SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily56



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Ven 28 Fév 2014, 13:41

Bonjour,

Cela fait des mois que je me renseigne sur ce syndrome car à la suite d'un reportage visionné au hasard j'ai commencé à faire des rapprochements très troublants avec mon conjoint.

Ca fait 2 ans que nous sommes ensemble et notre relation se porte mal car je ne le comprend plus et certaines des ses "particularités" qui m'amusaient au début me dépassent désormais...

Au début de notre relation j'ai tout de suite remarqué qu'il était "différent" mais cela ne m'a pas troublé plus que ça car moi aussi dès fois je peut être "particulière" seulement depuis qu'on vit ensemble il y a certains aspects qui me dépassent complètement et depuis quelques temps la communication entre nous 2 est rompue.

Je vais essayer de décrire les aspects de sa personnalité les plus troublants et j'espère que vous pourrez me dire si je suis sur la bonne piste.

- lorsqu'il s'intéresse à quelque chose il ne peut pas le faire à moitié et ça vire à l'obsession. Il est par exemple passionné d'astrophysique et peux passer des heures à regarder des reportages à ce sujet (il peut aussi en parler pendant des heures sans se rendre compte que la personne en face n'en peut plus et n'y comprend rien). Lorsqu'il dessine ou fait des maquettes il faut absolument qu'il finisse et que ça soit parfait, exemple si il a une maquette en cours il rentre du travail et s'y met sans enlever son manteau et son sac à dos, par la suite il peut passer des heure à admirer le résultat, si en cours d'exécution quelque chose vient à se passer (tache de peinture, rayure invisible sauf pour lui) il peut se mettre dans une colère inexplicable.

- lorsqu'il fait ce genre d'activité ce n'est pas la peine d'essayer de lui parler ou de lui dire quelques chose car c'est comme si il était ailleurs (à la limite j'aurais le droit à un "attend 2 seconde" sans réussir à capter son attention). Ça peut durer plusieurs jour si il y a quelque chose en cours (un dessin, une maquette, une nouvelle console) et dans ces cas là il est souvent extrêmement tendu et sur ses gardes.

- Si il commence à m'expliquer quelque chose (comment se créé un trou noir, l'historique de telle console de jeu vidéo...) et que j'ai le malheur de l'interrompre dans ses explications je sens que ça génère chez lui une grande frustration et ça peut le mettre très en colère.

- Il n'a pas d'amis, car il est extrêmement select, soit les gens sont intéressants, soit ce sont des "cons". Il n'y a pas de demie mesure. Il est d'ailleurs très maladroit dans ses interactions sociales et ne peut pas parler de la pluie et du beau temps comme tout le monde, il part souvent dans des grandes théories ou des grands débats et ne se rend pas compte quand les gens en face en on marre.

- En soirée si il ne sens pas à l'aise (beaucoup de gens qu'il ne connait pas, type de personnes qui le déstabilisent...) il peu parfois se montrer agressif et j'ai peur parfois de l'amener en soirée car j'ai peur que ça tourne mal. Car comme je le disait même dans ses humeurs il n'y a pas de demie mesure soit il est "gentil et marrant" soit il est "agressif et très méchant".

- Quand je l'ai rencontré ses connaissances dans beaucoup de domaines me bluffaient car que ça soit dans le domaine de la science, de la musique, du cinéma... on dirait un encyclopédie. Cela est peut être du à des capacités au dessus de la moyenne mais aussi à son obsession lorsqu'il s'intéresse à quelque chose. Il peut passer des WE à regarder des reportages, à interroger google sur tel ou tel sujet.

J'oublis certainement beaucoup de choses car je pourrait en parler pendant des heures tellement je suis dans l'incompréhension. Notre couple est en danger car il n'est jamais dans la demi mesure c'est soit blanc soit noir il n'y a pas de nuances de gris avec lui et c'est à l'origine de beaucoup de problèmes dans notre couple.

Il sait qu'il n'est pas comme tout le monde car ça arrive qu'il l'exprime à demi mot mais je pense que le problème est plus profond et je n'oserai jamais lui en parler car il le prendrait très mal. Même le fait d'être ici à raconter tout ça j'ai l'impression de le trahir un peu mais je voudrait juste être rassurée et savoir comment réagir face à lui.

Je vous remercie pour vos éventuels conseils et réponses.
 confused   Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily56



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Pas de réponse...   Lun 03 Mar 2014, 11:35

Bonjour,

Je ne sais pas si c'est normal mais je n'ai pas eu de réponse à mon message...  Sad 

Etre en couple avec un asperger est par moment très difficile et bien que je tienne réellement à mon conjoint il y a certaines de ces attitudes qui me dépassent.

J'aimerais le comprendre et savoir comment réagir fasse à ses crises  confused 

Lorsqu'il explose c'est trop tard et je n'ai rien vu venir, j'aimerais pouvoir comprendre ce qu'il se passe dans sa tête à ce moment là...

Tout ce que je veux c'est faire en sorte que cette relation fonctionne et pouvoir en discuter avec des personnes présentant ce syndrome ou leur conjoints/conjointes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas7



Nombre de messages : 43
Age : 18
Localisation : Dans les tréfonds de mon esprit.
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Lun 03 Mar 2014, 13:14

bonjour, je comprend votre frustration.


Votre conjoins est t'il stresser? ce sent t'il seul? rejeter?


nous aspie, préférons souvent l’écrit, grâce à nos capacités verbale(souvent au dessus de la moyenne! sisi, c'est daillieur la différent de QI verbale et QI non verbale qui permet de marquer l'autisme, si il est plutôt verbale, c'est alors un autisme asperger, si il est non verbale, c'est un autre autisme) et surtout car cela est un moyenne indirecte de ''crier'', il est plus facile d’injurier par papier, que de faire ça en face, logique.

c'est les asperger ce phénomène et multiplier par 10

Il est dur pour nous de nous exprimer quand l'autre et la, de le regarder dans les yeux, ont comprend mal ses ressentis ou ses gestes, alors qu'a l’écrit on à pas ce besoin.


Demander lui de notées tout ce qui lui arrive, de faire un journal intime en qu'elle que sorte, si il si intéresse alors il vas en faire un roman, si il ne veut pas, et bien ne vous étonner par si vous en retrouver les brides à la cheminer.

Cher nous c'est souvent 'Jadore! je vais faire ça tout ma vie'' ou ''... Nan sérieux, je ne le ferai plus jamais !!''

Ensuite , c'est grosse colère peuvent venir d'autre chose, stresse, anxietée, fatigue, angoisse, ou syndrome autre comme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily56



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Merci pour la réponse    Lun 03 Mar 2014, 15:31

Je pense que même si c'est relativement inconscient, il ne se sent pas normal et accumule énormément de frustration qui explique cette agressivité parfois.

Malheureusement il n'est pas diagnostiqué et ne cherche absolument pas à mettre des mots sur tout ça. Pour lui c'est les gens qui ne sont pas normaux, pas lui. D'ailleurs pour lui les gens sont généralement des "cons"...

Je ne peux pas lui en parler car je ne pense pas qu'il l'accepterait car pour lui il est normal.

Je peux juste essayer de comprendre et accepter ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas7



Nombre de messages : 43
Age : 18
Localisation : Dans les tréfonds de mon esprit.
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Lun 03 Mar 2014, 15:55

je comprend cela doit être dure pour toi.

je ne peut pas t'en dire plus pour l'instant, mais je reste au aguet et je suis ton histoire avec attentions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily56



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Lun 03 Mar 2014, 16:00

Arthas7 a écrit:
je comprend cela doit être dure pour toi.

je ne peut pas t'en dire plus pour l'instant, mais je reste au aguet et je suis ton histoire avec attentions



Merci.

Oui c'est pas évident pour moi mais je pense que je ne suis pas la plus à plaindre dans l'histoire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas7



Nombre de messages : 43
Age : 18
Localisation : Dans les tréfonds de mon esprit.
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Mar 04 Mar 2014, 06:37

J'ai plusieurs question.

Qu'elle age il à, qu'elle métier fait t'il ?



Il fait des crises toutes les combients? chaque semaine, chaque jour?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily56



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Mar 04 Mar 2014, 08:36

Il travail dans l'électro mécanique, sujet qui le passionne d'ailleurs, il peut en parler dans le détail sans se rendre compte qu'il parle en chinois pour les gens. et il a la trentaine.

En ce qui concerne ses "crises", il s'agit plutôt de période ou il est très tendu (durée et périodes aléatoires) et ou il peut s'énerver pour un rien si quelque chose vient le perturber... Déjà à l'origine si il est tendu il peut s'agir de pb au travail, de tensions dans notre couple, de pb de voiture, pb avec sa famille... ensuite il suffit de très peu pour qu'il explose. Dans ses cas là il peut soit s'énerver tout seul dans son coin, ou vider son sac avec une haine indescriptible...

Si il a tellement de haine en lui je pense que c'est parce qu'il se sent en décalage, malgré tt ce qu'il pourra dire, depuis trop longtemps.

J'aurais envie de lui dire ce que je pense, mes suspicions concernant le SA mais je pense qu'il serait capable de se moquer de moi et de s'énerver en me disant qu'il n'a pas besoin d'être analysé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas7



Nombre de messages : 43
Age : 18
Localisation : Dans les tréfonds de mon esprit.
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Mar 04 Mar 2014, 18:25

qui ne tente rien à rien n'a rien.

montrer lui les bons cotes de la chose.


Et puis trouver lui une chose pour canalyser sa colère comme un sport, ou la méditation.


montrer lui dabord la théorie (pour la méditation montrer les effets, les choses un peu plus scientifique sur le plan neurologique)

c'est comme ça que ça ma interesser moi.

alors pourquoi ne rien tenter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Mar 04 Mar 2014, 19:16

Lily comme je vous comprends bien! j'ai partagé cette même expérience!

plein de courage!! Comme dis A , c'est pas la specificité la colère chez les aspis , juste quand on est jeune et qu'on arrive pas a exprimer ses sentiments et ses pensées et on s’énerve... il peut cumuler asperger + autre chose , un autre syndrome


je vous reécrirais plus longuement ces prochains jours

Sandral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reglisse



Nombre de messages : 3
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Le diagnostique est très important   Ven 28 Mar 2014, 10:18

Bonjour Lilly56

Je suis marié à un homme Asperger depuis 23 ans. C'est compliqué, même très compliqué. Toutefois il existe maintenant des aides et des prises en charges qui aident considérablement. Il ne s'agit pas de psychothérapie à proprement parler, mais plutôt d'outils, de méthodes pour apprendre une meilleur gestion des émotions par exemple. Pour cela il faut que vous puissiez tous les deux être conseillés par des spécialistes en autisme   de haut-niveau de type Asperger. Le reste ne fonctionne pas et donc use inutilement. Si votre conjoint n'est pas prêt à entendre vos inquiétudes, ce n'est pas grave. N'hésitez pas à aller consulter vous même dans un CRA (Centre ressource Autisme) de votre région. Les spécialistes que vous pourrez y rencontrer pourrons vous aider à lui parler et déjà vous pourrez mettre en place des choses qui vous aiderons au quotidien même sans qu'il en ait vraiment conscience. Puis lorsqu'il aura vraiment senti un bienfait vous pourrez peut-être aborder le problème de manière plus frontale. Entourez vous de gens compétents et contactez une association de famille de personnes d'Asperger. Leur conseils vous seront très utiles. Le CRA de votre région connait bien les adresses de ces associations. Là déjà vous aurez fait un grand pas en avant.
Bon courage je reste à votre disposition si vous les souhaitez, j'ai également un fils de 22ans Asperger mais pas du tout comme son père.
Reglisse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué    Aujourd'hui à 17:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon conjoint est à mon avis un asperger non diagnostiqué
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Congé parental, démission et préavis?
» Des avis sur le bébé pod?
» votre avis sur 5008 de peugeot et c4 picasso de citoen
» tricycle - votre avis ?
» besoin d'avis entre différents packs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Salon d'accueil-
Sauter vers: