SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Coupable ou complice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elli



Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Coupable ou complice   Ven 07 Fév 2014, 16:27

Bonjour à tous,
je viens vers vous parce qu'on a un petit problème avec notre fils (10 ans en CM2).
Ça fait 2 fois qu'à l'école, il participe à une bêtise : un autre enfant fait quelque chose (par exemple, mettre de l'eau dans une chaussure) et notre fils le suit, l'aide un peu (lui tient la porte, ouvre le robinet ou repose la chaussure ensuite...) et se fait punir comme l'autre enfant, ou pire, se fait voir sans que l'autre enfant ne soit vu et est donc considéré comme seul responsable.
Le gros soucis c'est que lui, il est persuadé de n'avoir rien fait. Comme il n'a pas eu l'idée et n'a pas réalisé LA bêtise en elle-même (donc faire couler l'eau à l’intérieur de la chaussure), il pense qu'il n'est pas du tout coupable et ne comprend absolument pas pourquoi on le gronde et pourquoi on est pas content.
Je viens de lui réexpliquer mais je vois vraiment qu'il ne comprend pas.
Comment puis je lui expliquer ? Je voudrais vraiment qu'il arrête car à l'école, il commence à être mal vu... Sad Alors qu'on sait bien que c'est pas un méchant garçon nous !!!

Vous connaissez ce genre de chose ? Si vous avez des conseils... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Coupable ou complice   Sam 08 Fév 2014, 10:31

Crying or Very sad  difficile pour moi de te conseiller!
pourquoi imite -t-il ce gamin là? c'est l'acte qui est punit...pas lui -même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elli



Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Coupable ou complice   Lun 10 Fév 2014, 08:00

Il imite, il suit les gamins, surement parce qu'ils rigolent et ont l'air de s'amuser, ou alors parce qu'il ne veut pas passer pour un idiot.
Au final, il fait lui aussi la bêtise mais tout en pensant que ce n'est pas sa faute et qu'il ne sera pas grondé.
Du coup, quand il se fait gronder, il trouve ça complètement injustifié et il répond, argumente (ce qui est plutôt mal vu...) et nie complètement sa participation donc passe un menteur.
C'est très délicat parce que nous, on sait pourquoi il dit tout ça et on sait que pour lui, c'est la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Coupable ou complice   Lun 10 Fév 2014, 12:26


La responsabilité à ses yeux est celle de son copain initiateur, d'accord je vois,
mais si l'action est négative, il peut quand même comprendre que tous les participants sont fautifs d'avoir commis le fait, il y a l'idée et il y a l'acte, ce n'est pas pareil.

Les aspis détestent être en situation d’échecs et peuvent faire acte de mauvaise fois en disant j'ai rien fait pour s’échapper de cette responsabilité et donc de la punition qui s'en suit ! si on leur met leur nez ds leur c... c'est insupportable pour eux, on les remet trop en question, ils se sentent nuls et ça leur va très loin,
ils peuvent faire des crises terribles car ils voudraient s'annihiler, disparaitre sous terre tellement ils se trouvent nul!!!

moi dans ce cas avec mon fils, je laissais tomber car je le voyais se morfondre dans la culpabilité sans fond qui menait a une véritable souffrance psychique. Et quand l’orage était passé je devais expliquer longuement que cet acte-là était punissable à coups d’arguments logiques , sans le viser personnellement.

de même ils évitent les échecs mais ils évitent aussi de mentir en général. Par contre en particulier, ils peuvent mentir pour sauver sa peau, éviter une punition et pour un bien a ses yeux... mais si on le pince, là aussi être pris pour un menteur c'est être trop "ravagé', remit en questions et se sentir blessé dans son intégrité... donc re-crises et fuites...

est -ce qu'il y aurait de cela chez votre bonhomme?

Mon fils lui m'a fait des crises comme ça. Maintenant qu'il est grand et manipule le verbe avec perfection , jocolor je vois encore fort ce procédé d'échappatoire chez lui ( ds ce que nous nt. nous appelons la mauvaise foi pale ), c'est juste à ses yeux un moyen de défense pour ne pas être trop remit en question, je crois, et il me retourne toujours comme une crêpe quand je lui fais des reproches pour une action commise, il a tjrs un argument implacable pour me clouer le bec... c'est pénible mais j'abdique souvent. Évidemment Elli il ne commet plus de bêtise , adulte, mais c'est un sale défaut de ne pas savoir reconnaitre simplement ses erreurs avec modestie et justesse....auquel que je n'ai rien pu faire.

A priori on pourrait taxer de "mauvaise foi" , "égoïsme" et inconscience" ou "inconséquence", mais c'est comme quand on dit quand ils sont tout petits "mal élevé" et "impoli"...on juge avec des yeux de Nts et notre panoplie de valeurs morales héritage de notre éducation moralisante...
Si on creuse sur la façon de réfléchir et de fonctionner de la pensée et la sensibilité aspi, on doit gommer en nous ces mots jugeants et chercher les motifs profonds de nos mômes et conjoints hors normes, encore et toujours avec cette idée que l’autiste avec intelligence supérieure ou non, a un grand soucis d’être au monde , une mésestime de soi, et une intégrité identitaire très vulnérable, vacillante....( comprend-tu ce que je veux dire par là??)


Dans le problème de la punition insupportable pour votre enfant, je crois qu'il a besoin d’être rassuré que si on le punit pour un acte ce n'est pas tout son être qui est rejeté et condamné mais juste cet acte -là, on continue quand même a l'aimer, l’apprécier mais on punit juste un acte, une bêtise car on ne veut plus qu'il le répète et qu'il porte atteinte aux lois et/ou a quelqu’un, et qu'il doit comprendre que ce n'est pas un acte positif mais négatif qui porte préjudice à quelqu’un ( chaussure de x), même si sur le moment c'était une bonne blague qui l'a fait rire lui ou un groupe de gens...ils ont oublié de penser aux dommages de la "victime", et qu'il y a d'autres façons de rire et s'amuser que d’embêter autrui...

Peut être doit -on lui demander de ce mettre a la place de la "victime" qui a eu de l'eau ds sa chaussure et demander comme lui il réagirait si qqn lui faisait cela...

voilà tout ceci n'est que mon point de vue personnel de maman.

Bien à vous 2!! et racontez-moi la suite....
a t il été taxé d'une punition écrite ou autre sanction a l’école?

biz
Sandral

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elli



Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Coupable ou complice   Mar 11 Fév 2014, 07:48

Merci Sandral Wink
Non, il n'y a pas eu de punition écrite. Juste une discussion avec son instit.
Pour l'instant rien de grave.
C'est juste encore une fois cette impression d'impuissance face aux réactions de mon fils et à ses incompréhensions.
Mais au final, à force de lui expliquer, il finit toujours par comprendre... ça peut juste être très long !
On verra bien si il recommence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coupable ou complice   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Coupable ou complice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meurtre/Anglaise: il plaide non coupable (Tatsuya Ichihashi)
» qui est le coupable (resolu)
» Présumé coupable
» Carole-Anne Gagnon Lafond "Ma mère était ma grande complice"
» Cabu, complice de Dorothée décédé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: La vie au quotidien-
Sauter vers: