SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je me demander...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthas7



Nombre de messages : 43
Age : 18
Localisation : Dans les tréfonds de mon esprit.
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Je me demander...   Sam 29 Mar 2014, 11:52

Bonjour

je ne savais pas trop ou poster ce topic.
désoler si je fait une gaffe

bien par ou commencer.

Alors comme certain le sais, vers 8ans mon médecin me penser asperger, mais je n'ai pas fait de test réelle, cependant j'ai tout de même fait l'aspie quizz et mon comportement n'est pas plus démonstratif d'aspergisme(oui j'invente des mots)

Bref

je me demander aussi si je n'était pas ''précoce ''
cependant, je me sais narcissisme, j'ai envie de m'imaginer supérieur et unique face au autre.

mais cependant certaine choses me poussent à croire que je suis belle un bien un heureux et malheureux possesseur d'un gros Q.. QI!( me faite pas dire ce que j'ai pas dit  Rolling Eyes )

j'était un élevé de cp qu'on disait débile, j'était au fond de classe, je ne fessait rien, ma profs à avertie mes parents plutôt tard, j'était myope, mais même une fois ce petit soucie régler, ma profs à continuer de faire de moi un idiot, le sale môme débile de la classe, le ducobu moderne quoi.

mon père l'aurait bien tuée celle la, et vut que j'écrit horriblement mal malgré des entraînements énormes, elle m'aurait refusée l’accès au Ce1

hors, le Ce1 je les fait les doigts dans le nez, très curieux, lecteur excellent, j'avais des notes superbe, seul mes camarades de classes me dégoûter, j'était très manipulateur mais je rester une sorte de souffre douleur oubliée.

je passent au Ce2 (avant(en Ce1) j'avais une profs qui crier tout le temps, j'osée pas faire une connerie!) tout de suite c'est mieux, j'ai un prof qui dit que je suis très intelligent, j'ai de l'avance en histoire (depuis tout petit j'avais la passion du moyenne age)
mais j'était turbulent, il devait parfois me virée dans le couloir, j'était intenable comme gosses, mais excellent malgré tout.

Les adultes adorer me posser des questions compliquer, ou que je leur parler de choses que je savais , j'étonner tout le monde avec ma culture générale et surtout avec ma mémoire

je lisait 5fois un poeme ou écouter une numéros de téléphone et paf c'était graver.

Ma famille à mit de l’espoir sur moi, et ma mère m'imaginer médecin, mon père était en sursit et il n'avait pas le droit de m'approcher sauf un weekend sur deux (ou on allait jamais), il avait battu à sang ma mère et un chouilla le fessait partir illico presto pour la case prison.

mais une fois sortie de dés-intox pour l'alcool( il n'a jamais put arrêter le cannabis et les clopes) il est revenu (ma mère le décriver comme un monstre, et moi même je me suis mit à y croire) est deviner quoi ? il avait entre les mains age of empire 2; le jeux que je voulais ! alors la j'ai tout de suite oubliée les soirées ou il battais ma mère!(ma mémoire était quand même un peu sélective je croit)

il me fallut tout de même 3 ans (et qu'elle que autre jeux video  Smile ) pour accepter que cette homme me prend dans ses bras.
il m'offrit un livre de médecinne que j'ai lut et relut (j'était surtout étonner par le ''comment on fait les bébés'')

Et je suis donc devenu le petit intello de maison, celui qu'on est fière de montrer à la voisine, vous savez, ce môme droit qui à plein de bonne note et qui semble sage , bin j'était ça.


puis, apres un CM2 superbe, j'arrive en 6 eme, niveau collège, j'ai toujours eu des ''peux mieux faire, devrai être plus attentifs, n'utilise pas ses capacités'' et avec mes camarades, c'est que quand je fessait le con comme eux que je pouvait m’insinuer dans leur bandes.

J'était en collège privée plutôt dure, les profs était très strict et très carres, d'ailleur les moyennes de classes dépasser rarement 10, est j'était parmi les 5 premiers, a cotes des ''bosseurs qui se couche à 20H30 parceque maman le veut'' le genre à pas avoir d’adolescences (y 'en à une qui en à fait une dépression et qui à voulut ce suicider  pale )

j'adorer mes profs et mes surveillant, d'ailleur j'avais un truck qui passer avec eux que les autres n'avais pas, je parler le ''grand'' depuis mon plus jeune age.

j'était élevé moyenne, j'avais 13-14 sans levée le petit doigts ou en me le fourrent dans le nez (j'ai arreter! promit!)
et cela tout le long de mon collège.

J'ai eu droit à être l'intello rêveur qui dessine au fond de la classes de mon collège.
Sauf que dans tout les cas, malgré mon inadaptation au collège, j'était très douée et toute les équipes pédagogique s'accorder à dire que javais des capacités.

Je chercher les choses complexe, et j'avais un sens critique prononcer, quand un intervenant ou un prof lancer un débat, je parler à n'en plus finir, et j’étonnais les gens avec mes ''mots de grand''

J'ai cependant échouer ma 4eme, comportement qui était limite à l'exclusion (le directeur me connaissez personnellement, c'est ça qui ma sauver)
mais même en essayent de me reprendre, j'ai coulée à 8 de moyenne, soit 5 point de moins, la ramasse

j'ai redoubler dans un autre college, et la mon score à exploser (un collège privée aussi plus dure)
j'avait des 15 un peu partout , sauf en espagonle et en français, mais je foutai presque rien (javais eu plusieur heurs de colle à cause du nombre de devoir maison non rendut)

puis au dernier trimestre de ma troisième, j'ai bosser (on ma dit que avec 13 j'irai jamais en générale)

j'ai eu des notes excellente, 17 en espagnole (j'avais 3avant) 18,5 en anglais, 18,75 en physique, et même 13 en français, (mais avec encore des devoir non rendues)

j'ai eu le brevet mention bien, presque très bien sans le revisser par la suite (j'en avait striquement rien à f***)

mes profs trouver ça excellent mais il disait que je pouvait encore faire mieux!
javais tout de même des commentaires à en rendre jaloux les autres élève, et j'était surtout tête de classe.

ensuite seconde G, parfait au début, mais j'ai eu des coups de déprime, envie de suicide, j'ai louper des semaines de court et j'en est sécher bien 25H de court  (un totale de je croit 50H de cour loupée)

mais j'ai eu un jolie 12 avec des appréciations très encouragent.

Et la , la question de la précocités s'impose.

j'ai fait des test sur internet en période de déprime (4jour avant la premier T.S)
j'ai eu 125, et à d'autre beaucoup moins sérieux (genre 6 question, avec le fameux ''pour continuer le teste, donner votre numéros de carte de crédit)

cependant , j'ai toujours ce stresse pendant les teste, j'ai mal au ventre, j'ai des toc,j'oublie tout, je bafouille, bref une bonne dosse de stresse , et c'est la que vas le problème.

j'ai toujours peur de blesses mon égo narcissique avec un résulta en dessous de 100 (en faite même 150 ne serait pas suffisent pour que je me sente bien dans mes baskets avec un égo comme le mienne  pale )

du coup j'ai peur, et qui dit peur dit échec, donc je sais très bien que si j'essaye de passer le teste, j'aurai un score mauvais le facteur g étant perturber en cas de stresse et d’anxiété.

autre preuve, ma petit soeur à aussi une avance étonnante,  mon frère et aussi très intelligent et très différent (pas d'austime cependant) et ma grand soeur était majore de sa classe, bref, tout mes sœur et frère sont un peu hord norme et intello, sans forcement que mes parents nous aides à travailler! ils sont comme moi, intelligent par nature

Et puis ont à tous des pasions un peu'' intellect'' mon frère adore la philo (il à 13 ans et est capable de vous faire une disserte digne d'un psy, il est capable de lire dans les esprits des gens à mon avies, comme mon père)
ma grande soeur avait pas une note dessous de 16 sans bosser au lycée

et ma petit sœur épate tout le monde à sa crèche, il l'ont même mit avec les plus grand car elle s'adapter mieux et avait un ans d'avance sur le langage

il me semble que l'intelligence est aussi une histoire de gène...

Ensuite, j'ai toujours aimer le moyen age, j’apprenais plein de choses, et j'ai presque le niveau Bac en SVT, j'ecrit énormément de poème et même un roman, daillieur on me dit souvent ''tu devrai faire ecrivain!!!''

je suis vut comme une ''tête'' par les gens autours de moi
Alors je fait appelle à votre avies, je ferrai partit des 5% de la population qui à une caboche bien faite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Je me demander...   Mar 22 Avr 2014, 12:58

La seule chose que je puisse dire c'est que tu es un être humain intéressant .. Il faut aller consulter pour avoir un avis plus précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je me demander...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de maquillage, que demander?
» lettre type: Demander un certificat de travail
» Demander un prêt en début d'activité - rentabilité / nombre de rdv
» quand l'URSSAF decide de m'affilier au RSI sans me le demander..
» Puis-je demander ça?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Questions à Irène-
Sauter vers: