SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Psychanalyse et autisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kilou1984



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Psychanalyse et autisme   Jeu 18 Sep 2014, 18:38

Psychanalyse et autisme :

La psychanalyse en matière d'autisme a été désapprouvé par les associations et la Haute Autorité de Santé. La France a beaucoup de retard  concernant l'autisme notamment dans les soins où trop souvent, les psychanalystes continuent d'avoir une main mise sur des autistes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandral



Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Psychanalyse et autisme   Sam 20 Sep 2014, 20:54

ce sujet est un sujet qui met les sympathisants à la psychanalyse très mal à l'aise.

Selon l’évolution de l’histoire culturel de l'occident , il est de bon ton de nos jours de ne vouloir traiter les personnes autistes plus qu'avec une seule méthode, la méthode comportementaliste pratico-pratique comme on dit

et comme les renforçateurs et les méthodes sont intensives , bien- sur il y a des résultats plus tangibles, visibles et rapides qu'avec la Psychanalyse qui utilise une autre approche, une autre philosophie de la différence, la singularité et l’altérite que représente l’autisme...et analyse les systèmes familiaux du milieu où évolue la personne autiste,  ce qui dérange profondément les parents qui sont très secoués et dans la douleur d'avoir un enfant autiste et sont prêts à tout pour aider leurs enfants et souhaitent voir des changements concrets vers le sens d'une intégration sociale et une baisse de troubles comportementaux...donc peu importe les questions , les causes, les angoisses ...c'est le comment qui est primé plus que le pourquoi infécond ou trop complexe et long sur le temps...

en France la tradition psy est plus forte et tenace que d'en d'autres pays, et en Amérique du sud aussi, certains psy sont biens, d'autres pas ....comme dans toutes disciplines
on assiste presque à une chasse aux sorcières contre les psychanalystes je trouve cela exagéré et les arguments sont parfois flagrants de préjugés et incompréhensions

Pour moi la seule chose à mettre en avant dans les interventions avec les personnes autistes est le respect et l’écoute de la personne autiste, les méthodes ont toutes une spécificité positive, et on peut les associer au lieu d'en dénigrer une complètement et en encenser une exclusivement et parfois exagérément ou "endoctrinairement "...

j'espère ne pas me faire incendier avec mes dires!!
ma grande Tolérance peut apparaître suspecte et contre le mouvement général de condamnation actuelle de la psychanalyse

bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et autisme   Mer 15 Avr 2015, 16:54

Je suis également d'accord qu'il ne faut pas tout mettre dans le même sac. Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi un autiste ne pourrait pas avoir eu de traumatisme durant l'enfance qui nécessiterait une psychanalyse en plus.
La psychanalyse, ça ne fait même pas mal. C'est juste parfois très ennuyeux. Alors pourquoi se priver d'une piste si elle a été préconisée par des professionnels ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Psychanalyse et autisme   Mar 05 Mai 2015, 09:48

On peut écouter sans psychanalyser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et autisme   Mar 05 Mai 2015, 09:52

Moi je n'ai jamais été certain que mes psychanalystes écoutaient quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Psychanalyse et autisme   Mer 06 Mai 2015, 09:49

Je n'aime pas mettre tout le monde dans le même sac par souci de tolérance... Mais je reconnais que la psychanalyse a fait beaucoup de mal dans les familles où il y avait des autistes.

Ce que je voulais dire , c'est que personnellement je travaille avec des techniques éducationnelles mais j'écoute le mieux possible et j'essaie toujours d'expliquer à la personne autiste comment elle fonctionne (par rapport à ce que j'en connais). J'essaie de lui expliquer sa différence par rapport à la personne ordinaire. je lui montre ce qui dérange dans sa façon de faire par rapport au fonctionnement majoritaire sans juger. C'est à elle de faire des choix ... La plupart sont très contents d'apprendre à se connaître et à connaître les "ordinaires". J'écoute leurs angoisses et leurs souffrances.

A aucun moment je n'utilise des façons psychanalytiques. Peut être parce que j'ai trop souffert en tant que mère d'un grand autiste de 33 ans , des séances imposées d'analyse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NanaDeSAtedI



Nombre de messages : 79
Localisation : Europe
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: se voir par rapport à autrui   Mer 06 Mai 2015, 10:44

irene a écrit:

... j'essaie toujours d'expliquer à la personne autiste comment elle fonctionne (par rapport à ce que j'en connais). J'essaie de lui expliquer sa différence par rapport à la personne ordinaire. je lui montre ce qui dérange dans sa façon de faire par rapport au fonctionnement majoritaire sans juger ...

Bonjour Irène,

Dans quel cadre relationnel fais-tu cela?

Serait-il possible de se parler soit au téléphone soit par chat de ce que tu viens de dire? Ou si tu viens au café rencontre autiste de ce samedi (à Bruxelles), on pourra en parler?
Je suis intéressée par les détails, vois-tu.

Voici le type de questions que je pourrais te poser en mode contact direct, si tu veux bien:

Expliquer à quelqu'un "comment il fonctionne" est difficile, j'aimerais savoir comment tu procèdes pour voir ce fonctionnement individuel qui s'exprime dans un contexte et de manière avérée.
Expliquer "sa différence" par rapport à "une personne ordinaire" est flou pour moi. Qu'est-ce qu'un fonctionnement de personne ordinaire? Quel sont les paramètres du "benchmark" (standard de référence) utilisés?
Que signifie "ce qui dérange etc."?

Merci pour le temps que tu auras consacré à me lire: - )
afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.satedi.net
·louis·



Nombre de messages : 310
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et autisme   Mer 06 Mai 2015, 15:42

Moi, ce que je reprocherais à la psychanalyse, c'est de faire mariner les gens dans leur jus, à chercher les réponses tout seul. OK, on le fait dans le cadre d'un cabinet, mais c'est tout de même uniquement dans l'introspection, pas en accompagnement.
Ça m'a fait un peu de bien, à une époque où j'étais dans l'urgence, car je peignais un suicide depuis un an.



Mais justement, je le peignais depuis un an et le résultat est clairement que je ne savais pas si j'y allais, ou pas. Vous connaissez la réponse.

Au bout d'un moment, ça m'a lassé. Mon psychanalyste voulait que je justifie ma désaffection. Mais lui aurait pu se justifier un peu aussi.

J'ai fait encore un court passage chez une dame qui me semblait en pire état que moi et depuis, j'apprécie d'avoir une interaction avec mes psys successives.

Je trouve que la psychanalyse m'a appris à me connaître, je n'ai pas besoin qu'on m'explique en quoi je suis différent : chaque confrontation est une évidence.

Aujourd'hui, je ne cherche plus à changer, mais à m'accepter tel que je suis, en sachant que je ne changerai pas les autres. Parfois c'est le clash, et dès lors il n'y a qu'à prendre ses distances.
Parfois ça soulage de s'affirmer, mais chaque fois il faut forcément finir par se faire une raison sans chercher idéalement une culpabilité finale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irene



Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Psychanalyse et autisme   Jeu 07 Mai 2015, 07:33

Très difficile de répondre en quelques phrases ... alors que ça prend parfois des mois !

J'anime une journée à l'APEPA sur l'accompagnement des personnes SA en juin (ça doit être le 20)... Voir bientôt les infos auprès de l'APEPA.

Tu peux me contacter en privé mais un risque très grand de tomber sur le répondeur... mais avec acharnement on y arrive .

Désolée de ne pas faire plus mais pour le moment je ne suis pas au top.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psychanalyse et autisme   Aujourd'hui à 19:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Psychanalyse et autisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autisme: Éducatrice disponible pour vous aider!
» Autisme Paca
» Parce que çà peux vous arriver : l'autisme.
» 20-30 % IME AUTISME (92)
» Autisme et troubles du sommeil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Événements-
Sauter vers: