SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Etudes artistiques et asperger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Etudes artistiques et asperger   Mar 16 Aoû 2011, 13:47

Salut je m’immisce dans ce sujet qui m'interpelle pas mal. Hello Louis.
Mon fils (17 ans) suit des études dans un lycée classique , tant bien que mal, et je l'ai orienté en section artistique depuis 2 ans suivant les conseils de certains profs. ( sa bête noire étant les maths!) Et bien il n'a pas facile du tout.

Citation :
Malgré la qualité de l'enseignement, je crois qu'un bon nombre n'arrivera pas à se caser dans le monde de l'entreprise et que dès lors, c'est peine perdue de se focaliser là-dessus.
Je crois plutôt à leur fort potentiel intellectuel particulier, de ce fait, je pense qu'une section artistique serait mieux adaptée à l'affirmation de leurs potentialités. Les arts couvrent une plage immense de disciplines avec un point toujours commun : la conceptualisation particulière de chaque artiste, particulièrement bien adaptée à l'autisme il me semble ; et il s'agit également d'un marché porteur qui peut générer bien plus financièrement que la bureautique. On dit que chaque euro investi dans l'art en rapporte autant. Je ne crois pas qu'il y ait actuellement beaucoup d'autres domaines d'un si bon rapport.
Puis, les humanités artistiques sont des humanités à part entière. L'orientation d'un potentiel particulier pour de hautes études est toujours possible après de telles humanités.

Un adolescent aspi est aussi mis en difficultés dans le domaine artistique scolaire. IL ne peut faire ce qu'il veut, il doit se plier a des consignes, des regles, des techniques. Mon fils est passionné de dessins depuis sa prime jeunesse. Il dessine des bâtiments, des ponts, des trains et autres à la perfection et pourtant il n'est pas bon dans sa section artistique Sad
Il n'est pas très bon en 3D ou volume, il ne sait pas dessiner un corps dans les bonnes dimensions, il n'a pas beaucoup d'imagination créatrice, il va trop vite sans faire des "recherches ( les profs adorrrrrent cela) , il est rigide dans ses techniques il ne veut pas s'ouvrir à d'autres. Il n'est pas assez soigneux, il ne respecte pas les échéances non plus. Lui c'est le trait fin noir, et pas autre chose.La peinture c'est niette...Heureusement son prof aime sa personnalité et ne le "buse" pas par sympathie semble t il pour lui! (Cette année ce sera un nouveau, on verra bien...)

Je voulais l'inscrire à l'école St Luc dans 2 ans puisqu'il ne jure que pour le dessin, et bien son prof me l'a déconseillé! Et son prof l'apprécie pourtant! Il dit qu'il va s'en prendre plein la figure avec des profs trop intransigeants et exigeants. J'ai moi- même fait les Beaux Arts en supérieur, et j'en ai vu des profs sévères qui humiliaient des élevés trop éloignés de leurs catégories à eux...Je ne sais donc pas vers quoi l'orienter après sa rétho ( BAc en France), et l'art ce sera je pense en cours du soir pour lui ...là y a pas d’évaluation et tout, on le laissera suivre ses gouts et techniques à lui. Et on verra se qu'il en fera une fois adulte.

Yann n'arrive pas à suivre de consignes trop abstraites et l'art dans les écoles c'est aussi cela. Il excelle dans un seul domaine malheureusement. ..même avec un fort potentiel intellectuel qu'il a No

Comme dans beaucoup de domaines les aspis restent excellents dans leurs dons ou aptitudes, beaucoup d'entreprise seraient ravi de trouver des bosseurs assidus comme eux. Dommage que peu arrivent à les transformer en boulot possible sauf en informatique , en bureautique et dans le monde scientifique et musical. J'ai eu la chance de rencontrer un botaniste de 24 ans aspi, sa carrière est toute tracée.

Mais bon pour mon fils a 17 ans il a encore du temps devant lui pour s'orienter professionnellement...c'est la société qui met la pression aux jeunes. Pour moi, il faut toucher a plusieurs possibilités étant jeune avant de pouvoir faire un choix.

Qu'en pensez-vous vous qui connaissez des adultes asperger ou autistes de haut niveau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
najde



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Ven 19 Aoû 2011, 09:01

Bonjour Sandral, comment vas tu ?
La description que tu fais du style de dessin de ton fils évoque plus pour moi le dessin d'architecture ou le dessin industriel (qui par ailleurs ont plus de débouchés que les études artistiques). Peut être serait-il enrichissant pour lui de s'y intéresser ?
Je comprend qu'il ai des blocages, j'en ai aussi, mais à 17 ans il va encore évoluer dans son style, surtout au contact du travail des autres, il y a beaucoup d'émulation dans les écoles d'art. A lui de voir dans quelle direction il veut évoluer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Ven 19 Aoû 2011, 14:48

coucou Najde,
bien contente que tu ais lu mon post j'(ai pensé a toi
tu es prof non?
mon fils a lo coté perfectioniste dans le dessin et aime beaucoup les moteurs et machines il adore mais ne faut il pas être bon en mathématiques pour ce genre d'etude? j'y ai déjà pensé mais il a un fameux blocage en math

cordialement
Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Ven 19 Aoû 2011, 16:37

Mouais, si Y. ne veut pas se plier à un minimum de cours imposés, c'est peut-être qu'il n'en a rien a fiche de l'école, surtout. Sinon, les techniques sont faites pour s'en détacher : c'est quand on a expliqué à Picasso tout ce qu'il ne fallait pas faire en gravure et qu'il l'a fait, qu'il l'a révolutionnée. Et il n'est pas mort pauvre.

Les débouchés sont une chose, le plaisir qu'on a à faire les choses en est une autre. Comme artiste, on ne se fait pas vraiment engager, on ne trouve pas un emploi, on trouve éventuellement des clients. Et justement, à connaître un peu le style de Y. je crois qu'il peut en trouver : il y a des pros qui ne dessinent pas mieux que lui. Seulement il est vrai qu'avant de trouver des clients qui achètent ce qu'on aime faire, il faut parfois être capable de faire de l'alimentaire et pour ça il y a un minimum de choses à connaître.
Ça me ramène au fait d'aimer l'école… Y. ne serait pas surtout vachement fainéant ? Peut-être que autant en maths qu'en peinture, il aurait besoin de plus d'encadrement ?

Oui, pour faire de l'architecture, il faut faire beaucoup de maths, et pas que. Il faut aussi connaître pas mal de techniques. Après tout, Picasso, les techniques il les connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
najde



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Sam 20 Aoû 2011, 10:12

Oui je suis prof d'art, mais à temps très partiel... Au vu de mes revenus je n'estime pas avoir "réussi" ma vie professionnelle à ce jour, voilà pourquoi je parle des débouchés... Je pense que si j'avais été mieux informée (il n'y avait pas google quand j'ai dû choisir mes études) j'aurais pu me passionner pour le graphisme ou le design par exemple (autres pistes peut-être pour ton fils). Du coup j'apprends seule mais pour avancer vite et se motiver à travailler rien ne vaut une formation avec d'autres gens passionnés. Dans ces domaines on rencontre beaucoup de gens "bizarres"... Quand j'ai commencé mes études j'étais à 100 % dans mon élément, je n'ai pas eu de problème d'intégration.
Je suis d'accord pour ce qui a été dit sur Picasso mais la société a changé depuis et c'est un peu hasardeux de compter sur son seul talent pour gagner sa vie, surtout quand on a des difficultés de communication (je suis aussi artiste et si mon travail est apprécié il ne me permet pas de payer le loyer) . Et j'ajoute que les études en arts appliqués n'empêchent pas du tout de devenir artiste !

Bien sûr l'important c'est d'abord que ton fils aime ses études, quelles qu'elles soient elles le feront avancer. Mais il faut rester très modeste sur les possibilités de gagner sa vie en se faisant plaisir dans les arts. La concurrence est rude, ceux qui réussissent le mieux soit ont de la famille dans le milieu (Picasso, par exemple) soit un réseau social développé, soit un monstrueux coup de chance... J'en ai rencontré des gens au talent incroyable, et je peux certifier que malheureusement il ne suffit pas d'être génial pour être reconnu.

Je n'ai pas étudié l'architecture donc je ne sais pas l'importance des maths dans ce secteur ni dans les autres d'ailleurs...Si cette filière ou une autre le tente cela vaudrait peut-être le coup de contacter des professionnels dans ces métiers (il y en a sans doute des sympathiques !) pour leur poser des questions et observer leur travail au quotidien... Quitte à initier le contact par email si c'est difficile autrement.

Quand j'étais enfant (en primaire), je voulais devenir biologiste, et on me disait qu'il fallait être bon en math pour ça. Alors j'ai changé de vocation (je déteste les maths moi aussi). Et 15 ans plus tard j'ai rencontré un biologiste qui m'a dit qu'il avait réussi à trouver une filière pour étudier sans les maths... J'étais "fanée". C'est pour ça que je vous encourage à explorer les voies à priori intéressantes et à décortiquer tant que possible le contenu des programmes des différentes écoles / universités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Sam 20 Aoû 2011, 14:25

merci Najde! je suis tout a fait d'accord avec toi. Faut aller voir le plus de directions possibles et suivre ses attirances personnelles.
c'est comique moi aussi je voulais faire de la biologie et les maths et la physique m'ont découragé. J'ai choisi la philo car j’aimais les penseurs grecs et que mon copain faisait cela. Je le regrette un peu, comme débouché mis a part être prof ou écrire y avait pas grand chose, tout le monde est épaté quand je dis philo mais moi je pense que ça ne m'a apporté qu' une rigueur de pensée , une exigence éthique puis des questionnements sans fin
confused scratch study scratch

ah ah ! les hautes sphères des intellos! J'ai jeté l'éponge. J'ai ensuite fait les Beaux Arts en création textile, j'aurais du faire scénographie, me suis encore trompé de cible. Le tissage , la broderie, etc, travail de longue haleine . Puis quand j'ai vu le milieu de la mode et du théâtre où j'avais soi disant des "débouchés" j'ai fuis à toute vitesse, pas pour moi les tralalas des gens mondains !

Maintenant je termine une formation dans le social, encore un changement de cap, je suis educ spécialisée , je crois que j'ai enfin trouvé corde à mon arc, ça m'a pris 40 ans! Mais je ne suis pas encore dans le monde du travail , je n'ai fais que quelque stages. Va falloir que je me jette a l'eau dans ce monde tant redouté du métro boulot dodo, gérer des collègues! au secours! affraid Je souffre semble t il d'une phobie sociale ou bien suis je juste une rêveuse fainéante comme dit Louis, auquel je préfère les mots oisiveté aigüe ... En tous les cas travailler m'a toujours fait flipper. Alors j'etudie sans arrêt, bonnes planque! Laughing

biz
Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
najde



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Dim 21 Aoû 2011, 11:54

notre parcours est encore plus proche que je n'aurais pensé, je dirais même que le tiens aurait pu être le mien filières intellectuelle, artistique et sociale... tout pour rester pauvre ! Entre ex-futures biologistes on se comprend Smile
Moi aussi je ne supporte pas les mondanités et léchages de bottes du milieu artistique, dans un vernissage j'ai plus d'intérêt pour le buffet que pour les gens...
J'espère que ton nouveau travail te plaira ! pas toujours simple de rester agréable avec les collègues quand on n'a qu'une envie : être seule ! Ceci dit on peut tabler sur le fait que les gens qui travaillent dans le social ont a priori une ouverture d'esprit étendue avec tous les parcours de vie qu'ils peuvent croiser... Et quand quelqu'un est pas con, il suffit de lui expliquer gentiment les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Dim 21 Aoû 2011, 12:43

Laughing Oisiveté aiguë… Et pour Y. c'est génétique ou éducatif ? What a Face

Bon, on semble être trois du même bord dans la même situation, alors certes les moyens financiers pourraient être meilleurs, mais est-ce qu'on s'emm… ?
Pour moi, c'est peut-être ça le plus important. La richesse n'est pas que financière, je ne cesse de le dire, j'ai même tendance à dire que le croire, c'est de la pauvreté.

Franchement, est-ce qu'on peut conseiller à quelqu'un d'atypique au point d'être aspie d'aller se faire ch… en entreprise ? Est-ce qu'il n'y a vraiment pas mieux pour lui rendre service ?
J'ai fini mes études de PAO premier de toutes les disciplines, chaque année. Quand j'ai eu fini, on m'a proposé d'aller remplir le Vlan de petite annonces, comme graphiste, pas comme demandeur d'emploi. Ben, j'aime autant être (théoriquement) demandeur d'emploi. De cette façon, personne ne me casse les pieds (du moins, le moins souvent possible). Et de temps à autre, j'ai un petit contrat ou je suis une formation, comme Sandral.
Je fais ce qui me plaît chaque jour, et même la nuit, alors que ceux qui me traitent de feignant se demandent s'ils ont une voiture pour aller bosser ou s'ils bossent pour payer leur voiture et me laissent bosser comme j'en ai envie. De toute façon, la plupart du temps, c'est moi qu'ils viennent chercher quand ils sont dans le besoin, pas l'inverse.

Suis-je heureux ? Bah, je ne suis pas malheureux.
Je regrette seulement de n'en avoir pas fait trop lourd à l'école de manière générale, que personne n'aie été là pour me pousser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
najde



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Dim 21 Aoû 2011, 16:47

Je suis d'accord avec toi Louis et cela ne me dérange pas d'être pauvre. Par contre, quand je vois des clochards dans la rue, ça m'inquiète...
Je serais bien plus détendue si j'avais l'assurance de ne jamais me retrouver dans une telle situation. J'ai la chance d'avoir des aides certes minimes mais qui me permettent de survivre et le moindre changement de situation peut renverser ce fragile équilibre : réforme des lois, perte de mes petits CDD, décision du propriétaire de vendre son appart...
Je me fiche des voitures, Iphones ou autres télés à écran plat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Dim 21 Aoû 2011, 17:08

moi aussi le superflu c'est pas mon truc, mais j'en ai aussi marre de vivre chichement depuis si longtemps. Et c'est clair que cet équilibre est précaire.
sunny
Ma famille espérait que je brille haut dans l'echelle sociale, tu parles! Une artiste sur son nuage, après des années de chomage , ils sont interloqués... C'est comme dit Louis une question de valeurs de la vie et du fric. toucher du fric pour le depenser et ne pas pouvoir faire comme bon nous semble ...Autant être moins friqué mais libre... beaucoup ne comprenne pas...Puisque aujourd’hui l'Avoir et l'Argent sont les grands Dieux qui animent le monde!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etudes artistiques et asperger   Aujourd'hui à 19:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Etudes artistiques et asperger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MAMANLISTE] Fwd: Re: 800 etudes legitiment le cododo !
» Etudes Normandes: Réunification - le débat régional.
» Centre Européen d'Etudes Normandes
» Etudes historiques sur Cherbourg. La Tourelle.
» Syndrome d'Asperger - http://fr.wikipedia.org/wiki/Aspie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: La vie au quotidien-
Sauter vers: