SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Ven 20 Avr 2012, 11:37

Bonjour,

Je suis à la recherche d'une écoute et d'un avis par rapport à la situation que je vis depuis 9 ans dans mon couple. confused
J'ai 29 ans, lui 35. Nous vivons ensemble depuis plus de 8 ans.
Nous n'avons pas d'enfants.
Cela fait des années que j'ai l'impression de vivre une relation atypique avec mon conjoint, qui malgré les années et bien qu'extrêmement gentil, intelligent, bienveillant etc ne semble pas pouvoir s'engager émotionnellement et garde une pudeur assez particulière (l'intimité est d'ailleurs difficile - Il préfère " se documenter" sur la chose au travers de médias porno et tout ça dans mon dos. Lorsque je m'en rends compte, il est comme un enfant pris en flagrant délit, il a du mal à en parler franchement).
Une sorte de bulle semble lui convenir et il vit en permanence dans le doute et "la peur d'être envahi", selon ses dires.
Malgré deux thérapies entamées (une conjugale et une individuelle pour lui), la situation stagne. De petites choses évoluent très lentement mais ses 'progrès' concernent plus sa relation vis-à-vis de l'extérieur que l'aisance dans la relation duelle.
D'éternelles remises en question finissent par me ruiner le moral et j'ai la sensation de ne pas avancer dans cette relation. Les crises de couple sont plutôt rares (nous nous entendons bien dans le quotidien) mais lorsqu'elles ont lieu, je constate que nous retournons sans arrêt sur la case départ.

Une récente crise de couple m'a permis d'entamer des recherches sérieuses au sujet de l'ASPERGER car, ne trouvant pas de solutions et voyant mon conjoint en souffrance (l'impression que "je lui demande la lune alors qu'il fait plein d'efforts"), j'ai décidé de chercher du côté pathologique de la chose.
Ses difficultés relationnelles, son besoin quasi vital de "bulle" ainsi que d'autres comportements (regard fuyant, difficulté d'entamer une conversation, rigidité corporelle etc) m'ont mis la puce à l'oreille.
En effet, j'ai l'impression que mon compagnon pourrait souffrir de ce syndrome mais de manière légère car ça ne l'empêche ni de travailler (il a un diplôme universitaire) ni de "donner le change" dans ses relations sociales (toutefois, il se dit épuisé après une journée de relation à autrui - ça lui demande un certain effort me dit-il).

Dans son précédent emploi, bien qu'apprécié pour plein de qualités humaines et profesionnelles, il était accusé de ne pas se mêler aux autres, de s'isoler.
Il a été licencié pour des raisons bizarroides alors qu'il travaillait dans cette équipe depuis pas loin de 10 ans! (Nous avons donc traversé une "crise" de plus).

Totalement stupéfaite de mon hypothèse (cela fait 9 ans que je cherche à percer un mystère), je n'ai pu m'empêcher de lui faire part de mes recherches à ce sujet. Il n'a pas rejeté cette possibilité (sa thérapeute non plus d'ailleurs).
Je ne souhaite toutefois pas lui coller une étiquette alors qu'aucun diagnostic n'a été posé. Il s'agit là de suspicion mais cohabitant avec lui depuis des années, je pense avoir bien observé ses comportements et difficultés et être en mesure d'en parler.
Je ne veux pas lui mettre la pression mais souhaiterais pouvoir exprimer mes doutes (je me sens terriblement seule), faire part de mes inquiétudes et éventuellement, trouver des pistes.
Je le soupçonne également de surrefficience intellectuelle (HP).
Sa thérapeute lui a d'ailleurs prêté des livres à ce sujet.
A ce jour, pas encore de diagnostic réalisé.

Je suis perdue, je me sens seule, je ne sais plus quoi penser ni comment considérer cette relation sentimentale.
Je voudrais tant trouver une explication et peut-être des solutions à ses blocages... Mais j'ai peur de faire complètement fausse route.

Merci de m'avoir lue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Dim 22 Avr 2012, 16:51

bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icegirl



Nombre de messages : 163
Age : 36
Localisation : la louvière
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Lun 23 Avr 2012, 11:03

Bonjour cracotte et bienvenue parmis nous Smile

Moi je suis une femme et une maman de 31 ans,je suis asperger diagnostiquée il y a tout juste 1 an m'ayant toujours sentie différente des autres depuis toujours,mais me suis seulement retrouvée sur ces pistes que depuis la naissance de mon premier enfant ayant vécue son enfance au travers la mienne le déclique s'est fait sentir je me suis faite diagnostiquée et mon fils a peut pres en meme temp...

Je peut très bien comprendre ta souffrance aux travers tes mots que je voie ceux de mon mari qui s'acroche tant bien que mal en étant yper patient depuis bientot 8 ans en juillet.
je me revoie beaucoup en ton compagnon,plus jeune je souffrais énormémen des relations social en permanence et surtout du regard des autres je ressentais la peur qu'il lisent en moi comme dans un livre.
J'ai toujours également eu un regard fuyant parce que regarder une personne dans les yeux me demandais beaucoup d'éfforts et me procurais une forte intimidation qui me rendais fortement frustrée et mal a l'aise.
Je suis également une personne qui vie constament dans le doute de tout et de tout le monde et quand mes angoisses refont surfasse j'ai absolument ce besoin vital de m'isoler je vie aussi comme dans une bulle que je me suis créer que j'appel mon auto protection.
Les personnes qui ne me connaissent pas pourais a première vue me qualifié d'égoïste et surtout en amour.

Jai toujours eu cette pudeur également qui rend mes relations affectives et sexuelles asser difficiles pour ne pas citer des détails...
en affection je parait très égoïste meme si moi je ne le percoi pas comme ça.
si mon mari ne me fait pas de calins ou de gestes de tendresses je ne lui en fait pratiquement jamais et très rarement,les émotions très dur a gerer pour nous on a énormément de mal a percevoir et décodé ceux des autres et on a du mal a laisser transparaitre les notres.
il y a toujours et ce depuis le début de notre relation ce sentiment d'incompréhention qui règne et ce depuis bientot 8 ans,de mon coté comme du sien,des remises en questions il y en a eu je ne sais combien,je lui dit souvent quand on ce chamaille " tu ne me comprendras jamais tu vis sur une autre planète " le comble,c'est que c'est l'inverse...

mais voila si vous en etes arriver a presque 9 ans de couple aujourd'hui ce n'est certainement pas pour rien,une chose en tout cas qu'il ne faut surtout pas douter c'est de vos efforts a tout les 2 qui ne doit pas toujours etre facile autant pour ton compagnon que pour toi,c'est très dur pour nous de vous comprendre et cela nous demande beaucoup d'energie de faire des efforts a vous comprendre parce que cela nous épuise énormément par moment et il y a des jours ou l'on a ce besoin de s'isoler pour ce ressourcer parce que notre tete part en vrille,et j'imagine que cela est très dur pour vous également de nous comprendre je le voie par mon mari qui parait souvent désespérer d'avoir tout tenté pour me comprendre,comprendre mes états d'ame,mes réactions et qui ne donne souvent meme sans succés.

moi de tout cela j'en tire une seule chose,c'est de savoir aimer une personne asperger pour sa différence,l'aimer pour ce qu'il est,c'est vrai tu vas surement penser la meme chose que mon mari au PARTAGE
car un couple c'est un partage permanent de tout en général...
mon mari aujourd'hui apprend doucement a m'accepter comme je suis car de toute façon on a beaux a faire tout les efforts possible,c'est un syndrome incurable qui ne guérit pas mais qui s'améliore seulement par des thérapy ou des médicaments on accepte de vivre avec ou pas c'est neurologique et malheureusement dans la médecine on a pas encore trouvée la solution de remplacée les neurones endomagée ni meme d'en retiré celles en trop ou d'en rajouté celles manquantes puisque tout cela n'est qu'un trouble neurologique.

moi mon conseil serais que si tu aimes vraimen ton compagnon ce que je ne doute pas sinon vous n'auriez pas fait tout ce chemin enssemble,c'est de l'aimer et l'accepter avec sa différence et ses difficultés sur certaines choses,en gros de ne pas trop attendre de retour systématique et d'etre patiente.
j'espere que j'ai pu t'aider a y voir un peut plus clair car on restes quand meme tous différents de la vision des choses.

courage. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Mar 24 Avr 2012, 08:13

Puisqu'il est sensible au problème... pourquoi ne pas tenter un diagnostic ainsi vous seriez sûrs du oui ou du non.
Courage la vie de couple est souvent difficile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Mer 25 Avr 2012, 13:08

Merci pour votre témoignage Icegirl ! sunny Je vous souhaite beaucoup de courage et d'amour autour de vous.

Merci pour votre réponse Irène.

J'ai finalement obtenu un rendez-vous au CRAL de la clinique Brull à Liège mais il y a un délai d'attente de 4 mois!!! Exclamation

Nous avons donc rendez-vous fin septembre.
En attendant, nos thérapeutes sont au courant et même s'ils ne tiennent pas à jouer les diagnosticiens et à coller une étiquette sur les comportements décrits, ils vont en tout cas nous aider à avancer, quel que soit le diagnostic.

Toutefois, nous éprouvons le besoin de vérifier donc nous sommes impatiens de ce rendez-vous au CRAL.

Mon homme se sent soulagé que j'ai proposé ce diagnostic car il me dit ressentir moins de pression et se savoir compris. Toutefois, il n'est pas sûr du tout que ce soit un ASPERGER. Il pense que ça pourrait être des défenses mises en place dès l'enfance en réaction à un milieu familial peu commode. A vérifier donc. Le résultat comportemental est le même. S'il s'agit de grosses défenses, il pourra réellement progresser. Par contre, en cas de syndrôme, je pense qu'un encadrement individuel plus ciblé sera le bienvenu. Dites-moi si je me trompe ;-)

Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Mer 25 Avr 2012, 14:21


NB: Notre doute concernant l'ASPERGER est que mon compagnon ne présente pas ou très peu de troubles compulsifs. Pas de répétitions.

Très peu de tics observés.
Bref, mon homme demeure une énigme lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Mer 25 Avr 2012, 21:53

y a tous les gouts et les couleurs comme type d'asperger confused alien Suspect

a t il des passions particulières et obsédantes? mis à part pour toi sa femme bien-sur ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icegirl



Nombre de messages : 163
Age : 36
Localisation : la louvière
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Jeu 26 Avr 2012, 06:13

Bonjour cracotte

c'est une très bonne idée que vous avez eux la de faire diagnostiqué ton compagnon il a bien l'air courageux en tout ca et toi aussi,cela vous permetra de comprendre les difficultés au sein de votre couple c'est une perche tendue...
quand je lis ce que tu explique avec ton ami je me revoie beaucoup,je pensais aussi que c'était due a une enfance difficile et que très jeune j'avait due me creer des barrière d'auto protection,oui moi aussi il y avait certaines choses qui ne rentrais pas dans des critère d'asperger...
comme Sandral dit c'est telmen vaste,il y en a de tout les genre surtout avec ou moin de difficultés que d'autres,certain plus autonome d'autres pas...
moi aussi dès que j'ai sue ce que j'étais ça ma beaucoup aidée et surtout dans mon couple,maintenant a la maison on essaye tous de ce comprendre c'est formidable et d'etre patient a mon état et celui de 2 de nos enfants il y a beaucoup moin de tention et de frustration c'est beaucoup moin fatiguant...
toute ma vie j'ai eu ce sentiment de me chercher sans jamais savoir de quoi et pourquoi j'étais si différente des autres et surtout pourquoi cela m'empechais d'avancer dans l'avenire pour certaine chose allor quand on peut trouver la réponse a tout cela et y metre un nom cela peut changer une vie,parce que cela a changer complètement ma vie,aujourd'hui je ne doit plus me cacher pour certaine chose,aujourd'hui je ne doit plus faire semblan pour ne pas décevoir les autres,aujourd'hui j'ai enfin aprise a m'accepter telle que je suis avec cette différence et mon entourage aussi aujourd'hui je doit faire beaucoup moin d'efforts pour tenté en gros d'etre comprise.

Bon courage car avancer tout les 2 main dans la main sa rend beaucoup plus fort.
Tient nous au courant de l'évolution Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Jeu 26 Avr 2012, 06:48


Bonjour Sandral,

Pour répondre à ta question: non, pas d'obsession ou de passions particulières qui feraient que tout son monde tourne autour de cela . Quand il était plus jeune (mais comme bcp d'enfants, il aimait les modèles réduits, les collections etc).
C'est qq de très perfectionniste, têtu (s'il ne parvient pas à faire qqchose, il essaiera jusqu'à y parvenir), méticuleux, soigneux.

Il sait parler de plusieurs sujets, mais ne se mettra jamais en avant.
Il attendra plutôt que ce soit l'autre qui entame la discussion.

Donc s'il s'agit d'ASPERGER, je pense que c'est vraiment léger.

@Icegirl: merci pour tes encouragements Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Ven 11 Mai 2012, 09:18

On ne retrpouve pas tous les symptomes chez chacun ... heureusement.

Plus la personne est intelligente, plus elle va mettre en place des "formatages" pour ressembler aux ordinaires et parfois se forcer à ne pas faire ce dont elle a envie et qui lui serait profitable en terùme de repos mental.
C'est pour cela que c'est difficile de poser un diag. chez l'adulte tant il met en place des systèmes intellectualisés et réfléchis pour ne pas sortir des rangs et être montrer du doigt.

Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Ven 06 Juil 2012, 18:07

Bonjour,

Je reviens vers le forum car je me sens à nouveau très seule, triste et démunie face à la suspicion de syndrôme de mon homme.
En fait, cela fait qqes mois que nous consultons un thérapeute conjugal car il existe (surtout chez moi), une grande frustration et tristesse du fait de ne pas recevoir l'amour de mon conjoint via des gestes plus réguliers, des mots, un engagement émotionnel plus affirmé. Je ne me sens pas toujours aimée ni désirée.
Je ressens une profonde tendresse de sa part (dans la vie quotidienne, il est vraiment tout gentil, attentionné) mais je trouve qu'il vit l'amour de manière platonique.
Je suis jeune et ai besoin de 'vibrations'. La tendresse et la gentillesse c'est fabuleux mais je souffre de manques. Je ne me sens pas aimée "sexuellement", (si je puis employer ce terme) valorisée dans ma féminité et mon pouvoir de séduction.
C'est comme si tout une partie de moi ne pouvait pas exister dans cette relation car mon homme n'a pas les "codes".

Je suis fatiguée de ses incertitudes, il hésite beaucoup, il a du mal à s'affirmer en tant que MON HOMME AMOUREUX.
Je voudrais tant qu'il partage un peu plus ses émotions envers moi.
Du mal à s'engager émotionnellement envers moi, du mal à me toucher, à dire "je t'aime", à chercher la sexualité etc

Ce thérapeute est au courant de ma suspicion de syndrôme. Il ne se positionne pas vraiment car il ne se voit pas comme étant un diagnosticien.
Le but est de travailler la relation de couple lors de ces séances. Pas de coller l'étiquette à l'un ou l'autre.

Mais on a beau 'travailler', si syndrôme il y a, on ne peut tout de même pas faire comme si la particularité n'existait pas! Ca m'agace un peu tout ça!
Parfois, je me sens incomprise car ce thérapeute a l'air de dire que, avec ou sans le syndrôme c'est à moi de dire si je peux vivre avec cet homme etc
Et moi je me sens si perdue face à ce "mystère', cette énigme qu'il représente.


Ces dernières semaines sont rudes entre-nous. Je pleure beaucoup. Je me sens déçue alors que, intellectuellement, je sais très bien que ce n'est probablement pas de sa faute s'il ne sait pas transmettre ses émotions.
Nous sommes allés à une fête de famille, chez mes parents. Il n'y avait que des gens qu'il connait bien. Pourtant, il est resté assez seul, ne parlant que très peu aux gens autour de lui.

Encore une déception : Le CRA a repoussé encore plus loin notre rdv!!! Je me retrouve à devoir attendre NOVEMBRE (au lieu de septembre) pour rencontrer l'équipe . C'est long. Et notre relation est en souffrance. J'ai peur de me détacher de lui, de gâcher l'amour qui existe à force d'être triste et frustrée.

Nous sommes de Liège.
QUelqu'un pourriait-il me donner des "perles" d'adresses pour tenter une rencontre psy avant ce fameux rdv?
Notre psy conjugal ne semble pas habilité à ce type de suivi.

Je pense lire des ouvrages sur le thème. J'ai besoin d'avancer, de comprendre.
Parfois, il pense qu'il l'est. Parfois pas. Il retrouve certains traits chez lui. Parfois pas. Moi, idem. Bref, on est paumés. On a envie d'être "comme tout le monde", de faire des projets, d'être heureux et d'avancer le coeur léger. Mais là, c'est impossible. Du moins, pour le moment.

S'il n'est pas Asperger, je ne sais plus que penser. C'est que la relation n'a pas d'avenir car j'ignore alors d'où provient le souci.
S'il l'est, je pense pouvoir tenter des choses avec lui et m'armer de tout ce qu'il faut pour que cette relation s'épanouisse un max. Mais je voudrais alors qu'il trouve un suivi adapté à sa situation. La thérapie conjugale ne semble pas porter ses fruits. Nous tournons en rond.


Merci pour votre aide

Cracotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Sam 07 Juil 2012, 10:14

Sur Liège il faudrait demander conseil à Irene
as tu lu le livre de tony atwood? moi quand je l'ai lu je me suis dit ok mon fils l'est c'est certain ! courage à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Sam 07 Juil 2012, 15:11

Bonjour je ne veux pas te décourager mais Irène est à l'étranger, elle n'est pas présente sur le site tout l'été.
Quant à moi , je ne connais pas bien Liège,mais je sais qu'il y a le centre Henri Wallon
faudrait voir le site de inforautisme

je t'envoie un message en privé Cracotte!
Courage ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icegirl



Nombre de messages : 163
Age : 36
Localisation : la louvière
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Sam 07 Juil 2012, 15:55

Moi je n'ai qu'une chose a dire cracotte.

La réponse tu la trouveras dans ton coeur,en gros a toi de voir ou pas si tu l'aimes asser fort que pour accepter qu'il soie asperger ou pas qu'il ne sache ou pas te manifesté tout ce que tu attend,de construire un avenir avec lui avec ou sans toutes ses particularités,car aucun psy te diras a ta place si tu l'aimes asser fort que pour ACCEPTER.

Bonne chance et courage,je me voie beaucoup en ton compagnon et j'essaye de te comprendre un maximum car mon mari m'aime telmen qu'après toutes ces periodes de souffrances il a fini par m'accepter comme j'était parce qu'il me disait qu'il souffrirais beaucoup plus sans vivre a mes cotés c'est comme ça qu'il a apris que quand on aimes vraiment une personne pour ce qu'elle est on aprend a ne plus sistématiquemen attendre des retours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
océane10



Nombre de messages : 96
Age : 53
Localisation : Mons/Borinage/Hornu
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Lun 09 Juil 2012, 10:22

C'est joli ce que tu dis icegirl. Mon mari ne peux malheureusement pas exprimer tout ça. Je crois qu'il ne peux même pas le penser. En vivant avec lui, je devine ce que tu dis (l'amour de ton mari pour toi p.ex.) comme la confiance qu'il a en moi. Je ne suis pas très claire... J'essaye de deviner ce qu'il pourrait me dire... Wink
Cracotte, j'espère que tu trouveras ce qui vous convient. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-oceane10.over-blog.com
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Consultation psy   Lun 30 Juil 2012, 13:03

Bonjour,

Merci pour vos judicieux conseils, je les ai lus avec beaucoup d'attention Smile
J'ai emprunté le livre de Tony Attwood "Guide complet 2ème édition- Le Syndrôme d'ASPERGER". Je suis occupée à le lire.Très intéressant.

Cependant, je ne retrouve chez mon compagnon "que" des traits mais pas nécessairement le syndrôme complet, à savoir:

-Pas de manies particulières ou alors il les cache bien (ou je ne les remarque pas/plus).
-Pas de manière de parler "pédante" ou encore inappropriée au contexte (il est plutôt taiseux, surtout en société). Il me dit qu'il ne dit rien car il a peur de dire des bêtises. (alors que c'est qq de très intelligent et qui ne parle jamais pour ne rien dire).
-Pas de centre d'intérêt spécifique duquel il parle sans arrêt (mais il est assez "secret" et solitaire donc peut-être me cache-t-il des choses).

Ceci dit, je le soupçonne (vu son intelligence) d'avoir mis des tas de stratégies en place afin que tout cela ne se remarque pas trop. Mais je peux me tromper.

J'ai évidemment des zones d'ombres vu que je ne sais pas quel genre d'enfant il était. Il en parle peu, il dit ne pas se souvenir de beaucoup de choses de son enfance. Il a un frère jumeau (faux jumeau) qui a un tempérament assez différent.

Lorsque je lis ATTWOOD, je pense à la maman de mon compagnon qui elle, selon moi, présente nettement plus de caractéristiques fondamentales à la reconnaissance d'un SA.

En attendant, notre rdv au CRAL est loin! Et je ne vais pas bien moralement.
Je recherche pour moi, une adresse psy à Liège ou environs afin d'être soutenue. J'ai besoin de soutien, de parler et d'être entendue dans mes interrogations, angoisses etc.

Qq aurait-il la gentillesse de me fournir de bonnes adresses ou je serai certaine d'être entendue par rapport à cette situation?

Je vous remercie et vous souhaite une excellente journée! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Précisions   Mar 31 Juil 2012, 12:46

Re-bonjour,

Petite précision:
Si je recherche une adresse psy pour moi chez quelqu'un qui prend la problématique ASPERGER en considération, c'est que je ne trouve pas de soutien au sein de ma thérapie conjugale, entamée il y a plusieurs mois!

Le conjugal est au courant de nos doutes mais ne comprend pas pourquoi je veux à ce point savoir si mon conjoint présente un syndrôme ou non!!!
Alors que moi ça me semble évident.
On voit bien que ce n'est pas lui qui souffre!!!! Je suis en colère! Evil or Very Mad


Je me sens totalement seule et incomprise! Crying or Very sad
Je sens que j'ai besoin de parler de mes doutes, d'énoncer ce qui me fait penser à un syndrôme, d'être écoutée et d'avoir un avis avant le rdv au CRA qui n'aura lieu qu'en novembre!!

Les livres, témoignages, forum me sont très utiles mais ne suffisent malheureusement pas. Je voudrais un échange avec un psy soucieux de cette problématique. Pour rappel, je me situe en région liégeoise.

Merci pour vos conseils et vos bonnes adresses ;-)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
océane 10



Nombre de messages : 31
Age : 53
Localisation : Hornu
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Mer 08 Aoû 2012, 17:36

Bonjour Cracotte ! Je comprend très bien ta solitude, l'incompréhension et la colère que tu vis. Je suis mariée depuis 12 ans et demi avec un homme autiste, Martin. Nous n'avons pas d'enfants non plus. Je vis souvent aussi tous ces sentiments. J'ai déjà proposé sur un forum (autismalsace, qui n'existe plus) de faire des réunions de couples. Personne ne m'a répondu. Maintenant, je vais parfois aujourd'hui avec d'autres couples qui ne sont pas autistes ou d'autres qui le sont ou non avec des enfants autistes ou non. Je sais que je ne résoud pas ton problème... Mais, j'espère t'envoyer une petite Idea lumière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-oceane10.over-blog.com
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Mer 08 Aoû 2012, 22:02

Plein de courage à toi Cracotte

Irène est absente cet été c'est pour cela qu'elle ne peut te répondre. Je ne pense pas qu'elle ait encore de la place à la rentrée. comme il y a très peu de spécialiste elle est très demandée!
as tu une amie a qui te confier un peu ou un membre de ta famille?

je t'envois un MP

Accroche- toi, l'Amour est un combat qui en vaut la peine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Lun 13 Aoû 2012, 14:51

Merci pour votre réconfort!! sunny

Oui, j'ai quelques amis autour de moi qui sont au courant... et qui m'écoutent quand ça va moins Smile

Mes amis pensent qu'une aide extérieure me serait précieuse... et je le pense aussi. Apprendre à dépasser mon point de vue sur la situation, pouvoir "déverser" mes doutes, mes peurs...

C'est pour cette raison que j'étais à la recherche d'une bonne adresse.

A bientôt & merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Lun 13 Aoû 2012, 15:24

Mmm… Je m'étais promis de ne plus répondre mais…
Je suis un mec et je crois que je peux apporter une autre vision que celles usuelles du forum, j'ai tendance à utiliser un langage sans tabous. Donc bonjour cracotte.
Mais attention, je ne fais que donner une appréciation personnelle.

À propos du diagnostic : le SA fait partie des TSA (troubles du spectre autistique), or il y a autant d'autismes qu'il y a d'autistes.
Alors le diagnostic peut être imprécis, décevant s'il s'agit de classifier avec exactitude dans l'espoir de trouver un remède miracle qui de toute manière n'existe pas. Moi j'ai attendu le mien plus d'un an, et avant ça il y aura eu 53 ans d'errements, de relations difficiles, de psychothérapies qui ne menaient nulle part.
Finalement j'ai fait mon diagnostic moi-même et j'ai du attendre un rendez-vous avec un psychiatre spécialisé pour le confirmer. Mais si on y pense bien, mon comportement face à ce médecin a pu être influencé par ce que je crois.
Bref, je ne suis pas SA, je serais plutôt TDA-H (troubles déficitaires de l'attention-hyperactivité).

Re-bref, vu ce qu'apporte réellement un diagnostic, je crois qu'il vaut mieux s'attaquer aux comportements problématiques. Comme ça, à survoler le sujet je repensais au fait que chez les psys, il y a deux écoles : analytique et comportementaliste, or je ne crois pas qu'il y ait quoi que ce soit à "débloquer" de traumatisme dans les troubles neurologiques comme le SA - si c'en est bien un (dans votre cas ou en général). Finalement, en terme de handicap, un trouble neurologique est de nature physique, pas psychiatrique,

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Jeu 23 Aoû 2012, 10:01

Salut Cracotte , même si Louis a des opinions tranchées , vous pouvez toujours reposter un message ici!!!!!!!!

Cordialement
Sandral

sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerie



Nombre de messages : 616
Age : 46
Localisation : hainaut
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Jeu 23 Aoû 2012, 10:08

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cracotte



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Des nouvelles   Mer 07 Nov 2012, 10:38

Bonjour,

Absente un long moment de ce forum, je reviens vers vous pour donner des nouvelles. J'ai pris un peu de recul par rapport à tout ça, en gardant en mémoire qu'un rdv au CRA avait été fixé en novembre.

Mon conjoint s'est donc rendu à son premier rdv au CRA et, entre-temps, il avait lu le fameux guide de Tony ATWOOD. Il a noté plein d'éléments dans lesquels il se retrouvait. Rien de très lourd mais plutôt des traits périphériques.

J'ai lu ce guide avant lui pour tenter de comprendre. Nous avons eu tous deux la même opinion: des traits du syndrôme mais peut-être pas suffisamment pour un diagnostic Asperger. On a appris des choses tous les deux en lisant.
Il y a aussi l'âge adulte à considérer et les stratégies mises en place pour que ça "se voit moins".

Bref, il est arrivé avec des éléments concrets au CRA.
Et le CRA a jugé qu'il y avait suffisamment d'éléments pour ouvrir un dossier et réaliser toutes sortes de tests, notamment un test QI (je suis persuadée qu'il est HP)

Voilà, je suis dans un bon état d'esprit par rapport à tout ça car au fond, je suis persuadée qu'il est toujours intéressant d'apprendre des choses sur soi-même pour continuer à évoluer favorablement.

Les difficultés sont toujours là, mais on peut mieux les appréhender, avec plus de dialogue et de compréhension mutuelle. Mettre des mots sur des "symptômes" peut déjà soulager beaucoup les tracas que l'on se fait.
Merci de m'avoir lue!

Affaire à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Mer 07 Nov 2012, 10:53

Bonjour Cracotte , c'est gentil de ne pas nous oublier:-)
je suis très contente de te lire, on sent que tu as pris du recul.
"Connais toi toi- même et tu connaitras le monde" disait notre grand Socrate

flower
a bientôt et bonne continuation

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?   Aujourd'hui à 10:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Suspicion d'Asperger chez mon conjoint.Qu'en pense Irène?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Suspicion de malaise vagal chez Léna
» Orthophoniste chez un jeune enfant
» nouvelles cannes chez bebe confort
» Visite chez l'ophtalmologiste
» chambre maison bleue de chez aubert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Questions à Irène-
Sauter vers: