SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'humour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thierry10



Nombre de messages : 22
Age : 42
Localisation : troyes
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: l'humour   Mar 11 Fév 2014, 09:24

Hello tout le monde , Sandral : )


Bon je m'y recolle : Je vais essayer de me focaliser sur l'humour sans trop digresser...

Là où je me retrouve dans pas mal de traits ( et je les listerais plus tard ) , là où j'ai un peu plus de mal à le cerner , c'est au sujet de l'humour.

En effet j'ai l'impression de bien comprendre l'humour , les sens cachés , les non dits etc etc....
Comme je l'ai dit , mon enfance n'a pas été rose..Alors je me suis réfugié , et j'ai beaucoup lu. .A tel point que je "repiquais" les mots que j'aimais bien pour les remettre dans mes dissertations et autres...L'un des premiers mots fû " et ce dernier"...J'adorais , et je les replaçais...

J'ai donc lu beaucoup d'humour aussi , et j'ai lû tous les "petits Nicolas" , les albums de "sempé" : cet humour exagéré j'adorais...Mais c'est justement parce que c'était exagéré que j'adorais...Les humoristes comme Raymond Devos , j'adore...les jeux de mots , terrible ....et je le refais à la maison ( en beaucoup moins bon certe )...J'adore les films du type "frére zaz" ( y'a t il un pilote dans l'avion etc etc ) parce que c'est complètement impossible et déjanté....

J'aime aussi dans un autre registre tous les types d'humour militaire ou policier que l'on peut retrouver dans les films : même quand ça barde , un gars lâche une phrase hors propos et j'adore....je ne ries même pas , ou alors je lâche un petit ricanement mais j'adore ( comme par ex le caporal Hicks dans aliens 2 qui dit alors qu'il souffre "super on va se faire un poker" )...On s'est regardé "les croods" en famille , et j'étais poilé...parce que le dessin était "burlesque" , les situations complètement "exagéréés" , j'en sais rien....

Mais par contre je ne supporte pas du tout les humoristes de la bande à "Arthur" : la plupart ne me font pas rire du tout : je n'arriva pas à comprendre comment toute une foule peut être MDR devant son spectacle ( comme par les Elie et Dieudo... , Patrick Bosso , ou encore Titof)...Je les perçois simplement comme des gars qui arrivent à parler en public ...et ça fait rire  Shocked 

Je me posais la question à propos de décodage stricte des phrases genre " prendre racine" " se prendre la tête"...et alors je me disais , je ne comprends ce que ça veut dire...Mais je me suis rappelé : j'ai beaucoup lu...petit j'ai lu tous les asterix , et une fois , dans le 1er album il y est question de "mettre la charrue avant les boeufs"...et je me souviens parfaitement que je me posais la question de ce que ça voulait dire...en fait je me souviens aussi qu'il y avait un dessin du gaulois qui se posait la même question , et on voyait la charrue , les boeufs etc...alors je pense avoir fait avec...et qu'a chaque fois que j’entendais une expression , je faisais mon gaulois , j'imaginais "une racine" , "une poire fendue en 2" et ça me soulageait...et comme à chaque fois ou presque ces phrases étaient accompagnées d'un contexte , je pense que je comprenais ce qu'on me disait...

Dernièrement mon chef à dit " non mais ho tu rigoles des genoux" : j'ai rigolé car je voyais des genoux rire.....Comme il a ajouté quelque chose , je savais de quoi il me parlait...mais je ne pouvais m’empêcher de visionner ces genoux rire...
En fait oui je suis fasciné par les expressions , je n'avais pas fait attention jusqu’à présent...L'origine des mots aussi , j'adore ....


Pourtant je passe par des phases de hauts et de bas....je suis sûr de moi , je suis aspi...mais aussi je me dis , non tu ne l'es pas....car tu n'es pas "suicidaire" ( le suicide m'intriguait beaucoup à mon jeune âge  , je ne trouvais pas ça logique )...je n'ai pas de phases où j'envoie tout bouler...et pourtant je me vois hausser le ton envers mes enfants lorsque j'ai l'impression qu'ils font trop de bruit , que ma déconcentration est perturbée, lorsque je fais quelque chose et qu'un bruit répété me perturbe....
Je suis d'un naturel calme , j'ai beaucoup étudier le zen et donc voilà , mais je me rappelle avoir en fait presque valdinguer un pc parce que j'avais décidé que ma jeune fille ne pouvait pas voir de beaux garçons ,et que mon entourage riait et le faisait quand même...


voili voilou....


nb : si je le note ici , je n’oublierais pas , car je relis sans cesse mes interventions : note à moi même , parler de l'ordre et du chaos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: l'humour   Mar 11 Fév 2014, 12:47

mon fils et moi nous aimons aussi beaucoup les jeux de mots, l’humour de situation, ou l'humour absurde. nous apprécions Raymond Devos, Desproges , les Monty Python, les dialogues d'Audiard....l'argot à l'ancienne, ...certains journalistes de France Inter, Tex Avery, Buster Keaton et autres acteurs du muet...

on retrouve cela souvent chez les aspis l'amour de mots ou de langage, apprendre l’étymologie, l’origine des langues, ou apprendre des langues différentes, ou lire tous simplement comme des "gloutons" de mots ( j'en fais aussi partie!), ou parler comme des moulins a parole, ou chercher toujours les mots le plus exactes pour décrire les choses, parfois même on est ris pour des personnes précieuses ou hautaines car nos langages sont un peu trop maniérés, érudits, académiques...


Pour les hauts et les bas tout le monde est touchés par cela.

Sujet pour les moins hors contexte ici ;-) je voudrais dire pour les enclins au suicide, je t’arrête de suite ce n'est vraiment pas une caractéristique des aspis ou as-tu lu cela?? Dépression oui assez souvent pour les solitaires, mais entre dépression et suicide y a une grosse marge...


mon fils lui était plié de rire avec certaines expressions imagées, on dit souvent que les autistes plus que les autres pensent en images! il aimait beaucoup l'expression donner sa langue aux chats...d'autres plus jeunes peuvent s'en effrayer  affraid , prenant tout au premier degré...

bonne journée à toi

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry10



Nombre de messages : 22
Age : 42
Localisation : troyes
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: l'humour   Mar 11 Fév 2014, 14:50

alors oui j'avais vu sur un autre sujet je ne sais plus où... Les aspis , jeunes en tout cas , étant isolés et ne comprenant pas ce qui leur arrive seraient plus enclins au suicide...


La réponse que tu me donnes me rassure ,et en plus me paraît plus logique...


En effet , pour ma part : j'ai toujours vu le monde différemment , mais en même temps je ne ressentais pas de tristesse...J'avais mes compagnons : livres , musiques , jeux de rôle avec mes rares camarades , arf et je me souviens d'un camarade de classe qui aimait le cinéma fantastique tout comme moi.....on parlait de notre sujet de prédilection durant des heures et seule la cloche nous obligeait à rentrer dans le rang : )

Pour revenir au sujet principal :

Donc oui voilà effectivement , c'est ce genre d'humour que j'affectionne : le gros , le gras , celui qui en fait des tonnes , ou celui des jeux de mots...


Gustave parking , Roland magdane ( son sketch sur le masculin/féminin est un pur bonheur )...

ET ouiiii enfin il y a très longtemps que je n'en ai pas vu , mais les muets avec le maître Chaplin  : à 10 ans je me mattais le dictateur et j'adorais....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: l'humour   Mar 11 Fév 2014, 16:47

Citation :
le gros , le gras , celui qui en fait des tonnes , ou celui des jeux de mots...
gros et gras, non moi je prefère le plus subtil, le jeu d’esprit, ...mais les gouts et les couleurs c'est infini.

Pour le ciné je suis aussi une fan mais avec l'arrivée de mon fils je n'ai plus jamais fréquenté les salles de cinéma. Je suis quelque peu laguée de ce qui se fait depuis une bonne dizaine d'années
j'aime principalement le ciné d'auteur, je ne suis pas du tout ciné grand public américain, sauf seigneur des anneaux et gros classiques avec bons acteurs...j'aime le ciné asiatique aussi

et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurdill



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 07/10/2013

MessageSujet: Re: l'humour   Mer 12 Fév 2014, 03:37

Pour ma part, j'adore l'humour, j'apprécie énormément les jeux de mots (François Pérusse, Reflets d'Acide,...), mais j'aime tout autant l'humour débile (Leslie Nielsen, Scary Movie, Wayne's World,...), l'humour salace (Franck Dubosc, Austin Powers, Jean-Marie Bigard), l'humour ironique/satyrique (Coluche, Desproges, Dieudonné, South Park, Simpsons,...), l'humour classic/muet (La famille Adams, Charlie Chaplin, Benny Hill, Mr Bean,...) et j'ai une préférence toute particulière sur ce qui est de l'humour noir/gore/crade (Cyanide & Happiness, Redmeat, Kreepy Kat, Saturday Morning Breakfast,...)

Par contre j'accroche moins à ce que j’appelle l'humour bêbête et que semble apprécier la majorité (Gad Elmaleh, Elie Semoun, François Pirette, Les Freres Taloche,...), c'est de l'humour passe partout, mais justement je trouve ça bien trop simple, en général je suis content si je trouve 2 blagues qui me font sourire sur 2H de sketchs.

---

Niveau cinéma, je suis plutôt du genre comédies, dessins animés, mangas. Pour les films je préfère les bons vieux films rétro que je regarde inlassablement : robocop, tortues ninja, retour vers le futur, conan, willow, Hoock, les goonies, New York 1997 et Los Angeles 2013,...
J'aime aussi beaucoup les Tim Burton, mais pour le reste je ne regarde les nouveaux films que par curiosité, je suis trop souvent déçu.
Les adaptations de livres/jeux vidéos sont trop souvent bancales, les suites ne correspondent jamais à l'esprit des précédents, et les nouveautés et principalement les remakes privilégient les effets spéciaux au détriment de l'histoire (je dois dire que je suis aussi critique pour les jeux vidéos).

---
thierry10 a écrit:
Pourtant je passe par des phases de hauts et de bas....je suis sûr de moi , je suis aspi...mais aussi je me dis , non tu ne l'es pas....car tu n'es pas "suicidaire" ( le suicide m'intriguait beaucoup à mon jeune âge  , je ne trouvais pas ça logique )...je n'ai pas de phases où j'envoie tout bouler...et pourtant je me vois hausser le ton envers mes enfants lorsque j'ai l'impression qu'ils font trop de bruit , que ma déconcentration est perturbée, lorsque je fais quelque chose et qu'un bruit répété me perturbe....
Je suis d'un naturel calme , j'ai beaucoup étudier le zen et donc voilà , mais je me rappelle avoir en fait presque valdinguer un pc parce que j'avais décidé que ma jeune fille ne pouvait pas voir de beaux garçons ,et que mon entourage riait et le faisait quand même...

Il ne faut pas prendre tout ce qui est dit sur le SA à la lettre, au début des livres tels que ceux de Tony Attwood il est bien indiqué que les signes indiqués sont pris de manière générale et qu'il est très rare qu'une personne les présente tous, d'ailleurs certains signes s'opposent ou sont optionnels (A ou B ou C,...)

Par exemple, est repris dans la liste des signes le manque de contact visuel, alors qu'il semble que la plupart des aspies sont capable de regarder dans les yeux.

La plupart des aspies emploient un langage pédant, soigné, avec beaucoup de vocabulaire... moi je parle rarement, je suis plutôt du genre monotone, mais quand je m'exprime autrement que pour dire une connerie ou parler de mes intérêts, c'est à la façon d'un Barbare, à la limite du langage cro-magnon...

Moi aussi je ne me suis pas retrouvé sur la partie selon laquelle les aspies n'ont pas d'humour, moi j'adore ça et je déconne constamment, j'ai la répartie facile et un grand sens de l'humour.

Et pour ce qui est de ne pas comprendre le second sens, c'est une idée à nuancée. Les guides sont écris principalement basée sur des sujets jeunes pour un diagnostic précoce.
J'ai pas mal d'anecdotes qui me reviennent sur mes incompréhension étant jeune, tel qu'en primaire une prof qui me dit : "je ris, mais je ris jaune !" et moi de lui demander si elle a les dents cariées (mon beau père nous faisait comparer nos dents au "goudametre", soit une tranche de gouda, pour voir si on s'était bien brossé les dents, donc je ne voyais que cette explication...).
Il est clair qu'avec l'age on retient la signification des expressions et que grâce au contexte, généralement, on parvient à comprendre les inédits.

Pour ce qui est du fait qu'être aspie peut mener à la dépression, je ne pense pas qu'il était nécessaire de le signaler, dans notre époque actuelle, tout tend à mener vers la dépression, du boulot à la vie de famille, et de manière plus générale, toute particularité qui nous rend différent et nous fait nous sentir rejeter mène à la dépression voir aux idées suicidaires, que ce soit l'adolescence, la différence de race, l'orientation sexuelle, jusqu'au handicap physique ou mental. Mais ce n'est pas parce que c'est courant que c'est obligatoire, ce n'est pas parce qu'une personne est gay ou en chaise roulante qu'automatiquement elle est déprimée ou suicidaire.

Ce que par contre j'avais trouvé intéressant dans un livre de Attwood loué à la biblio et malheureusement pas repris dans le nouveau que j'ai acheté (faut dire quand on passe de 500 pages à 250 on perd forcément), c'est la particularité que l'on peut retrouver dans la tendance suicidaire.
Il semblerait que la TS puisse se présenter de manière purement hormonale et brutale, d'un coups la personne ressent le besoin de passer à l'acte, et l'instant d'après elle est de nouveau passive et lucide.
J'ai trouvé cela intéressant car je ne me suis jamais retrouvé dans la description normale et que jusqu'alors j'ai toujours mis cela sur le compte des effets secondaires des antidépresseurs.
Ce n'était pas décris, mais je pense qu'il faut que le terrain soit propice, dans mon cas j'avais déjà une grosse dépression derrière moi, quand ma mère a continué à me rabaisser alors que j'avais atteint ma limite, je me suis ouvert les veines devant elle, mais l'instant d'après j'étais toujours dans le même état, dépressif, mais passif et rationnel, je n'ai rien fait pour empêcher qu'on me soigne et j'ai continuer à débattre rationnellement.
Mon médecin a été très étonné de mon état de lucidité et c'est pour ça qu'il n'a pas jugé nécessaire de m'envoyer séjourner en psychiatrie, et pour sa part, ma mère semble encore sous le choc après toutes ces années. Pourtant elle en a déjà vu des TS, dont certaines ont abouties, elle a vu celle de ma tantine, qui refusais qu'on la soigne, qui s’arrachait le cathéter et qu'il a fallut lier au lit durant toute sa crise, mais tout ça lui semble normal, je pense que c'est une tel différence du mode opératoire qui la choc autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry10



Nombre de messages : 22
Age : 42
Localisation : troyes
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: l'humour   Mer 12 Fév 2014, 15:32

Hello tout le monde : )


Et bien pour te répondre Sandral : depuis mon plus jeune âge je suis héroic fantasy dépendant ^^

Je m'étais lu L'iliade et l'odyssée et puis bah j'adorais tout ce qui était légendes grecs....Donc Willow , et seigneur des anneaux , 300 c'est pour moi...Le choc des titans ( version 1981 )..
J'adore et je suis passionné par l'Asie : c'est fait un moment que je n'ais pas mis le nez dans mes Kanjis , mais j'étudie le japonais ( en tout cas j'essaies ) : le cinéma Asiatique ,j'aime bien : Coréen , Chinois , japonais avec entre autre et pèle mêle : "old boy" ,"lady vengeance", "crazy kung fu" , "tigre et dragon" "le secret des poignards volants" "infernal affairs" ...etc etc etc
Je n'ais pas de style particulier , je regarde un peu prés tout sauf le cinéma français dont je n'aime pas la photo ni le son.... Parmis mes films préférés "mon nom est personne" ou encore "straship troopers" "robocop" , ou "Alien" " le cercle des poétes disparus"...

Gurdill , ta réponse m'a apporté un bon éclairage , merci .
En passant j'aime bien "les 2 minutes du peuple"...

C'est marrant "Goonies" je me le suis re matté cette semaine ^^

Critique pour les jeux vidéo ? pro ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurdill



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 07/10/2013

MessageSujet: Re: l'humour   Jeu 13 Fév 2014, 04:50

erf, avec moi pour les Goonies ça aurais rien d’étonnant, je regarde mes classics au moins une fois par an, il y a même certains films que je suis capable de regarder en boucle comme Labyrinthe (avec David Bowie) et Wayne's World 1 et 2 qui ont bercé mon enfance, je les ai vu plus de 500 fois !  Razz 

Quand je dis critique pour les jeux vidéo je veux dire que je critique beaucoup les nouveaux jeux qui me semblent décevant.
Pour les jeux en fait je suis du genre retro gamer, j'adore les vieux jeux, chuis pas fan de la 3D, je trouve qu'ils favorisent trop les graphismes par rapport à l'amusement et à l'histoire.

Les vieux jeux ont une durée de vie bien plus longue (surtout du à leur difficulté), étant gamin j'avais les 3 Super Mario Bross et Megaman 3 sur la nintendo. Après 10 ans à jouer dessus j'ai jamais atteint la fin.
Ce genre de jeux le seul moyen de le finir, c'est de se planter et d'apprendre ses erreurs.

Là les seuls jeux auxquels je joue c'est Maple Story (Europe) : un MMO en 2D, depuis peu Dead Rising 2 et l’extension "off the records" sur PC (J'aime bien le coté débile du style "tuer des zombies en roulant dessus avec un tricycle rose d'enfant" mais j'y joue surtout pour ripper le jeu [Je fais des captures d'images des objets du jeu pour les recréer pour ajouter au jeu de société "Zombicide"]).
Je dois dire que je joue très peu aux jeux vidéos, habituellement c'est quand je m’ennuie, je joue sur le PC avec un émulateur de vieilles consoles (nintendo, super nintendo, game boy et game boy advance, et quelques fois playstation).
Les gens s'en étonnent toujours quand ils me voient jouer dessus, mais j'ai acheté une Nintendo DS il y a quelques années, uniquement parce qu'il y a moyen d'émuler l'Atari, la vieille NES et la game boy dessus  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: l'humour   Sam 15 Fév 2014, 12:53

salut Gurdill et Thierry

alors là Gurdill tu m'en bouches un coin comme on dit, le domaine du jeu m'est aussi inconnu que la face cachée de lune !

d'heroic fantasy je ne connais que Tolkien, et je l'ai adoré il y a des années ...

 Wink 

j'aime ton histoire de cochon pig pig pas rose mais gris, s'il est un descendant du poilu sanglier finalement c'est logique, je reconnais là ton soucis d'exactitude et de véracité historique...
mais pourquoi est ill devenu rose ce jambon a 4 pattes??? Suspect 

a bientôt



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurdill



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 07/10/2013

MessageSujet: Re: l'humour   Sam 15 Fév 2014, 18:29

sandral a écrit:
alors là Gurdill tu m'en bouches un coin comme on dit, le domaine du jeu m'est aussi inconnu que la face cachée de lune !
Tu connais quand même les tout premiers et grand classics ? (que j'adore)
Pong, Space Invader, Pacman, Donkey kong ?

sandral a écrit:
d'heroic fantasy je ne connais que Tolkien, et je l'ai adoré il y a des années ...
J'ai quelques films, mais je suis plus porté sur la littérature.
Je n'ai pas encore lu Tolkien, c'est dans ma liste à faire.
J'ai commencé avec les livres dont vous êtes le héros (une collection de livre/jeux, il y en a en historique, enquêtes et fantastique également. ça se joue avec un crayon/gomme et parfois des dés, il y a des choix à faire qui renvoient vers des paragraphes différents).

J'ai attaqué la lecture avec "la saga des bannis" (auteur français peu connu, 8 tommes prévu mais 5 sortit, je sais pas si l'histoire se finis.) et "Harry Potter".
Finalement je suis surtout occupé par les toutes grosses collections "Lance Dragon" "Royaumes oubliés" (tout 2 inspiré de Donjons et Dragons), Warhammer, Diablo et Warcraft.
Et les parodies : "Disque Monde" (une parodie de l'univers de Tolkien et de notre société, qui a eu une grande influence, notamment pour les séries Kaamelott et Naheulbeuk) et justement Naheulbeuk.

sandral a écrit:
j'aime ton histoire de cochon pig pig pas rose mais gris, s'il est un descendant du poilu sanglier finalement c'est logique, je reconnais là ton soucis d'exactitude et de véracité historique...
mais pourquoi est il devenu rose ce jambon a 4 pattes??? Suspect 
Erf, pour ceux qui lisent et se demandent, ça fait suite à un message privé où on parlais de l'Histoire.
En fait j'ai appris ça avec un épisode audio de "2000 ans d'histoire" de France Inter, je me cultive en écoutant ça et des livres audio en faisant mes bricolages.
Alors, le cochon ne descend pas du sanglier (pas la même génétique) il descend du cochon sauvage, mais les deux peuvent se reproduire, ce qui créé de nouvelles variétés.
Et pour ce qui est de la couleur (et de la taille) le changement est du à la domestication du cochon sauvage (changement d’environnement et donc adaptation, tout comme pour l'être humain) et des croisements d'élevages pour un meilleur rendement productif.
Pour le soucis du détail, je suis pas le seul, le spécialiste interviewé racontait comme anecdotes qu'on avais fait appel à lui pour ses connaissances historiques pour le film "Le nom de la rose" et qu'il s'est vu bien embêté de voir des cochons roses à une époques où ils étaient noirs et qu'ils ont du les peindre par soucis de réalisme.
ça soulage de voir que je suis pas le seul maniaque des petits détails !  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: l'humour   Mar 18 Fév 2014, 11:34

Merci pour toutes tes précisions Gurdill.

il y a longtemps j'ai eu mon épisode, ce livre dont vous êtes le Héros, très chouette.

Pour les autres références , je ne connais point, je ne suis pas du tout jeux. Quand j'étais jeune c’était pac man, ping pong et MArio, oui ça j'ai pratiqué
Mon fils lui c'est Age of Empire à fond depuis 2 ans.
Je vais voir ce que c'est que Disque Monde

A propos du cochon rose, désolée de mélanger Mp et Mpublic! et de mélanger cochon sauvage et sanglier! arghl!  pale 
Que Zeus me terrasse :-) Peindre des cochons pour l'authenticité historique, oui je comprends bien.

Le nom de la rose est un film et un livre que j'ai beaucoup apprécié

Imaginer des petits êtres vivant au coeur de la Nature, oui ça j'aime beaucoup car je suis une folle inconditionnelle des bois et paysages sauvages, et du coup des nains, trolls, elfes, fées ...

j'ai quelques bouquins avec de magnifiques dessins comme:

-Les gnomes, de Wil Huygen (traduit par Maddy Buysse), illustré par Rien Poortvliet,
-A la recherche de féerie - Tome 1 , La révélation, de Patrick Jézéquel, Jean-Baptiste Monge et Erlé Ferronière
-Le livre secret des elfes, Katherine Quenot, illustré par Civiello,
-Les Fées de Brian Froud et Alan Lee,
-Le Livre de Fées Séchées de Lady Cottington de Terry Jones  et Brian Froud





Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry10



Nombre de messages : 22
Age : 42
Localisation : troyes
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: l'humour   Ven 21 Fév 2014, 15:05

Hello les amis Smile


Ahhh oui les livres dont on est le héros : ma série favorite était "les défis fantastiques" : les plus accessibles et plus hétéroclites : j'ai fait dsu SF , de l'héroic , du futuriste...enfin bref de tout , c'était vraiment génial...

Puis je suis passé par les jeux de rôle , avec un maître de jeux : là aussi trop bon , en collège , je m'évadais....

C'était une époque ou je lisais bouquin de BD , genre les Chroniques de la lune noire ( au lycée ) , ou les Enki Bilal...

Les bouquins dont tu parles Sandral ont l'air sympa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: l'humour   Ven 21 Fév 2014, 15:59

salut
je suis peu BD en général mais j'ai dévoré toutes celles du scénariste ,écrivain et grand Homme Jodorowsky ;les aventures de John Difool, l'Incal, le Metabaron, Alef Thau, Face de Lune, Bouncer, les Technopères, Juan Solo, le Lama Blanc.... Quel univers onirique, philosophico- magique...

connaissez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'humour   Aujourd'hui à 17:21

Revenir en haut Aller en bas
 
l'humour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se préparer à devenir parents( humour!!)
» Rions un peu avec humour du jour.
» Humour bien noir comme je l'aime !!!
» La page humour - à lire sans modération 2
» transports : humour (volontaire ou pas) et mauvaise foi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: La vie au quotidien-
Sauter vers: