SYNDROME D'ASPERGER

Forum destiné aux personnes asperger ainsi qu'aux parents et proches d'enfants, d'ados et d'adultes présentant le syndrome d'Asperger
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 présentation et recherche de contacts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lilou



Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Rhones Alpes
Date d'inscription : 17/10/2014

MessageSujet: présentation et recherche de contacts   Ven 17 Oct 2014, 14:05

Bonjour,
Je viens de découvrir ce site à force de recherches qui me hantent l'esprit ces derniers temps. Je souffre d'incompréhension, du trop plein d'exigences envers mon compagnon. Il est adorable, fait des tas d'efforts mais j en demande toujours plus. Je me trouve insupportable et culpabilise. je voudrais réussir à envisager les choses avec plus de légèretés. Depuis que l'on est ensemble, et n'étant pas dans ma région actuelle depuis longtemps, je souffre d'un manque de contacts sociaux. J'ai toujours été très entourée, des amis un peu partout.. et là je me retrouve avec un compagnon incapable de lier des amitiés. Je pensais au départ que c'était lié à un passé difficile mais trop de choses me semblent étranges. Il prétend ne pas réussir à suivre une conversation, n'arrive pas à entamer une conversation, prendre des initiatives. Il me dit que rien ne lui vient à l'esprit et pourtant je vois bien qu'il est d'une grande intelligence, qu'il a une mémoire incroyable (il est une encyclopédie du cinéma). Il s'exprime bien. Il interprète mal les propos des gens, ne comprend pas l'humour ou les 1res approches. Il se sent toujours nul et ridicule. Il est aussi d'une très grande pudeur même avec moi et j ai du mal à comprendre après 2 ans de relation. Bref j ai eu un déclic par un reportage. De plus son père à des comportements similaires mais il ne e connait que peu puisqu'il ne s'est jamais occupé de lui. L'autisme pourrait-il en être la raison? et dans ce cas, la notion de pardon pourrait être envisagée. Nous sommes en train de faire les démarches pour le diagnostic du syndrome d asperger. J'ai l impression de beaucoup le pousser et je sais pas si c est une bonne chose, s'il ne risque pas de perdre encore plus confiance en lui. Nous allons avoir un enfant et il est vrai que cela a suscité encore davantage de questions, les gênes, son rôle de papa... je sais qu'il a beaucoup de tendresse à apporter et qu'il fera de son mieux car il me le prouve chaque jour. Je voudrais qu'il soit heureux, qu'il ne soit pas sans cesse rongé par l'angoisse, je voudrais comprendre. Je ne sais pas si je dois évoquer ces questions avec ma famille que je vois une fois tous les 6 mois... si je dois attendre qu'ils se rendent compte par eux-mêmes. Je l'aime tellement. j'ai lu quelques témoignages sur le forum et je dois dire que cela m'a donné envie de m 'inscrire car je me retrouve tout à fait dans les propos et que j ai besoin de pouvoir en parler avec des personnes qui peuvent comprendre. Je serais ravie de pouvoir échanger en tête à tête via des messages avec des personnes étant dans la même situation que moi. Merci à ce site d'exister car on trouve peu de choses sur l autisme adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: présentation et recherche de contacts   Jeu 30 Oct 2014, 11:35

Bonjour Lilou
C'est en ayant le diagnostic de notre fils que nous avons compris que le papa avait des similitudes avec le syndrome d'asperger.
Quand j'ai rencontré mon mari , ce fut pour moi une vraie révélation, jamais je n'avais rencontré quelqu'un d'aussi pur.
Il avait quelques amis d'enfance, orphelin depuis ces 17 ans, je pensais que son coté réservé venait d'une vie pas facile.
Nous nous sommes mis ensemble, ma famille l'a acueilli a bras ouvert mais très vite lui a repproché son manque  d'expression.
Au fil des années , j'ai vite compris que ses amis et famille proche profitaient beaucoup de lui car lui demandaient beaucoup sans jamais aucun retour.Nous avons déménagé peu apres la naissance de notre loulou.

C'est la que notre couple a vécu quelques remous, je lui reprochais son manque de communication, son mal etre, sa difficulté a converser avec les autres.A chaque fois lors des diners, c'est toujours moi qui parlais...J'en suis même venue à avoir "honte" de son comportement qui passait pour quelqu'un de pas agréable, qui avait toujours l'air de s'ennuyer et ne faisait aucun effort.
Apres de longues discussions car avec moi c'etait totalement différent , on pouvait converser des heures!!!Je me suis rendue compte que ce n'était pas fait exprès et il m'a promis de faire des efforts...Et puis notre fils a lui aussi montré des signes un peu similaires mais lui c'était plus spectaculaire : pas d'amis, crises de colères, plus tard envie de mourir...

Le diagnostic est tombé pour mon loulou alors qu'il avait 10 ans.Que d'années perdues et de chagrins.
En étudiant le syndrome d'Asperger nous avons compris pourquoi mon mari avait accumulé autant d'échecs dans sa vie: manque de confiance, et difficulté à communiquer ce qui lui a joué beaucoup de tours professionnellement.

Cela fait maintenant 20 ans que l'on vit ensemble, je l'aime tel qu'il est même si c'est extremement difficile pour une fille comme moi ayant le contact facile...Il est gentil, avenant, patient, intelligent mais ne parle pas beaucoup et a du mal a parler pour ne rien dire....
Il va beaucoup mieux en société et a fait beaucoup d'efforts pour essayer de s'interresser a des sujets qui ne le passionnent pas lors de repas amicaux.Le tout est de ne pas passer à coté de l'amour et d'une vie professionnelle a la hauteur de ses esperances...Sur le dernier sujet ce n'est pas gagné mais on y travaille.

Tout cela pour dire qu'avoir deux asperger a la maison n'est pas toujours évident !!!Mais je n'échangerais pas pour rien au monde! J'aime leur façon d'être mais si elle n'est pas toujours adaptée à notre société  et j'ai appris à envoyer paitre les gens qui jugent .A ceux qui préfèrent les frimeurs, les arrivistes, les beaux parleurs, les égos démesurés, les sportifs de haut niveau, les menteurs..je leur dit de passer leur chemin.
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Rhones Alpes
Date d'inscription : 17/10/2014

MessageSujet: Re: présentation et recherche de contacts   Jeu 30 Oct 2014, 19:03

Bonjour Cheekie,
C'est intéressant ce que tu me dis là, j ai le même à la maison. Le mien fait aussi beaucoup d'efforts, pour essayer d'être agréable avec les autres même si c'est difficile pour lui de faire la conversation. En général j essaie d'avertir mes amis et ça aide bien. Après si les personnes sont trop fermées d'esprit, je perçois qu'elles s'éloignent de moi et je me dis alors que je n ai rien perdu. Son père est pire que lui car personne n a jamais pris en considération ses problèmes, il passe juste pour une personne qui n a aucun intérêt dans la vie. C est vrai que j'espère que mon fils pourra passer aux travers d'un éventuel autisme. S'il le devient, je m'y prépare, et je me dis que je ferai tout pour lui et que je l'aimerai de toutes mes forces. On ne peut certainement pas faire de miracles mais je crois au progrès et à l exploitation de certaines compétences pour la vie professionnelle. Mon chéri, par rapport a tous les hommes que j ai connu, est le seul qui m a prouvé qu'il pouvait essayer de s'améliorer par amour. Il a un coeur en or. Les choses sont difficiles pour lui, je l ai beaucoup brusqué mais je sens le bénéfice. En un an et demi, je l'ai fais bouger de chez sa mère pour prendre une habitation ensemble et je suis tombée enceinte. Il dit toujours qu'il ne comprend rien, il panique pour le moindre coup de fil administratif... Mais, il a énormément avancé en autonomie depuis que l on vit ensemble car je l aide mais j ai toujours refusé de faire à sa place. Je pense que je lui apporte des outils qui lui manquent. Bien sûr ces outils je dois lui redire régulièrement. A moi il m a appris à être calme, apprécier ne rien faire (car je tiens pas en place et je culpabilise dès que je ne fais pas quelque chose d'utile) et m'a apporté douceur et stabilité. Ton mari a t il été diagnostiqué asperger? Mon ami m'étonnait toujours au début car il pouvait rester des heures assis dans un canapé les yeux dans le vide, sans rien faire. Et je lui demandais, à quoi tu penses? Il me disait "à rien" ! Pour moi c était pas possible de rester comme ça sans penser à rien. et lui à contrario me demande parfois : "Comment ça se passe dans tête, comment les idées te viennent? " J ai la chance qu'il soit fin psychologue et qu on puisse beaucoup parler. Mais c est vrai qu il est tellement chouette que je me dis et que je lui dis souvent " Comme j'aimerais que tu sois avec les autres comme avec moi, qu'ils puissent voir toute la richesse qu'il y a en toi" mais l'angoisse parfois paralyse tout alors quand on voit du monde, c est toujours un peu l angoisse pour moi. J ai finalement dis à mes parents la démarche que l'on effectue du diagnostic. Mon père pense que je me monte la tête mais je sais bien que comme on voit peu mes parents, mon chéri tente toujours de dissimuler au mieux ses difficultés. Parfois il fait comme des crises de paranoia : une impression qu'on l écoute pas, ou une blague qu'il a mal compris et il ne parle plus pendant la journée complète sans que je sache pourquoi. C est ça notre quotidien et à la fois une vie à 2 (bientôt trois) tellement chouette. C est vrai que parfois j aimerais qu il me parle plus, qu il entame une discussion avec moi mais si je dis rien, il dira rien. Il essaie pourtant. Mais finalement je crois que j apprécie aussi quelque part être avec quelqu'un qui ne parle pas pour rien dire comme tu l as évoqué. Il me dit que pour lui les gens font sans cesse la "comedia del arte". ce qui pour nous est normal est surnaturel pour lui. Il a l impression qu'on joue une scène de théâtre. j ai été surprise plusieurs fois par des réactions. Il s énervait car il pensait que je jouais faux avec des personnes et après je lui expliquais que j étais naturelle, que je n avais rien joué du tout. Ton mari a t'il des centres d'intérêt particulier? Comment est-il avec ton fils? Ressens-tu une pudeur? Arrive t'il à avoir une certaine autorité malgré son manque de confiance? Fait-il le papa poule? Voilà. Je te remercie en tout cas de ton intervention Cheekie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Rhones Alpes
Date d'inscription : 17/10/2014

MessageSujet: Re: présentation et recherche de contacts   Jeu 30 Oct 2014, 19:05

une autre chose. Que fait ton mari comme travail? Et est-il dans une même boite depuis longtemps? Le mien a un métier difficile , il travaille en 3/8 mais je pense qu'il ne changera pas d'entreprise car il ne peut pas se présenter à un entretien, ce serait trop d'angoisse pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: présentation et recherche de contacts   Jeu 30 Oct 2014, 21:29

Je vais essayé de répondre à toutes tes questions Smile
Mon mari n'a jamais été diagnostiqué mais c'est par rapport à notre fils que nous pensons qu'il est lui même Asperger.
En ce qui concerne ses centres d'interet : il dessine , et il est passionné par l'image et le son ( il a été intermittent du spectacle mais a du se trouver un travail alimentaire avec le temps ).Avec notre fils c'est un vrai papa poule mais l'autorité n'est pas sa spécialité...Mon fils réclamait plus son papa que moi étant petit Sad puis en grandissant la donne à changer...
Au niveau du travail , il est dans l'informatique mais il galere depuis des années car tombe toujours sur des entreprises en liquidation ou escrocs..

La vie sociale n'est pas évidente mais j'ai appris à faire avec...En ce qui concerne le bébé à venir, il ne faut pas se poser de questions car rien ne dit qu'il sera comme papa ou maman...il sera ce qu'il sera avec sa propre personnalité.

Le secret de notre couple??? nous parlons beaucoup...des heures...incroyable non ? mais nous pouvons tout nous dire et je pense que c'est ce qui fait notre force .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Rhones Alpes
Date d'inscription : 17/10/2014

MessageSujet: Re: présentation et recherche de contacts   Ven 31 Oct 2014, 11:25

Merci pour toutes tes réponses. Mon compagnon a pour passion l'image et le son également : il est une encyclopédie du cinéma et pour ce qui est de la musique il est plutôt calé notamment sur le rock. On a énormément de CD et DVD car il a besoin de détenir l'objet. C'est intéressant ce que tu me dis sur son autorité. On verra... je te dirai ça quand bébé sera là et grandira. Mince, il fait quoi en informatique? Il n a pas eu de soucis pendant ses études? Pour la vie sociale on apprend effectivement à faire avec notamment en gardant des activités et des moments pour voir les amis indépendamment de sa présence. Il se joint parfois à nous mais j essaie de le ménager un peu car trop de monde dans une journée ça l'épuise.
Nous aussi on parle beaucoup et ça c'est super. Il y a beaucoup de couples qui n arrivent pas à cela. On parle on remet les points sur les "i" lorsqu'il y a un laisser aller... parfois on s agace mais de moins en moins. On apprend à s'adapter l'un à l'autre car on est opposé dans tout et tout comme toi, je ne suis pas facile à vivre, je suis exigeante et demande beaucoup d attention. Il n y a que lui qui à réussi à me dompter et à me supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: présentation et recherche de contacts   Ven 14 Nov 2014, 07:50

Comme tous les couples , la vie au quotidien est parfois difficile surtout que notre loulou est très difficile à gérer.
Finalement mon mari est beaucoup moins "asperger" que lui car il adore les sports collectifs (basket, volley), le vélo, la course et jeune adorait faire la fête avec des copains.Ce qui ne correspond absolument pas avec un profil de type aspi.
Notre fils lui  est très solitaire, déteste la foule, déteste le sport.

Le plus difficile à gerer est le regard des autres.Notre société tend à mettre tout le monde dans un même moule.Il faut avoir un métier ou l'on gagne bien sa vie, se faire respecter , être bon en sport, avoir une jolie maison , une jolie voiture, des enfants bien élevés, recevoir des amis , partir en vacances souvent, jouer un instrument de musique, savoir bien cuisiner, s'investir dans une asociation ...

Alors forcément, quand on ne parle pas beaucoup, on passe pour quelqu'un qui n'a pas grand chose à raconter, quand on tombe sur des voyous au boulot ou ailleurs, on passe pour un looser, si on ne pratique pas un sport ,on est catalogué aussi....C'est épuisant à la fin

Notre fils se bat pour paraitre normal aux yeux des autres mais à quel prix car il se force tout au long de sa journée et n'est pas lui même , c'est pourquoi l'adolescence doit être un enfer pour les Asperger( déja si difficile en temps normal).

Continuer à cultiver vos différences  et  vous allez en sortir plus fort l'un comme l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Rhones Alpes
Date d'inscription : 17/10/2014

MessageSujet: adolescence et vie en société   Ven 14 Nov 2014, 09:25

Oui, le passage à l'adolescence est un cap difficile. Mon compagnon en a beaucoup souffert du collège au lycée. Il était attiré par les drogues pour échapper à un quotidien difficile et par des marginaux car cela lui demandait moins d'efforts d'adaptation. Le plus important, selon son expérience, pour que ton fils passe bien ce cap, c'est qu'il soit bien accompagné par votre amour, l'amour de son père et de sa mère. Mon compagnon a manqué cruellement d'un père que l'on pense asperger également et par cette solitude a été entrainé dans de mauvaises choses. Il faut être là tout en les aidant à l'autonomie, la surprotection peut aussi être mauvaise si elle empêche un minimum de prise d'autonomie. C'est ce que je pense mais je ne suis pas psy et je peux tout à fait me tromper. Le tout c'est de leur donner un max d'amour, un max de confiance en eux. Effectivement, mon compagnon aurait du mal à faire des sports d'équipe. Il fuit beaucoup les gens. Ses relations passent par son travail ou mes amis. Appeler un professionnel de la santé pour un RDV est très difficile, voir impossible. Je sais qu'avoir un bébé à s'occuper va le mener à se dépasser à ce niveau là car il ne manque pas de volonté. En fait ce qui me fait mal dans l'autisme asperger ce n'est pas ce qu'il est mais la souffrance que le vie en société lui amène. Comme tu dis il y a des tas d exigence pour paraitre quelqu'un aux yeux des autres. Pour ma part je fais partie de ces personnes qui ont arrêté de faire attention à cela.. un changement de carrières professionnel, de régions... m'a fait réaliser qu'auparavant je ne m'écoutais pas mais agissais en fonction du paraître. Et on est bien plus heureux en étant soi-même. On ne peut pas demander à un asperger d'être quelqu'un d'autre. En revanche, l'aider à être autonome pour qu'il se sente un individu à part entière. Quel âge a ton fils?
M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheekie3



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: présentation et recherche de contacts   Ven 14 Nov 2014, 22:16

Mon fils vient d'avoir 15 ans et ce soir en rentrant du lycée , il était hyper agressif.Son pere lui a demandé ce qu'il y avait et la , des insultes ont fusé a son égard avec des gestes violents, mon mari l'a contenu; mon fils a explosé en miette pour enfin nous dire qu'il avait passé une mauvaise journée, qu'il était nul qu'il s"en prenait plein la g...le car les autres le sentaient différent.Qu'il baigayait et qu'il était incapable de tenir une conversation ( mais ça c'est dans sa tête, il ne bégait pas du tout et à des tas de sujets a partager commeles jeux videos par exemple).
La crise de nerf passée, il est redevenu calme mais n'a pas voulu nous en dire plus.Il  a accepté que je prenne rv avec un psy , nous avons rv le 5 decembre.
Nous ne le connaissons pas, mais le pedopsy qui le suivait ne lui convient pas.IL ne veut plus le voir, je respecte son choix.
Nous ne pouvons pas l'aider plus que ça, il refuse notre aide, alors on lui dit qu'on l'aime et qu'on va trouver une solution mais qu'il faut aussi qu'il arrive à exprimer sa douleur et que nous comprenons qu'avec nous il n'a pas envie de parler.
Pas facile, chaque crise nous renvoit en arrière avec le sentiment d'echec et de tourner en rond, nous culpabilisons car à force de lui parler de son syndrome , il s'est reellement mis dans la tete qu'il n'etait pas normal et du coup je regrette ...Peut etre aurait il mieux fallu qu'il ne sache rien. Question
Je reste tout de même convaincue qu'en connaissant ses problèmes, il peut travailler dessus et du coup avancer positivement dans la vie.Au moins il sait pourquoi il souffre et faire en sorte d'attenuer ses souffrances.
Mon mari aurait eut une autre vision du monde si on lui avait dit qu'il avait des TED.
En tous cas , merci pour le témoignage de ton compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: présentation et recherche de contacts   Aujourd'hui à 14:40

Revenir en haut Aller en bas
 
présentation et recherche de contacts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» à mon tour (recherche)
» Présentation de l'association IDEAL73
» À la recherche de mes aïeux avant 1600 A.D.
» Besoin de vos talents pour une recherche en 2eme age !!!
» recherche capsules de bib!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNDROME D'ASPERGER :: Salon d'accueil-
Sauter vers: