SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 petite inquietude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kumiko341



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/11/2013

MessageSujet: petite inquietude   Mar 05 Nov 2013, 18:42

Bonjour,

Excusez moi de poser la question, je suis un peu parano, mais j étais venue sur le forum il y à quelques mois sous le pseudo calimero et il y avait eu des contacts très sympa notamment avec Sandral. Malheureusement après il y à eu beaucoup de problèmes avec le bilan pour notre fiston. Les psys sont partis sur d autres pistes, mais les institutrices et logopedes contestent un peu ces dernières.
Enfin bref, j ai voulu me reconnecter et pas moyen . Puis je prends un autre pseudo et j ai un peu l impression d être niée.
Quid ?
Je me fais des idées sans doute ?

Bonne soirée à tous et toutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurdill



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 07/10/2013

MessageSujet: Re: petite inquietude   Jeu 07 Nov 2013, 02:17

Hello et (re)bienvenue !

J'avais lu ton premier message, mais pour ma part je suis nouveau sur le fofo et pas encore diagnostiqué, et finalement je n'avais pas de réponses à donner.

Je pense qu'un message de re-présentation comme celui ci était utile pour les gens qui t'ont connu pouvoir faire un lien entre ce compte et le précédent.

Le forum n'a également pas l'air d'être très actif en ce moment, donc peu de gens pour répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumiko341



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/11/2013

MessageSujet: Re: petite inquietude   Jeu 07 Nov 2013, 09:22

Merci Gurdill pour ton message. Je me fais parfois des idées, alors autant les stopper dans l œuf!

Est ce que tu as entamé le parcours pour avoir un diagnostic ?

Plus ça va, plus j ai l impression que l autodiagnostic n est pas une mauvaise façon de faire. Tous les gens que je connais qui l ont fait sont tombés assez juste. Et ça peut aider beaucoup de se comprendre, pour autant que l on prenne de la distance avec les préjugés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurdill



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 07/10/2013

MessageSujet: Re: petite inquietude   Jeu 07 Nov 2013, 16:44

Oui j'ai entamé le processus, j'ai ouvert un sujet où j'en parle ici.

Pour ma part, je me suis bien renseigné sur le SA et je n'ai aucun doute sur le fait d'être Aspie, mais je cherche à obtenir un diagnostic officiel car ça permet d'être pris au sérieux et d'obtenir une aide spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumiko341



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/11/2013

MessageSujet: Re: petite inquietude   Ven 08 Nov 2013, 10:27

Oui, je comprends. C est vrai que cela permet d accéder à toutes sortes de structures spécifiques. Au départ je ne voyais pas  trop le diagnostic officiel comme un plus vu que pour moi il était si stigmatisant qu' il donnait juste le droit de se faire boucler à l hôpital !

Mais le SA a une image positive, de gens très intelligents, etc

Excuse moi, j ai une mauvaise mémoire, mais est -ce toi qui parlait dans un post de ton intérêt pour des questions métaphysiques comme la réalité du monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurdill



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 07/10/2013

MessageSujet: Re: petite inquietude   Ven 08 Nov 2013, 15:03

Kumiko341 a écrit:
Oui, je comprends. C est vrai que cela permet d accéder à toutes sortes de structures spécifiques. Au départ je ne voyais pas  trop le diagnostic officiel comme un plus vu que pour moi il était si stigmatisant qu' il donnait juste le droit de se faire boucler à l hôpital !
Pour ma part, et d'après le psy ça dois venir du SA, j'ai besoin de tout comprendre, tout doit avoir un sens à mes yeux, et le diagnostic rentre dans cette optique.
Mon psy a du mal à comprendre, alors qu'on traitais ma phobie sociale il me faisait souvent remarquer que ce n'est pas l'origine du problème qui importe mais le traitement, que lui fait des TCC et que si je m'intéresse aux origine c'est vers une thérapie analytique qu'il faut se tourner.
Il a fallut le temps, mais je suis parvenu à lui faire comprendre que l'origine n'a pas de réelle importance, mais que le diagnostique est capital.

Pour prendre un exemple concret dans le cas d'une migraine chronique, on peux en chercher l'origine : avancer l'hypothèse que c'est du à un traumatisme de la petite enfance, au fait d'avoir eu un coup sur la tête, etc... (thérapie analytique). On peux chercher à traiter la migraine : médicaments, plantes, relaxation, etc... (thérapie comportementale.
Ou alors on peux chercher un diagnostic fiable, celui ci pourra donner raison à l'origine du problème ou à la façon de le traiter, mais la recherche d'un diagnostic est moins rigide elle englobe la totalité de la personne et pas juste le problème. Dans le cas où la migraine viendrait d'une tumeur cérébrale, se concentrer sur la migraine n'apportera pas de résultat durable car on se bat contre un symptôme et non contre la cause du problème.

C'est ce qui c'est passé pour moi, même si il est comportementaliste, pour mon psy j'ai tellement de traumatisme dans mon passé que pour lui ma phobie sociale vient de là. Pour sa part, il traite la phobie sociale comme toutes celles qu'il a traité avant mais obtient de piètre résultat. Pour ma part j'ai mené des recherches, j'ai étudié la phobie sociale et exploré d'autres pistes, qui m'ont amené au SA. Là je découvre que ce diagnostic colle parfaitement, et que la phobie sociale en est une manifestation, mais que pour la traiter il faut le faire dans la continuité du SA.

Voila, tout çapour expliquer qu'un diagnostic bien posé peux avoir une importance énorme.

Kumiko341 a écrit:
Mais le SA a une image positive, de gens très intelligents, etc
Je pense que c'est une image à double tranchant.
On rentre vite dans les stéréotypes, quand j'ai abordé le SA avec mon médecin traitant qui ne me connais que par mes problèmes de santé et mon parcours scolaire, il m'a rétorqué "Ah oui, c'est le truc avec les gens super intelligent ?!" avec un ton qui signifiais clairement "tu n'est pas assez intelligent pour être aspie" pour lui Asperger équivaut à génie du type Einstein ou Stephen Hawking.
Beaucoup d'aspie semblent également se considérer comme supérieur aux NT, pour eux le SA est un nouveau niveau de l'évolution humaine. C'est du au fait que l'aspie se focalise sur son domaine dans lequel il excelle et trouve les autres futiles, mais c'est une vision erronée, il faut voir les choses dans leur ensemble.
Par exemple, j'aime les jeux de stratégie (bataille de figurine), mon objectif est la victoire et je l'obtient fréquemment car je n’hésite pas à anéantir mes propres troupes si ça me permet de gagner.  On peux envisager le fait de gagner 9 fois sur 10 comme être un fin stratège, mais si on regarde l'ensemble en tenant compte de la composante humaine (ce qui n'est pas le cas des jeux), sacrifier ses troupes c'est diminuer le moral, perdre la confiance de ses hommes et ça diminue l'effectif pour la prochaine bataille, dans ces condition je ne gagnerais qu'une ou deux batailles sur les 10.

Selon moi, même si c'est bon pour le moral généralement bas de la personne Aspie, il ne faut pas se croire supérieur. Être Aspie, c'est avoir une vision des choses différente.
Je préfère me comparer à Mr Spock, différent des humains, il a ses forces et ses faiblesses, plutôt qu'à un X-Men qui est plus doué que l'humain de base.

Kumiko341 a écrit:
Excuse moi, j ai une mauvaise mémoire, mais est -ce toi qui parlait dans un post de ton intérêt pour des questions métaphysiques comme la réalité du monde ?
Je n'en ai pas souvenir.
Je suis un intellectuel, je réfléchis à tout, notament les questions existentielle tel que le sens de la vie, mais même si j'évolue souvent dans des univers imaginaires, je n'ai jamais remis en question la réalité du monde scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: petite inquietude   Aujourd'hui à 17:18

Revenir en haut Aller en bas
 
petite inquietude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» poussette et petite voiture
» Bain et change dans une petite salle de bain...
» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)
» Siege auto dos à la route sans isofix (petite voiture)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Salon d'accueil-
Sauter vers: