SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 dispense de sport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: dispense de sport   Jeu 29 Sep 2011, 20:21

Bonsoir,

Jusqu'à aujourd'hui j'avais toujours eu cette possibilité en tête, mais je pensais sincerement ne pas en avoir besoin.Dispense ou pas de sport.

Toujours est il que ce soir le loulou est rentré totalement déprimé , il se sent nul , dit qu'il est le dernier des derniers et que maintenant il se retrouvait dans le groupe des nuls avec que des filles!

Je suis tristounette car meme si les enfants de sa classe sont cool , ils ont tendance à l'encourager mais pas se moquer, il se sent dévalorise à un plus haut point .Nous savons ce que l'échec ou du moins le sentiment d"échec peut engendrer comme angoisses.
Le pédopsy a toujours dit qu'ne dispense de sport était toujouirs possible mais nous hésitons.

Quelques idées à ce sujet?
Il faut savoir que cette année , notre loulou ne fait plus aucune activité extra scolaire, alors le dispenser de sport au college peut etre une erreur? Cela dit si cette année il ne fait aucun sport en extra scolaire , c'est que ces activités devenaient une source d'angoisse profonde.
Je ne sais pas silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: dispense de sport   Sam 01 Oct 2011, 00:07

Difficile de donner un avis car mon fils c'est tout le contraire.
Il a bien des difficultés, mais il voulait faire de l'athlétisme. Alors je l'avais inscrit dans un club qui m'avait été conseillé pour son ouverture à certaine formes de handicaps.
Il est tombé dans un entraînement trop costaud pour lui et il a été refusé. Ça l'avait fort déçu mais son rêve n'a pas disparu. On s'était rabattu sur autre chose.

Mais cette année, sa prof de gym a relancé l'idée, elle voulait bien l'accompagner.
Alors je suis allé dans un autre club, signalant à l'entraîneur les difficultés, la disponibilité du prof de gym.
Lorsque l'entraîneur a rencontré la prof de gym, il s'est montré bourru et un rien macho, comme piqué au vif qu'une prof veuille lui apprendre son métier, alors il se donne, il a pris mon fils en main et après une semaine, je constate déjà des progrès.
Les premiers jours, comme à chaque entraînement il y a de l'échauffement (courir plusieurs tours d'un terrain de foot) il était assez lent, mais pour la première fois il endurait.
Il est dans un groupe de filles et ça va très bien, certaines sont beaucoup plus fortes que lui à la course, pas au saut en longueur, là il les bat toutes en puissance brute.
Mais il a toujours des problèmes de coordination des mouvements.
Lors des étirements et assouplissements, les filles le prennent en charge, lui montrent comment faire. Dès lors je crois que c'est un énorme avantage, il n'y a pas la bête compétition masculine.
Cet esprit macho convient bien avec l'entraîneur, et son absence convient bien avec les filles.

Bref, pour moi tout passe par la déclaration de la différence au groupe, et l'acceptation de cette différence par celui-ci. M'enfin, moi très jeune j'aimais apporter de l'aide, j'avais un excellent copain handicapé relativement lourd à l'école, je le défendais contre les petits crétins . Pas que j'aimais la bagarre, au contraire, mais je n'avais peur de rien.

Comme j'étais un allié de poids pour certains de mes copains, ça maintenait un calme relatif. Je crois donc que trouver un allié capable de se faire respecter par le groupe, est important. Et lui rendre des services raisonnables permet de bénéficier des siens en bon équilibre.

Je ne crois pas qu'il faille aller vers une dispense : si justement il y a un problème, c'est là qu'il y a des efforts à faire, mais il faut aménager un terrain d'entente, faire admettre à ton fils qu'il a des efforts à faire pour ne pas définitivement être à la traîne, également lui faire admettre qu'il a ses bons côtés que d'autres n'ont pas. Pour qu'au final il ait sa place dans le groupe quelle que soit l'activité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: dispense de sport   Sam 01 Oct 2011, 07:51

·louis· a écrit:

Je ne crois pas qu'il faille aller vers une dispense : si justement il y a un problème, c'est là qu'il y a des efforts à faire, mais il faut aménager un terrain d'entente, faire admettre à ton fils qu'il a des efforts à faire pour ne pas définitivement être à la traîne, également lui faire admettre qu'il a ses bons côtés que d'autres n'ont pas. Pour qu'au final il ait sa place dans le groupe quelle que soit l'activité.

Merci pour ces conseils, en effet mon mari et moi même avons toujours pensé que les dispenses en tout genre n'étaient pas la meilleure solution.D'ailleurs si on s'écoutait on le ferait dispenser de dictées, d'écriture, d'arts plastiques et de sport.Bref toutes les matières ou les difficultés motrices se font vraiment sentir.C'est vrai que l'importance est qu'il ait sa place dans le groupe, et je pense que c'est réussi puisque la semaine derniere il était invité à un anniversaire avec une dizaine de garçons de sa classe , tous accros au sport.D'ailleurs au programme : foot, rugby, trotinette.Il est rentré crevé mais content ,car intégré au groupe de "mecs".
Maintenant il va falloir travailler sur le fait que d'tre avec les filles peut être un plus Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: dispense de sport   Dim 02 Oct 2011, 15:20

Bah, je ne sais pas quel âge il a (je suis un grand distrait), je ne sais pas s'il y a moyen de jouer la corde freudienne What a Face , mais il faudrait peut-être lui dire qu'un jour toutes ces filles seront aussi bien que sa maman ?
Ce serait bien que son papa le lui dise. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: dispense de sport   Dim 02 Oct 2011, 19:59

eh eh eh ! Le papa a déjà joué la dessus.
Le fiston 12 ans le mois prochain lui a dit : "vraiment tu ne penses qu'à ça ; les filles..les filles " Laughing
Cela dit mardi il a de nouveau sport, et nous n'avons pas reparlé du problème.Comme il a un tempérament assez fier, finalement cela va peut -être le stimuler.Déjà, il a demandé à son père d'aller jouer au foot.Grande première dans notre vie, mon mari attendait ce moment la depuis bientôt 12 ans!!Car à chaque fois qu'il le sollicitait c'était toujours non.C'est pas qu'on est fan de foot dans la famille mais quand même, jouer au ballon, faire du vélo, roller ou trotinette est un sujet tabou! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: dispense de sport   Dim 02 Oct 2011, 20:31

cheekie3 a écrit:
… Le fiston 12 ans le mois prochain lui a dit : "vraiment tu ne penses qu'à ça ; les filles..les filles " Laughing
Ah, ah, ah, ces papas, tous pareils. Et leurs fils TED aussi.

L'autre jour à l'athlétisme, il y en a une qui le trouvait mignon (à ses copines), et la nana est une très jolie métisse aux yeux bleus.
Je le lui ai dit, mais il fait mine de s'en fiche.

Seulement les filles, il leur parle de Star Wars en zorglangue. Suspect
C'tse tnemehcnarf sap éngag.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: dispense de sport   Lun 03 Oct 2011, 09:59

J'ai pensé à la dispense plus d'une fois en primaire et en début de secondaire.
Les jeux d'équipe était une plaie pour mon fils et sa coordination est très mauvaise,
mais quand j'ai pris les devants pour parler au prof en 1ere secondaire, celui -ci m'a dit qu'il était très volontaire et qu'il ne fallait pas faire cela.En deuxième j'ai aussi été le voir. Puis j'ai arrêté. Il a fini par s'y faire.
De plus physiquement nos mômes ont besoin aussi bien de se dépenser des tensions nerveuses et d'utiliser leurs corps pour se sentir bien ancrer...et c'est très bon pour la confiance en soi de se mettre des défis à accomplir et de faire sa place dans un groupe.
bref je suis contente de ne pas l'avoir fait

si par contre c'est la croix et la bannière, les pleurs et les raisons de trop de moqueries , oui il faut le tirer de cette impasse qui bousille son estime de lui!!

je crois Chekkie que le mieux est d'aller parler au prof de gym pour savoir où ça coince le plus? Nous nous sommes extérieures, lui il a la vision le plus objective.
Trop de protection est parfois néfaste, mais pas du tout c'est dur aussi...

En 3 ou 4eme secondaire subitement mon fils a apprécié le sport, surtout la course à pied...où il est très bon...Bref tout arrive

les jeux de ballons c'est dur et le vélo c'est aussi tabou chez nous...il en souffre mais il dit ne pas avoir d'équilibre Sad

Super si ton mari est dispo à l'aider
Basketball

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: dispense de sport   Lun 03 Oct 2011, 11:19

Je pense que le prof de gym va proposer un soutien en sport de 5 à 7 h , une fois par semaine.
L'an passé on lui avait proposé mais il avait déjà une activité le jeudi soir ( arts martiaux).Le pédopsy ne trouvait pas utile de lui en rajouter une couche ( déja il aime pas le sport alors 4h/semaine plus 2 X 2 h le soir !!!!)
Cett année , il ne voulait plus faire de karaté.Trop fatigué le soir, et je ne pense pas que le soutien soit une bonne idée car on a du mal à gerer les devoirs ( c'était le meme problelme l'an passé).Alors j'attends de voir , et biensur on prendra rv avec le prof , mais je ne sais pas trop quoi lui dire au prof.Nous n'avons toujours pas parlé du SA au collège. No Et des fois , j'aimerai en parler....Mais bon y a du pour et beaucoup de contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: dispense de sport   Lun 03 Oct 2011, 13:21

Tu sais Sandral, moi je veux bien lui apprendre le vélo, à Y.
Je l'ai fait avec F. et je peux te dire que je sais comment débloquer la situation.
Après, ils auront toujours peur de rouler dans beaucoup de circulation, mais c'est pareil pour plein d'adultes NT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: dispense de sport   Mar 04 Oct 2011, 08:44

Chaque cas doit être étudié individiuellement et ce qui marche pour l'un ne marche pas pour l'autre.

Il y a des sports super : ceux où il y a peu de compétition , où on ne doit pas penser équipe comme l'athlétisme, la natation (attention au bruit), la marche, l'escalade, le vélo (si on a l'équilibre)... les sports de combat quand on n'est pas déjà trop agressifs (inutile d'avoir des techniques super)... etc etc... A chacun son truc...

Il y a l'activité scolaire (gymn, sport...) qui demande un passage d'un cours à l'autre rapide et exige un déshabillage... parfois une douche, un habillage... tout cela dans un temps record . Pour les personnes qui ont des difficultés à "transiter", à "changer", à "prévoir", ou qui ont des problèmes de lenteur, ou qui ne supportent pas les horaires... on envisagera la dispense afin de ne pas perturber la personne et la classe.

c'est au cas par cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: dispense de sport   Mer 07 Déc 2011, 07:29

Et voila ce qui devait arriver est arrivé .Moyenne 5/20 en sport.
Il se sent nul de chez nul, le prof a noté : de grosses difficultés.Il faut poursuivre les efforts.
A cela H a répondu, pour avoir 5 , poursuivre des efforts ?
Il était tellement motivé que cette année il avait meme accepté des heures de soutien en sport.Mais il a un coté résigné, on dirait aprés tout qu"il se moque de tout ça.On n' en parle plus, il continue son bonhomme de chemin comme si de rien était.Il n'est pas contre pour un RV avec le prof mais pourquoi faire a t il dit , je suis nul il peut pas gonfler ma note .
Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dispense de sport   Aujourd'hui à 23:46

Revenir en haut Aller en bas
 
dispense de sport
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poussette Phil & Teds sport ?
» Sport pour affiner la silhouette
» ''X-Sport One'' de youpa-la
» reprise du sport
» Sport en salle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Questions à Irène-
Sauter vers: