pu travailler dans des collectivités territoriales, j'avais passé 2 entretiens après dernière année mais c'était trop dur...Alors je me suis contentée de la poste, jusqu'à ce que j'en aie ras le bol...

J'ai beaucoup aimé mes études, parce que déjà ça m'occupait! et puis les volcans, les océans, les montagnes, j'adore ça! J'en ai développé une passion pour les voyages et j'ai fait quelques destinations volcaniques (Islande, Sicile, Réunion...+Egypte 2 fois et Turquie). Ca c'est mon bol d'oxygène, les seuls moments où je me sens bien!! pourtant je voyage seule, en voyage organisé, donc dans un groupe. Mais les gens sont sympa en voyage. Que de bons souvenirs!!

La phobie sociale c'est une forme d'anxiété liée à toutes les situations sociales. C'est certain que je suis phobique sociale, mais ce n'est pas incompatible avec le SA, puisqu'on peut développer une phobie sociale parallèlement. En gros c'est la peur de toutes les situations où je suis en contact avec des gens...Un peu tout en fait!!

Contre mes angoisses je prends des anxiolytiques, contre la dépression des antidépresseurs, bref j'ai une bonne dose de médicaments! Mais j'ai l'impression que ça ne me fait plus grand chose...Je prends aussi un psychotrope mais mon psy va me le faire arrêter petit à petit car apparemment ça ne me sert à rien.

Enfin, j'ai quelques amis, peu de vrais, mais 2 ou 3 quand même. J'ai une amie proche qui me connaît bien (mais qui pense juste que je suis timide ou réservée), les autres ignorent par exemple que je ne travaille plus depuis un moment. J'arrive très peu à parler de moi par oral, ici c'est plus facile, alors j'espère trouver du soutien sur ce forum, et pourquoi pas rencontrer des gens qui me ressemblent. J'ai toujours pensé que je ne suis pas normale. Alors peut-être que le diagnostic "asperger" peut m'aider à comprendre que je suis effectivement différente, mais pas pour autant anormale...J'espère...Pour l'instant je n'ai vu que 2 fois le psy au CRA, la prochaine fois c'est rencontre avec mes parents!!

Merci de m'avoir lue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 16 Fév 2011, 22:06

Contente de lire que tu as des passions, la fleur en toi n'est pas éteinte!! flower flower

La nature nous régénère tant; pour mon fils et moi c'est aussi des moments de grande nécessité plusieurs fois par an nous allons nous ressourcer en montagnes .

Des voyages en groupe, tu n'es donc pas si phobiques dans ces situations-là pour être entourées de gens. Cool

là je tombe de fatigue!

a bientôt

je t'ai envoyé un mail

flower Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Dim 20 Fév 2011, 18:10

coucou Belzebuth 23
Moi aussi je trouve que de fréquenter les enfants est très agréable. On ne se sent pas juger comme tu le dis si bien, et ça nous ramène a nos origines, à une certaine pureté et une vision simple des choses. c'est une façon de renouer avec nous mêmes. Justement comme la Nature.

J'espère que tu as passé un bon weekend.
Tu disais que tes parents étaient au courant de ton désir de diag que depuis pas longtemps. Ils n'ont donc pas eu de doutes ou d'inquiétudes quand tu étais enfant?
S'ils viennent chez le psy c'est qu'ils sont plutôt ouverts ? C'est une chance pour toi. Et si le diag est positif ils vont te voir avec de nouveaux regards, non?
as=tu des frères ou soeurs?

Cordialement
Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Dim 20 Fév 2011, 19:53

J'adore être avec des enfants, je prends du plaisir que je ne ressens pas ailleurs ou avec des adultes...

Pour mes parents, ils sont maintenant au courant de mes angoisses, de ma phobie sociale. Ils s'en doutaient, mais j'ai toujours beaucoup caché ce que je ressens.
Petite, j'étais introvertie, mais comme j'étais très bonne élève ça n'a jamais dérangé personne que je sois dans mon coin et que je ne participe jamais en classe...
Aujourd'hui c'est beaucoup plus dur, je ne peux plus faire semblant, je n'y arrive plus! En même temps ce n'est pas plus mal car faire semblant ça ne sert à rien! Mais j'ai toujours peur...

J'ai une soeur plus jeune de 3 ans, mais qui est mariée et a 3 enfants. Je n'ai jamais eu beaucoup de relations avec elle, je ne crois pas qu'elle me comprenne. Et le problème c'est qu'elle juge les gens très rapidement, ce qui ne me convient pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Lun 21 Fév 2011, 16:07

Salut
j'ai entendu dire que le SA est beaucoup plus rarement diagnostiqué chez les filles car 1- elles arrivent a plus cacher leurs troubles et 2- enfant une fille calme et timide et bonne élève on se dit ce n'est pas grave, on lui fout la paix, alors qu'un petit garçon dans l'idéal doit être plus actif, démonstratif, jouer avec les autres garçons, aimer le sport et la bagarre, etc ...TOUS DES PRÉJUGÉS de notre culture qui fait qu'on en demande plus du coté masculin que féminin...La petite fille qui ne pipe pas un mot et qui pleurniche ou fuit au moindre contact on se pose moins de questions, on va presque la trouver mignonne et juste un peu farouche...
qu'en penses-tu Belzebuth?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Lun 21 Fév 2011, 16:16

Tout à fait d'accord! petite j'étais bonne en classe, je n'embêtais personne, je ne participais pas en classe mais tout le monde s'en fichait, parce que j'étais bonne élève! si j'avais été un garçon, je ne serais pas passé aussi inaperçu et peut-être que je n'aurais pas attendu presque 30 ans pour qu'on me dise qu'il y a un problème...
Avantage ou inconvénient? je ne sais pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Lun 21 Fév 2011, 16:25

Les deux. Au moins tu n'as pas du subir l'exclusion et la moquerie et le manège des psy qu'on subit nos garçons enfant.
le mien, tout seul dans un coin de la cour de recré on lui lançait presque des pierres. A la gymnastique il était la bête noire, et j'en passe. Et quand il était brillant en classe c'était alors les railleries de jalousie des autres...bref ça 'allait jamais. Et dans la famille pareil, il se faisait traiter de fillette... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Lun 21 Fév 2011, 16:28

Aie, dur dur!
Je n'ai jamais subi de railleries, quelques croche-pattes au collège par des idiots mais ça allait à peu près.
Il y a des boucs émissaires dans toutes les classes malheureusement...Et les mentalités ne sont pas prêtes de changer...!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mar 22 Fév 2011, 12:38

J'ai lu tout votre échange... et je me permets juste de donner quelques trucs pour te faciliter la vie.
Avant de tél à un organisme impersonnel , prépare par écrit ce que tu dois absolument dire et aussi une série de phrases toutes faites qui peuvent servir.
Dans les affrontements avec la société, c'est toujours plus facile de les préparer par écrit.

Bon courage .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mar 22 Fév 2011, 18:07

irene a écrit:
J'ai lu tout votre échange... et je me permets juste de donner quelques trucs pour te faciliter la vie.
Avant de tél à un organisme impersonnel , prépare par écrit ce que tu dois absolument dire et aussi une série de phrases toutes faites qui peuvent servir.
Dans les affrontements avec la société, c'est toujours plus facile de les préparer par écrit.

Bon courage .
Merci!! c'est vrai que ça aide d'avoir sous les yeux ce qu'on a à dire au téléphone! ça évite les "blancs"!!
Le problème c'est quand on bute sur un appel à qqn qu'on connait bien et que le dialogue n'est pas préparé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Jeu 24 Fév 2011, 09:20

Il faut trouver deux ou trois phrases toutes faites genre "excuse moi mais depuis quelques temps j'ai mal à la tête" ou du style "excuse moi d'interrompre mais je dois partir" etc... Choisis quelques phrases qui peuvent servir.
Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Jeu 24 Fév 2011, 12:37

irene a écrit:
Il faut trouver deux ou trois phrases toutes faites genre "excuse moi mais depuis quelques temps j'ai mal à la tête" ou du style "excuse moi d'interrompre mais je dois partir" etc... Choisis quelques phrases qui peuvent servir.
Courage.
Merci! j'essayerai la prochaine fois que j'aurai à téléphoner (j'espère pas tout de suite...!!).
Mais cette technique doit aussi fonctionner pour toutes les situations sociales en fait. A chaque rencontre on peut dire les mêmes choses, comme les banalités sur la pluie et le beau temps par ex...??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Ven 25 Fév 2011, 08:06

Effectivemùent, tu dois toujours avoir quelques phrases toutes faites pour dire bonjour, au revoir, merci, demander... ne rien dire de vraiment important . Par exemple pour participer à une discussion ( faire semblant ) en disant "je ne pensais pas cela... ou alors je n'y aurais pas pensé...". Ca te donne l'air de t'impliquer et en fait les gens croiront que tu t'intéresses à ce qu'ils disent et tu n'auras pas besoin d'en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Ven 25 Fév 2011, 19:28

irene a écrit:
Effectivemùent, tu dois toujours avoir quelques phrases toutes faites pour dire bonjour, au revoir, merci, demander... ne rien dire de vraiment important . Par exemple pour participer à une discussion ( faire semblant ) en disant "je ne pensais pas cela... ou alors je n'y aurais pas pensé...". Ca te donne l'air de t'impliquer et en fait les gens croiront que tu t'intéresses à ce qu'ils disent et tu n'auras pas besoin d'en dire plus.
Oui c'est tout à fait ça, je manque tellement d'idées et de spontanéité qu'il me faut des phrases-types pour avoir une conversation!! en plus je n'arrive pas à regarder les gens dans les yeux alors les discussions sont plus que froides!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
Lapaille



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Sam 26 Fév 2011, 13:17

C'est la première fois que je lis des gens qui ont le même Modus operandi que moi concernant la communication. Au Québec, mon psychiatre appelle ça des phrases plaquées. J'apprends des phrases par coeur que j'ai entendu d'une autre personne (je cherche généralement à copier des gens socialement adéquats) ou que j'ai vu à la télé. Je suis devenue une experte de ce genre de chose. Imiter les visages aussi (devant le miroir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mar 01 Mar 2011, 13:29

C'est une technique idéale pour parler avec des "ordinaires" qui ne se donnent pas la peine d'écouter et d'aller au delà en prenant le temps .

Si vous rencontrez des gens tolérants pour pourrez améliorer et parler ... échanger... Mais il faut donner le temps au temps.

Courage à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Lun 07 Mar 2011, 23:39

Me voilà de retour après rdv au CRA avec mes parents cet apres-midi!

Malgré mes angoisses, avant, pendant et maintenant après...ça s'est bien passé.
Les questions posées par la psy et les réponses de mes parents me font penser que le diagnostic sera plutôt positif.
La psy doit téléphoner à mon autre psy, puis elle me convoquera pour un dernier entretien avant le diag.
C'est en bonne voie.............enfin la voie de la compréhension de ce que je suis et pourquoi j'ai tant de difficultés sociales................ Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 09 Mar 2011, 16:24

cheers Bonnes nouvelles Belzebuth23!!!
Tes parents ne sont donc pas réticents que ça!
J'étais sûre que ça se passerait bien
chaque étape est une marche de plus sur une echelle, chaque étape est une épreuve et une victoire quand tu l'a franchi

C'est quand ton prochain rendez- vous?

bises
Sandral flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belzebuth23



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: nouvelle ici   Mer 09 Mar 2011, 17:08

Je n'ai pas de prochain rdv, la psy doit appeler mon autre psy pour le tenir au courant dans les 10j et me rappeler ensuite. Donc j'espère la revoir dans un mois!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belzebuth23.eklablog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nouvelle ici   Aujourd'hui à 19:48

Revenir en haut Aller en bas
 
nouvelle ici
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Nouvelle poussete loola up
» Nouvelle Star: Lary de Fontaine les Dijon
» La nouvelle Zapp de Quinny
» Laure Bolatre, nouvelle écrivain du berry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Coin de bienvenue et de conversations pour personnes Asperger-
Sauter vers: