SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vivre une relation avec un Aspi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
angell2676

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 40
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 20/12/2013

MessageSujet: Vivre une relation avec un Aspi    Ven 20 Déc 2013, 21:18

Après avoir beaucoup lu sur le forum, je pense pouvoir poster mon sujet ici.

Si vous avez lu ma présentation vous en savez un peu sur moi et mon compagnon. bien que nous ne somme pas encore sur du diagnostique, je retrouve des similitudes de comportement entre David et certains témoignages ( beaucoup) de ce forum. Cela fais du bien de voir que je ne suis pas toute seule à vivre certaine situation.

Alors j'aimerais poser une question aux participants de ce forum, Aspi ( je me permet de nommer ainsi car j'ai cru comprendre que vous employer ce diminutif, désolée si je vous parait trop familliaire  Embarassed ) conjoint, famille.....

Comment vivre l'amour , comment comprendre et évoluer dans une relation amoureuse avec un Aspi.

7 ans, depuis 7 notre relation à vécu beaucoup de haut et de bas, ne pouvant pas exprimer ses sentiment, j'ai toujours vécu dans l’angoisse que mon copain me quitte et bien souvent nous avons eu du mal à définir notre relation..... Pour David, l'amour, à mon niveau ( au niveau de tout les autres gens en fait) est une choses qu'il ne comprend pas bien. il lui est impossible de dire ce qu'il ressens, si je lui manque, si il aime ceci ou cela, il ne m'a jamais dit je t'aime et il est incapable de répondre quand je le lui demande. pour lui, le mot n'a aucun sens.

Il peux avoir des périodes de grande tendresse ou il a besoin de câlins, de geste tendres, il m'arrive presque de devoir le bercer comme un petit enfant et puis il à des moments ou je peux à peine le toucher, j’appelle ses moments là : ces crises ou quand il est dans son monde....

Tout ce qui se rapporte à la sexualité est aussi très compliqué, il est très peu demandeur, je crois qu'il aimerais ne pas avoir de pulsion, si il pouvais, il s'en passerait totalement. Cela à souvent créer des incompréhensions et des ruptures entre nous, j'étais frustrer, je me sentais rejeter, j'ai mis du temps à comprendre et cela va mieux maintenant que je respecte son rythme.

Les ruptures justement, combien de fois avons nous décidés de ne plus nous voir, lui le plus souvent, me disant que c'etait trop compliqué, qu'il n'avais rien à m'offrir ( au début il ne voulais pas d'enfant, ni que nous vivions ensemble, aucun projets en communs) , bref une relation au jour le jour, alors je fondait en larmes, je rentrait chez moi me disant que je n'en pouvais plus qu'il fallait que cela cesse mais très vite je ne pouvais me passer de lui et à chaque fois je suis revenu et à chaque fois il m'a dis par la suite être heureux que je soit revenue. Quand au fois ou j'ai penser que c'etait vraiment terminer, lui est revenu vers moi même si il met plus de temps, le temps n'aillant pas la même valeur pour lui......Un mois peu lui paraitre un jour.

Nous avons même eux d'autres aventures, j'ai cru pouvoir aimer quelqu'un d'autre, il m'y à même encourager , lui à eu deux aventure d'un soir, ce fut une période très dur mais nous avons comprit que ce qui nous liaient était plus fort et nous aimerions maintenant nous installer ensemble.

Je veux être là pour lui, le soutenir et l'aimer mais parfois j'ai l'impression que c'est cette amour qui lui fait du mal....Le fait que je renonce à la maternité pour lui, le fait également souffrir, pas facile car il est vrai que j'aurais aimer,( j'aimerais) être mère  Neutral  Mais sans lui cela n'a pas de sens....

Enfin voila, encore désolé si mes textes sont long, j'ai tant de choses à partager, tant à apprendre.....Et aussi pardon si mes écrits comporte des fautes photographe, j'ai toujours été dyslexique , Merci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral

avatar

Nombre de messages : 1303
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Vivre une relation avec un Aspi    Sam 21 Déc 2013, 11:54

je viens de te repondre sur ta présentation

oui tout ce que tu decris je le connais egalement

c'est courageux d'en parler ici sur un forum public , bien que tout petit, on est pas nombreux ici

c'est un sujet récurant d'ailleurs et assez tabou ! : amour et sexualité hyper difficiles avec des êtres atypiques ... bp de souffrances des deux cotés de la relation...

Comme chaque cas est différent la seule chose que moi j'ai compris est de ne rien forcer, jamais , et compter sur le Temps et la construction d'une confiance et d'un dialogue et d'un lien repère,  rassurant, plus maternel que charnel ....

la frustration assurée quand en nous bouillonne le feu du desir...et chez eux pas... pale 

Plein de courage...

si tu veux ecris-moi sur MP
bonne journée Angell

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angell2676

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 40
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 20/12/2013

MessageSujet: Re: Vivre une relation avec un Aspi    Dim 22 Déc 2013, 15:23

Je pense qu'il ne faudrait pas en faire un tabou justement car cela aiderait beaucoup de gens qui sont dans ces situations difficiles.

Oui, c'est dur d'aimer quelqu'un qu'ont ne peux pas toucher frôler, prendre dans ses bras, embrasser alors il faut trouver d'autres moyens de faire passer "son attachements et ses sentiments".....Parler beaucoup, je pense que parler est important même si il est difficile de se comprendre il ne faut jamais laisser les choses s'enliser, nous comprenons ce qui se passe se qui ne se dit pas de façon si différentes que de ne pas en parler laisse la place à trop d'incompréhension. combien de fois es ce que j'ai cru qu'il agissait ainsi pour certaines raisons qui me paraissant logique alors qu'il le faisait pour tout autres choses qui lui paraissait logique à lui!  Suspect 

Comment ne pas se sentir rejeter, mal aimer, moche, stupide quand celui que vous aimer ne peux même pas vous regarder dans les yeux....Si c'est difficile pour eux, cela l'est aussi pour nous.

Malgré tout l'amour, la patiente, l'écoute et une certaine ouverture d'esprit permet de dédramatiser pas mal de chose......

Es ce que je ne peux aimer une rose parce qu'elle est fragile et quand même temps, elle porte des épines qui vont me blesser si j'essaye de la retirer de terre et de lui enlever ses racines??? Es ce que je ne peux tout simplement pas l'aimer et la respecter en l’arrosant et en lui apportant l'attention et la protection contre le vent, la pluie et tout ce qui pourrais la faire vaciller tout en la laissant planter dans sa terre mère ???

Tout comme cette rose, mon ami ne "m'appartiendra" jamais, mais notre amour lui, vivra longtemps , bien plus longtemps que si j'avais essayer de le déterrer de terre  flower 

Et puis qui à envie "d'appartenir" à l'autre ?? Aimer c'est bien plus que ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivre une relation avec un Aspi    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre une relation avec un Aspi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vivre sa vie avec le tao
» Budget pour vivre a Dublin avec 3 petits enfants?
» Vivre le quotidien avec un korsakoff
» Pas facile de vivre avec la Gendarmerie
» Relation avec le CMP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Famille et fratrie-
Sauter vers: